Ce que veulent les blogueurs ?

Entre janvier et mars 2017, l’agence Cision, spécialiste du marketing d’influence, a mené une grande enquête auprès de 350 influenceurs et tenté de répondre à la question : mais que veulent les blogueurs/blogueuses ?Lorsque j’ai vu cette étude, largement relayée sur les réseaux sociaux ces derniers jours, j’ai eu très envie de jouer un peu et de comparer les résultats avec ma propre réalité.
Il ne s’agit pas du tout de remettre en cause cette étude – je connais le sérieux de Cision – mais bien de m’amuser à décrypter les réponses au regard de ce que je suis en tant que créatrice de contenu.

Et pour les blogueurs/blogueuses qui me lisent, je vous propose de jouer à votre tour dans les commentaires, histoire de voir si vous êtes en accord avec les 350 blogueurs interrogés.

Ça vous tente ? Allez, c’est parti !
Pour plus de clarté, je vais suivre pas à pas les points clés de l’étude …

Qui sont les blogueurs/blogueuses ?

54% des blogueurs ont entre 25 et 34 ans … ok ok, ça part plutôt mal ! Mais les influenceurs entre 35 et 44 ans représentent 31% du panel interrogé par Cision.
TOUT VA BIEN, je suis dans les clous 🙂

La majorité des blogueurs ont une activité professionnelle et 15% sont même entrepreneurs. Là encore, pas de grand écart, je suis dans cette situation également.
Petite précision, comme je vous le disais dans mon billet sur ma reconversion professionnelle, ce blog qui n’est pas mon moyen de subsistante, représente une part importante de mon activité professionnelle. Non en terme de rentrées financières mais en terme de contacts.

qui sont les blogueurs ?

 

Des blogueurs très sollicités 

Alors là, grosse surprise, 61% des blogueurs se disent sur-sollicités par les agences de communication !! Nous sommes bien d’accord que le terme sur-sollicitation porte en lui-même une connotation très négative non ?

Euh alors bon … soit mon blog est perdu au fin fond des listes des agences de communication, soit nous n’avons pas entre blogueurs la même définition de la sollicitation mais personnellement, si je reçois pas mal de propositions, je ne ressens pas de pression de ce côté là. Je veux dire, tout est loin d’être parfait dans la façon dont on m’approche mais je ne pense pas être un jour agacée parce que je reçois des propositions de collaboration.
Il y a un petit côté « diva » dans cette affirmation qui me dérange un peu …

A vous de me dire si vous ressentez cet item  comme moi ou si je m’égare …

Et autre surprise, l’étude indique que ce sont les blogueurs à lectorat professionnel qui ont le plus de sollicitations, devant les blogueurs « grand public »
A noter aussi que les secteurs du tourisme et du marketing sont plus porteurs à ce niveau-là que le secteur de la mode ou du lifestyle … les blogueurs voyage ont encore de beaux jours devant eux 🙂

travailler avec des blogueurs

 

Les blogueurs moyennement satisfaits de la façon dont les marques les contactent

Seule la moitié des blogueurs interrogés sont satisfaits de la façon dont ils sont contactés. Et là, vraiment, je les rejoins !!
Si jamais je pense être lassée des sollicitations, toutes les bourdes des agences/marques pour me contacter me font hurler de plus en plus …

Petit panel représentatif de ce que j’ai reçu ces derniers jours :

« Bonjour La fille de l’encre » … ah bon, mon prénom est donc La fille de l’encre ??!! Première nouvelle !!
Et ce n’est pas comme si mon prénom ne figurait pas de façon très visible sous ma photo de présentation !!
Il suffit d’ouvrir un peu les yeux et surtout de s’intéresser à mon blog …

« Bonjour Sophie » … Ah ! la joie des copiés-collés !

des propositions pour des échanges de liens avec des sites allemands … euh, non merci !

des CP pour des événements à Paris … tu paies le billet de train cocotte ?

« Bonjour, on voudrait vous rencontrer pour évoquer une collaboration, pouvez-vous venir dans nos locaux ? »
« Peut-on évoquer vos besoins dans un premier temps par mail ou par téléphone ? » je réponds
« Désolé, nous préférions vous parler de vive voix, tant pis » ils me disent
Et lorsque j’apprends que la collaboration en question était un concours pour une bouteille de vin … Comment vous dire ?

Bref, les gars, faut bosser encore, vous n’êtes pas au point !!

Par contre, point étonnant de l’étude, la majorité des blogueurs interrogés sont plus satisfaits lorsqu’ils sont contactés par une marque et bien moins lorsque c’est une agence qui prend les choses en main.

De mon côté, j’ai tendance à préférer les contacts avec les agences. C’est souvent plus clair et plus direct.
Pour celles qui ont l’habitude de travailler avec les blogueuses bien entendu … il n’y pas de faux semblants, chacun avance ses propositions, on voit si ça peut fonctionner et hop, emballé c’est pesé. Alors que les marques sont plus hésitantes et parfois, tu ne vois pas du tout ce qu’elles attendent de toi, ce qui n’est pas très confortable.

comment contacter une blogueuse ?

 

Comment rentrer en contact avec les blogueurs ? ce qu’ils préfèrent

Bon, rien de particulier sur cet aspect, les outils de contact des blogueurs étant sans surprise les mails, les formulaires de contact, les réseaux sociaux, la rencontre IRL, le téléphone et le courrier.
J’ai connu tous ces canaux de communication sans forcément une préférence très marquée pour l’un ou l’autre. Du moment que l’interlocuteur est charmant, tout me va.
J’avoue que le téléphone permet très souvent de gagner du temps et on évite les échanges de mails qui n’en finissent pas et les incompréhensions de part et d’autre.

Vous l’avez compris, j’aime bien quand ça va vite et que les engagements sont clairs 🙂

Je passe vite sur les réseaux sociaux préférés des blogueurs. Là encore aucune surprise, Facebook arrivant devant Twitter et Instagram.
Pour ma part, je n’aime pas beaucoup Facebook et mon trio sera donc Twitter, Instagram et Facebook – en passe d’être détrôné par Pinterest, je m’y remets doucement mais sûrement.
D’ailleurs, si vous voulez me suivre, n’hésitez pas !

comment trouver un blogueur ?

 

Que reprochent les blogueurs aux marques et qu’attendent-ils ?

On revient au point vu plus haut sur le manque de personnalisation des contact par les marques et//ou agences.
La majorité des blogueurs interrogés regrettent que les marques ne prennent pas le temps de se renseigner sur eux ou sur leur blog.
Même si ça semble la base lorsqu’on sollicite une blogueuse, ce travail de recherche n’est que trop rarement effectué et c’est bien dommage.

Nous les blogueurs sommes des petits êtres fragiles et nous aimons bien un peu d’attention !

Plus sérieusement, les gars, si vous voulez travailler avec nous, prenez 5 min et lisez notre blog 🙂

Eh ! Vous avez vu ! 7% des blogueurs trouvent que les contacts manquent de politesse !! C’est dingue non ?
Perso, cela ne m’est jamais arrivé.

Un reproche fait aux marques par les blogueurs, c’est le manque de retour … et je partage complètement ce sentiment. Il m’est arrivé plusieurs fois de collaborer avec une marque et que mon travail ne soit pas valorisé par la marque.
Je m’explique en prenant un cas hyper simple et que j’ai déjà rencontré : je teste un produit, je fais un billet, la marque est ravie et me le dit par mail.
Mais plus rien. Je veux dire que la marque ne relaie pas sur ses réseaux sociaux ou à peine et ne tire pas partie de cette opportunité de visibilité. Mais du coup, moi non plus :/
Au vu du sondage, ce genre de situation n’est pas isolé …

Est-ce que cela vous est déjà arrivé ?

les marques et les blogueurs

 

Les blogueurs se sentent incompris et recherchent du long terme

La majorité des blogueurs estiment que les marques ne les comprennent pas … je vais rapprocher ça de la façon dont les blogueurs sont contactés et aussi du fait que pas mal de marques ignorent encore ce que nous faisons, alors même qu’elles se mettent en relation avec nous. #schizophréniebonjour

Et bien évidemment, la majorité des blogueuses interrogées ont besoin, pour parler d’un produit/service, de le tester en amont.
Rassurez-vous en agence, ce n’est pas pour gratter des cadeaux à l’œil. Mais comment parler sans connaître ? Perso, je ne sais pas faire …

Et il ressort de l’étude que les blogueurs regrettent les opérations one-shot et aimeraient se projeter sur du long terme avec une marque.
C’est vrai que ce serait pas mal, à condition de trouver LA marque à laquelle on ressemble sans faillir … pas évident. Et c’est sans compter les changements de personnel, forts nombreux dans la communication généralement où de jeunes gens exercent, souvent tentés par de nouvelles expériences.

que veulent les blogueurs ?

 

La rémunération des blogueurs

Si les marques sollicitent très souvent les blogueurs, la question de la rémunération reste soit taboue, soit complètement inconnue des marques.
Que proposer aux blogueurs à ce niveau ?

Je crois que dans ce domaine particulièrement, les deux camps se cherchent … les blogueurs qui ne savent pas forcément ce qu’ils peuvent obtenir et les marques qui ne maitrisent pas les pratiques. Ce n’est guère mieux du côté des agences, hormis celles qui exercent le marketing d’influence avec régularité.

Si l’on s’en tient à l’étude, les cadeaux restent la rémunération la plus appréciée. C’est en effet avec les billets sponsorisés, que je pratique de façon très sporadique, la forme de rémunération que je perçois.
A cela s’ajoutent ce que je perçois des clients qui viennent vers moi pour de la rédaction web ou du community management par le biais de mon blog.
Et je pense ré-essayer l’affiliation – j’avais tenté l’expérience il y à quelques années, sans succès aucun. A voir.

Je pense qu’il y a vraiment de nouvelles formes de rémunération à inventer dans ce domaine où tout reste possible ou presque. Un peu de créativité que diable !!

Je passe sur la partie consacrée aux blogueurs qui explosent les compteurs et sont à plus de 100 000 visites par mois … Etonnant mais je ne me sens pas concernée 🙂
Et vous ?

payer un blogueur

 

Voilà pour ce petit retour, j’espère vous avoir appris 2/3 trucs au passage.

Alors, pour les blogueurs/blogueuses qui me lisent, vous vous situez où par rapport à l’étude Cision ?
Je vous laisse répondre dans les commentaire et on en reparle très vite !

16 thoughts on “Ce que veulent les blogueurs ?

  • Reply ilaria fatone mercredi 31 mai 2017 at 14 h 54 min

    Très intéressant, je ne connaissais pas cette étude, mais c’est bien documenté! … pour avoir échangé à plusieurs reprises avec des bloggeurs dans mon domaine (déco et intérieurs) le ressenti est toujours le même. Des contacts sans personnalisation, des propositions farfelue, des sujets sans intérêt. Mais comme toujours, étant donné qu’il y en a bcp qui acceptent d’écrire, de passer du temps, de partager avec comme seule monnaie d’échange « de la visibilitée (encore à vérifier), difficile de lutter contre ce fléau! Les marques ont compris l’impact des bloggeurs autrement personne ne se prendrait la peine d’envoyer des mails à la terre entière en espérant de tomber sur « le pigeon » qui fera le boulot gratuitement. Mais on est encore loin d’un échange équitable et juste sur la remuneration (et on en a marre d’échanges de produits … au bout d’un moment on ne sait plus où les mettre 😉

  • Reply sophie vendredi 12 mai 2017 at 10 h 40 min

    Bonjour Olivia,
    Je n’avais pas connaissance de cette étude qui est vraiment très intéressante (surtout quand tu nous la détailles et commentes en plus 🙂 ).
    Bon, pour moi, dès le début je ne me reconnais pas vraiment, je suis dans les 9% , mais parfois cela peut être un atout : on étonne ! 🙂
    Se dire trop sollicité(e) par les marques, je trouve cela un peu trop aussi… Enfin, peut-être que cela est vrai pour certains. J’ai remarqué qu’il y avait des saisons, chaque printemps je trouve que les propositions refleurissent :). Franchement, même si ma boite mails explosait, je serais contente et je ne me plaindrais pas :).
    J’ai été aussi déçue parfois par le peu d’utilisation que la marque pouvait faire de mon billet. Entre autre, une marque qui me demande d’être ambassadrice, qui m’envoie des produits une fois, deux fois, puis m’oublie. Bon, est ce que mes billets ne leur convenaient pas, je ne sais même pas puisque je n’ai eu aucun avis.
    J’aime bien aussi avoir des propositions venant d’agence, car souvent les propositions sont claires niveau rémunération et puis, on peut toujours penser que si notre travail leur a convenu, la collaboration peut continuer pour d’autres marques et c’est souvent le cas.
    Bonne journée.

  • Reply Le Délicieux Marketing jeudi 11 mai 2017 at 14 h 36 min

    Très bel article ! Je ne connaissais pas cet étude mais tes réflexions sur le sujet sont très intéressantes. Pour ma part, on ne peut pas dire que je sois vraiment sollicitée par les marques . Le thème de mon blog est le marketing culinaire et les actu des chefs et des marques alimentaires (il y a aussi une catégorie tendances food et bonnes adresses). En un an de blogging j’ai seulement écrit un article rémunéré et accepté 4 partenariats (articles en échange de produits). Je comprends néanmoins les statistiques lorsque les bloggeurs se sentent mal à l’aise face à une demande partenariat. Je suis déjà tombée sur des mails de marques qui soit me proposent de faire de la publicité gratuite sur mon blog (sans rien en retour), soit n’ont pas pris la peine de lire mon blog. C’est vraiment rageant d’avoir l’impression de n’être qu’une plateforme de publicité.
    Cependant, aucune marque ne m’a contacté sans que celle-ci ne soit pas dans le secteur culinaire, elles ont toujours réussie à bien cibler le secteur. J’ai une fois fait une exception en acceptant une demande de visibilité de la part d’une marque (une appli mobile food) car je trouvais l’idée intéressante et comme c’était une start-up elle avait besoin d’un petit coup de pouce.
    Le blogging est avant tout une relation de confiance a instaurer avec ses lecteurs, c’est pour cela qu’il ne faut pas accepter tout et n’importe quoi et bien réfléchir aux propositions. C’est aussi beaucoup de travail en amont pour les recherches, c’est pour cela que l’on attend de la part d’une marque qu’elle lise au minimum un article de notre blog afin que l’on ne soit pas qu’un nom sur une liste de diffusion !

  • Reply Marlène @ No Tuxedo jeudi 11 mai 2017 at 13 h 27 min

    Hello, je suis pour ma part très peu concernée par le sujet… car hormis des demandes multiples d’échanges d’articles sans contrepartie, je ne suis pas du tout sollicitée pour des partenariats. Comme quoi, on a beau avoir un blog très visité et commenté, ça ne fait pas tout 😉

    Le positif de l’histoire, c’est que je sais que je devrai avant tout compter sur moi-même si je veux développer une activité rémunérée autour du blog… et là, par contre, j’ai régulièrement des demandes des lecteurs donc je pense que je pourrais le faire sans aucune culpabilité. L’avantage aussi, c’est que lancer sa propre offre (par rapport à un partenariat) permet de fixer des tarifs « justes » sans devoir justifier indéfiniment le fait que oui, un blog exige du travail.

    Par comparaison, je m’occupe pour une amie à moi d’un tout petit blog plutôt axé « maison » et en 9 mois d’existence, avec seulement une quarantaine d’articles, elle a déjà négocié 3 posts sponso à des tarifs avantageux.

    • Reply La Fille de l'Encre samedi 13 mai 2017 at 14 h 09 min

      9 mois d’existence et déjà des posts sponso ? c’est dingue !! Il est vrai que la thématique du blog influe sur la quantité de propositions reçues …
      Toi, tu as tout entre tes mains pour nous faire un beau bouquin ou un super e-book ! Je l’attends avec impatience 🙂

  • Reply Julie jeudi 11 mai 2017 at 11 h 12 min

    Hello Sophie… euh Olivia 😂

    Article très intéressant ! Pour ma part, je confirme la sur sollicitation pour les partenariats mais étant un compte beauté et vu la multitude de gammes, de produits, ect… je pense que c’est normal comparativement à une blogueuse voyage.

    Ce qui m’insupporte également c’est le manque d’engagement des marques. Je m’explique : ils savent nous démarcher, ils savent nous envoyer les produits, nous faisons notre part du travail (test produits + photo + article) et eux n’honorent pas les conditions établies. Aucun repost, aucune mention, rien.
    Il m’arrive souvent de supprimer certains articles ou certaines publications pour l’exemple.

    Pour le côté mal poli, j’ai déjà eu le cas… une marque de bijoux qui me demandent de faire un concours pour mes abonnés. J’honore les conditions et eux non… 1er refroidissement. Ensuite je reçois un message ‘Tu vas nous le faire quand le concours ?’ … 0 politesse et qui plus est, la gagnante était déjà en possession de son lot depuis une semaine… Quand on priorise le business au relationnel les visages tombent rapidement… à fuir !

    • Reply La Fille de l'Encre samedi 13 mai 2017 at 14 h 10 min

      Dans la beauté, en effet, les sollicitations doivent être plus nombreuses et peut-être aussi les marques et agences plus exigeantes.
      Mais cela n’empêche pas de rester courtois.
      Ton histoire est dingue !

  • Reply Julia mercredi 10 mai 2017 at 12 h 07 min

    Héhéhé, mon blog est tellement dans un niche que je ne me sens pas du tout concernée par rapport aux nombreuses demandes que les blogueurs peuvent recevoir.
    Du coup, difficile d’être agacée 🙂

    Des bisous !

    • Reply La Fille de l'Encre samedi 13 mai 2017 at 14 h 11 min

      Pour un blog comme le tien, ce sont plus souvent des collaborations à des e-books ou des sites collaboratifs qui se présentent non ?

  • Reply Marlène mercredi 10 mai 2017 at 11 h 39 min

    Coucou Olivia. Merci pour cet article fort intéressant.Je n’avais pas pris connaissance de cette étude et c’est vraiment « rassurant » de te lire car je pense la même chose que toi avec par exemple le fait qu’il te soit « arrivé plusieurs fois de collaborer avec une marque et que ton travail ne soit pas valorisé par la marque ». Ca m’est déjà arrivé et c’est très frustrant et énervant. De plus, la rémunération reste encore bien taboue entre blogueurs et aussi entre partenaires. C’est fort dommage finalement, car comment savoir quel tarif proposé, appliqué auprès de partenaires potentiels ? Mystère ! J’espère que cela changera un peu…j’ai lu il y a peu un article de Coralie du Blog « Elles en Parlent » qui partageait en toute transparence comme elle arrivait aujourd’hui à gagner sa vie.
    Et sinon, j’ai encore reçu un email ce matin qui n’avait rien avoir avec ma ligne éditoriale et en m’appelant Virginie. C’est merveilleux ! 🙂
    Merci encore Olivia et au plaisir de te relire tout bientôt. Bises

    • Reply La Fille de l'Encre samedi 13 mai 2017 at 14 h 13 min

      Coralie avait fait un vrai travail de transparence oui mais si nous regrettons que les choses ne soient pas plus claires, sommes nous toutes au fond, capables (envie) de donner des chiffres précis ?

  • Reply Cleophis mercredi 10 mai 2017 at 9 h 59 min

    Trop de sollicitations, je demande aussi à avoir les chiffres. Parce qu’en 5 ans de blog, j’en ai eu mais ça dépasse rarement les 5 mails mensuels… Je dois pas être assez représentative. Et clairement dans le tas, je supprime déjà tous les communiqués de presse qui ne disent rien à part me vendre leur truc donc il reste une proposition correcte par trimestre!

    • Reply La Fille de l'Encre samedi 13 mai 2017 at 14 h 13 min

      Lorsque tu enlèves toutes les propositions mal ciblées, il n’en reste pas tant que ça, tu as raison 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *