Le salon des influenceurs du web : mon expérience

Début mars, je me suis rendue au salon des influenceurs du web, le Siweb à Saint Raphaël.
C’était la première édition de ce salon qui est porté par Xavier Berthier, créateur également du salon des blogueurs voyageurs, le wat, qui lui, en est à sa 4ème édition. 

J’étais invitée avec Marie et Caro à passer 3 jours à Saint Raphaël (1ère journée de blogtrip) et 2 journées de salon et je tiens à préciser que nous avions acheté nos places avant même d’être invitées.
Aussi, que personne n’imagine que ce billet comme les autres que j’ai pu rédiger sur le sujet (découvrir Saint Raphaël et l’interview de Xavier, le créateur du salon des blogueurs voyage) soient écrit sous le coup d’une gratitude éternelle.

Dois-je revenir sur ce qu’est le siweb ? Pour ceux et celles qui auraient la flegme de lire mes billets précédents – pas bien ! – c’est un rendez-vous qui permet à des influenceurs de toutes thématiques et des marques de se rencontrer, d’échanger leurs cartes de visite, d’évoquer des projets communs … Les matinées sont consacrées à des conférences professionnelles tandis que les après-midi sont réservées aux rencontres irl. C’est le premier événement de ce genre en France.

Le salon des influenceurs du web : les conférences

Alors alors … j’ai trouvé les conférences assez inégales. Certaines étaient uniquement des retours d’expériences et même si l’expérience de chacun sur sa gestion des réseaux sociaux ou de sa communauté est intéressante, j’avoue que j’espérais en apprendre un peu plus.
La difficulté est que les conférences s’adressaient aussi bien aux marques/exposants qu’aux influenceurs. Difficile de satisfaire tout le monde sachant que nous n’avons pas les mêmes attentes ni les mêmes pratiques du numérique …

Certaines autres conférences étaient très bien menées, je pense notamment à celle de Morgane, Little Gypsy, aussi fun sur ses vlogs que sur la scène du palais des congrès de Saint Raphaël et celle d’Emilie Ros de chez Be Angels qui nous a fait un show formidable mais avec un véritable contenu. Sur le coup, je dis « vive les nanas » !!

Ce qu’il faut retenir de ces conférences, c’est le discours commun de tous qui vise à redéfinir la notion d’influenceurs, à remettre l’humain au cœur des relations blogueurs/marques et surtout à mettre l’accent sur la qualité plus que sur la quantité.

Grosse conscience qu’acheter des followers c’est facile et que seul l’engagement compte. Et peu importe le nombre de followers finalement, qui n’est qu’une vitrine parfois peu révélatrice de la vitalité de sa communauté.
D’accord avec vous, ce ne sont que des mots et la réalité est parfois bien différente mais petit à petit …

Pour être plus précise, voici les conférences proposées :

* Quelle stratégie adopter sur twitter ? par The Travel Magazine
* Le vlog voyage en s’amusant par Morgane LittleGypsy
* Les règles et bonnes pratiques du droit des marques et du contenu en ligne par Pascal Agosti
* Quelle stratégie d’influenceurs pour la marque Côte d’Azur ? par Eric Doré
* Quand influence rime avec brand content par Emilie Ros
* Comment établir et maximiser le ROI quand on travaille avec les influenceurs ? par Martino Matijevic
* Voyager c’est bien. Voyager utile c’est mieux par Ludovic Hubler
* Ils ont fait de leur passion leur métier par richard et Franck One day one travel
* Je travaille en voyageant, je suis digital nomade par Bruno Maltor
* De professeur à blogueur à entrepreneur… comment j’ai changé de vie en 3 ans ! par Alexandre Vendé

Sympa aussi, les tables rondes avec des influenceurs de tous horizons (pas mal de blogueurs voyage tout de même) qui nous ont parlé de leur façon de travailler, de leur vie quotidienne, de leurs relations avec les marques … J’y reviendrai un peu plus bas.

J’ai live-tweeté une bonne partie des interventions. Si vous voulez les retrouver, suivez les #siweb2017 et #lafilledelencrexsiweb

 Le salon des influenceurs du web : les exposants

Une cinquantaine d’exposants étaient au rendez-vous de ce salon mais ô surprise, il s’agissait essentiellement de professionnels du tourisme et nombreux venant de la région Côté d’Azur.
Je vous avoue que cette faible diversité des exposants est le gros point faible de cette première édition mais elle se comprend … Xavier a un gros réseau dans le tourisme et naturellement, ses contacts se sont associés à lui pour lancer ce nouveau rendez-vous …

Comme je me rends également au salon des blogueurs voyage, je savais que certains exposants seraient les mêmes, aussi aurais-je vraiment aimé rencontrer d’autres professionnels du divertissement, du loisir, de la beauté pourquoi pas – il y a pas mal de petites marques cosmétiques bio dans le sud qui gagneraient à être connues, de l’édition aussi … Xavier, si tu me lis, pour l’année prochaine, on veut de la diversité 🙂

En tant que sudiste, j’ai un peu zappé les exposants de la région du Var, j’adore la région mais je la connais bien et j’ai préféré me concentrer sur d’autres rencontres.
Et il faut savoir que le temps passe vite dans un salon, très vite. Au final, sur deux après-midi, j’ai rencontré une 20ène d’exposants, pas plus … et encore Marie, Caro et moi faisions pas mal de rendez-vous commun … Trois blogueuses différentes mais complémentaires 🙂

Entre nous, même si notre trio n’était pas calculé, c’était une bonne stratégie, trois nanas qui aiment bien rire, ça se remarque et ça suscite la curiosité.

Les rencontres se sont donc enchainées sur 2 après-midi avec des exposants charmants et attentifs, peu pressés et donc qui prenaient le temps de nous parler de leur destination, de leur marque …

Après, il ne faut pas se leurrer, si c’est toujours agréable de partager et d’échanger, les blogueurs sont là pour parler de leur espace, pour « vendre » en quelque sorte leur blog … on n’est pas là pour enfiler des perles et soyons francs,  on espère tous un partenariat avec notre marque chouchou. Les filles et moi ne nous sommes mis aucune pression, étant bien plus modestes que certains gros blogueurs mais nous avons joué le jeu.

Et l’exercice n’est ni facile, ni confortable : décliner sa ligne éditoriale, le nombre de ses followers, ses façons de voyager, d’écrire, pourquoi … c’est répétitif et cela révèle aussi un petit côté quémandeur qui ne m’a pas toujours plu

Mais ces désagréments sont vite balayés par tous les bons côtés du salon et les bons moments que nous avons vécu.

J’ai aimé tous mes échanges avec les exposants mais mentions spéciales :

* Ubaye Tourisme pour leur écoute et leur attention. Et puis Nicolas est vraiment charmant, ce qui ne gâche rien 😉
* Andorre : deux supers nanas adorables et joyeuses
* Pierres et Vacances : Lucie s’ennuyait à l’ouverture du salon, elle nous a accueilli dans un grand sourire, nous sommes restées
* Rhône Tourisme : nous étions sur la même longueur d’onde, un super feeling, un très bon moment
* Be Angels : quel plaisir de rencontrer enfin Emilie que je suis depuis longtemps sur twitter et de faire connaissance avec Anaïs. Mes nouvelles copines 🙂
* VisitBritain : Florence est adorable et nous avons tout de suite parlé le même langage … Outlander, Inverness, Culloden …
* Le Nouveau Brunswick : géniale Emmanuelle qui nous a fait rire pendant 30 minutes et nous a fait partager sa passion des homards bleus. Et puis que c’est beau là-bas !!
* JW Marriot qui nous a fait rêver avec ses beaux hôtels
* Skyscanner pour le naturel de ces deux représentantes, sans carte de visite mais avec de grands grands sourires. Et un super programme à destination des influenceurs
* I Prospect : j’avais déjà travaillé avec Raphaël il y a quelques années, c’est toujours  un plaisir de mettre un visage sur un mail. Il est adorable
* Esterel Côte d’azur : partenaire du salon et qui nous a accompagné pendant 3 jours avec chouquettes, fraises Haribo et beaucoup de fun
* Millevista pour le rêve d’un lit avec vue
* Le cercle des vacances pour son idée lumineuse …
* VisitFlanders pour avoir fait remonter des souvenirs de petite fille
* LeVarois, média local internationalement connu créé par Quentin et qui avait dans ses pages, annoncé la tenue Siweb à Saint Raphaël

Je sens venir la question : « Olivia, des retours, des promesses, des projets ? »
Sachez déjà petites curieuses que je suis repartie du salon sans aucune promesse comme tout le monde présent je pense – peut-être certains gros influenceurs ont-ils eu des propositions plus poussés, je ne sais pas mais beaucoup de professionnels sont là pour renouveler leur base de contact sans réel projet à proposer immédiatement.
Quinze jours après le salon j’ai quelques retours. Mais rien de concret ou de follement renversant pour l’instant.
A voir pour la suite donc et je ne vous cache pas que j’ai quelques espoirs en ce qui concerne 2 ou 3 destinations qui me tiennent à cœur …mais sans certitude aucune.

Le salon des influenceurs du web : les blogueurs

Ce sont ces rencontres-là qui m’ont le plus surprises et j’ai appris pas mal de choses sur mes collègues blogueurs/ses :

* Nombreux sont ceux qui vivent de leur blog
Surtout dans le domaine du tourisme … ce ne sont d’ailleurs plus des blogueurs mais des créateurs de contenus : photos, vidéos, articles écrits …
Lorsqu’ils voyagent, ils font très bien la différence entre un séjour sous contrat pour lequel ils sont rémunérés et un séjour de vacances sans pression de devoir filmer, photographier …

Qu’ils soient blogueurs lifestyle, voyage ou mode , un seul point commun à tous : ils bossent beaucoup. Mais vraiment beaucoup.

Intéressant aussi, quelques uns d’entre eux, comme Virginie Bichet ont conservé une activité professionnelle, même très réduite, histoire de ne pas tout risquer si leur visibilité s’effondre.
Je les ai trouvé très conscients de la fragilité de la notoriété de l’influenceur et prêts à rebondir en cas  de pépin.
Si la majorité d’entre eux ne savent pas de quoi les prochains mois seront fait, certains ont réussi à développer autour de leur activité une véritable entreprise comme Alexandre Vendé qui a monté une agence de voyage et qui a même recruté des collaborateurs …

* Les blogs ne sont pas morts, vive les blogs !
J’ai rencontré quelques minettes instagrameuses qui ont été incité à créer un blog en plus de leur compte IG par les marques, à la recherche de contenus durables et qui puissent améliorer leur référencement, ce qui n’est pas le cas avec Instagram qui est uniquement inspirationnel.

* J’ai croisé chez certains/es l’obsession de la visibilité, du nombre de vues, du nombre de likes …
Futilité et connexion à outrance.
J’ai croisé aussi quelques exposants, excédés par les demandes de jeunes blogueurs – dont le blog est récent plutôt – qui demandent voyage + rémunération …

* La communauté des blogueurs voyage est très soudée
Ils se connaissent tous et il n’est pas forcément facile de se faire une place mais vous pouvez compter sur le naturel de Caro et Marie pour ça 🙂

Pour conclure ce billet fleuve, ce que je retiens :

  • La blogosphère s’est réellement professionnalisée.
    On a affaire à de véritables créateurs de contenu mais pour autant, la passion est toujours au cœur des motivations de ces nouveaux professionnels.
    Chapeau à ceux qui réussissent à vivre de leur blog sans vendre leur âme aux marques.
  • Les marques adorent Instagram mais ne peuvent se passer des blogs
  • Je ne tiens pas du tout à faire de mon blog mon travail à temps plein. Plus de monétisation pourquoi pas – seulement si elle est judicieuse – mais je tiens à garder cet espace comme un lieu d’expression libre et sans contraintes hormis celles que je m’impose. Et puis pour voyager en permanence, il faut avoir 30 ans !!
  • Il faut que je me mette à la vidéo 🙂
  • On espère pour le siweb 2, une plus grande diversité
  • Même si « vendre » son blog est parfois inconfortable, parler de sa passion est toujours génial
  • De belles rencontres et vivre pendant 3 jours entre blogueurs et entre copines, c’était chouette
  • J’ai retrouvé mes copines du sud et partagé quelques instants avec certaines que je suis depuis longtemps sur FB ou twitter et que je ne connaissais pas irl
  • Caro, Marie et moi, on fait une super team 🙂
  • Ce fut un bon exercice pour le salon des blogueurs voyage.
    Celui-ci plus grand, plus speed est d’une toute autre dimension apparemment … je risque de me sentir toute petite avec mon blog qui n’est pas spécialisé travel même si je n’ai perçu à Saint Raphaël aucun regard condescendant parce que je n’avais pas fait 3 fois le tour du monde. J’espère qu’il en sera de même à Saint Malo
  • En conclusion, c’est une belle expérience que je conseille à tous les blogueurs qui se sentent concernés par ces questions

Voilà, je vous ai tout dit je crois.
Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire !

 

22 thoughts on “Le salon des influenceurs du web : mon expérience

  • Reply Simon Tripnaux jeudi 23 mars 2017 at 9 h 28 min

    Bon, voilà un compte rendu qui me donne furieusement envie de venir à la prochaine édition ! Content aussi de lire partout que là blogosphère est bien vivante !

    • Reply La Fille de l'Encre vendredi 24 mars 2017 at 15 h 04 min

      La blogosphère est bien vivante mais en pleine évolution 🙂

  • Reply Milie mercredi 22 mars 2017 at 9 h 20 min

    De l’idée que je m’en fais, c’est un peu tout ce que je déteste de la blogo : se vendre, vendre son blog, ses lecteurs.

    • Reply La Fille de l'Encre mercredi 22 mars 2017 at 11 h 36 min

      Vendre ses lecteurs ? quel grand mot !! 🙂
      Tu ne fais jamais de billets sponsorisés ?

  • Reply Ben mardi 21 mars 2017 at 11 h 30 min

    Super article ! Une de mes amies y était aussi. A tenter à l’occasion 🙂

    (et j’adore le nom de ton blog)

  • Reply Kantutita - Birds and Bicycles lundi 20 mars 2017 at 11 h 49 min

    Super compte-rendu Olivia! Merci pour toutes ces infos!!
    En te lisant, j’ai vraiment l’impression d’être sur la même longueur d’onde que toi (j’avais participé à WeAreTravel l’an dernier, et beaucoup de tes retours sur le Siweb font écho à certaines de mes réflexions !)
    Ah oui les 3 avec Marie et Caro vous devez faire une sacrée TEAM DE CHOC 😀 Argh ça me manque les apéros blogueuses à Montpellier…
    Des bizzz

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 14 min

      Je ne savais pas que tu avais fait le Wat ! Tu en as eu de bons retours ? de bons souvenirs ?

  • Reply Marlène vendredi 17 mars 2017 at 16 h 04 min

    Whaou ça c’est de l’article complet et très intéressant. Je serai ravie de te rencontrer très bientôt au WAT alors. La magie du blog et la création de ce genre d’événement font qu’on rencontre des personnes très passionnées (et cela se ressent dans tes recits). A bientôt j’espère. Marlene

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 16 min

      et bien merci Marlène, j’essaie d’être le plus fidèle possible à ce que je vis 🙂
      A très vite alors !!

  • Reply Itinera magica vendredi 17 mars 2017 at 10 h 45 min

    Merci pour ce retour passionnant. Je regrette de ne pas avoir pu en être, surtout que je suis du sud. Je partage ton constat quant à la professionnalisation croissante des blogs. Quant au fait de vivre de son blog… j’ai l’impression que pour certains, c’est un écran de fumée, ils sont dans le « fake it till you make it ». Ravie de te rencontrer au WAT et de pouvoir continuer la discussion de vive voix.

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 18 min

      c’est un écran de fumée pour certains je pense aussi mais finalement qu’importe ! ce sont des jeunes gens souvent, ils ont le temps de devenir sérieux 🙂

  • Reply Initiales GG jeudi 16 mars 2017 at 20 h 04 min

    Tout comme toi j’ai trouvé difficile de présenter mon blog aux exposants , j’avais l’impression de ne pas être à ma place avec mon blog lifestyle 🤗 Mais tout le monde était très sympathique et je suis ravie d’être venue ! Et puis j’ai eu le plaisir de te revoir et de rencontrer tes amis , c’était très chouette ! Je reviendrai avec plaisir l’année prochaine 😁

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 19 min

      oh oui, c’était bon de passer ces quelques heures avec toi 🙂

  • Reply sophie jeudi 16 mars 2017 at 19 h 33 min

    Un ressenti avec de gros points communs.
    Meme si j’étais une petite blogueuse parmi ces influenceurs qui m’intimidaient un peu je dois dire 🙂 ,j’ai passé un moment super car j’étais baignée (non je n’ai pas pris l’eau) dans ce que j’aime faire, dans tout ce qui concerne ma passion.
    Au niveau des exposants, j’ai la même opinion, j’espère une diversification pour l’an prochain.
    Je me suis dit aussi que c’était une bonne répétition avant le Wat17 ! Je sais maintenant comment cela se passe pour vendre son blog 🙂 ce qui n’est pas le plus évident.

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 19 min

      le Wat, c’est autre chose !! on risque de se sentir encore plus petites ;/ Mais bon pas grave, on ira manger des huîtres !

  • Reply Magali TheMouse jeudi 16 mars 2017 at 19 h 17 min

    Coucou

    Ton article est vraiment genial et je ne l’aurais pas mieux écrit!!! C’est exactement ce que j’ai vécu même si je n’ai pu venir qu’une journee!
    Ah tu veux essayer la vidéo? Tu me diras hein? Et si tu as besoin de tuyaux pour la vidéo n’hésite pas!!!
    Bisous

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 20 min

      J’aimerais m’y mettre oui mais je manque de temps et de technique :/

  • Reply Stéphane Briot jeudi 16 mars 2017 at 16 h 27 min

    « ce ne sont d’ailleurs plus des blogueurs mais des créateurs de contenus : photos, vidéos, articles écrits  » >> Heu, un blogueur aujourd’hui, c’est quoi si ce n’est un créateur de contenu justement ? ((:

    • Reply La Fille de l'Encre lundi 20 mars 2017 at 22 h 20 min

      euh bon oui, tu as compris où je voulais en venir 🙂 🙂

  • Reply En Mode Bonheur jeudi 16 mars 2017 at 16 h 26 min

    Chouette retour !

    J’ai eu le meme ressenti concernant le fait de « vendre son blog ». Ayant fait un A/R express, j’ai uniquement fait la rencontre exposant. C’était top pour découvrir de nouveaux endroits dans mon Var qui a encore bien des secrets, très tentant pour la Grande Bretagne notamment, mais j’ai aussi eu l’impression d’avoir fait un job dating. C’est troublant…

    Très tourisme et pour le coup, n’allant pas au big salon, c’était plutôt cool, mais ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais.

    Ce n’est qu’une première et vu l’engouement autour du salon, nul doute que l’année prochaine, il y aura de nombreuses améliorations 🙂 Et c’est vraiment top que ça soit par chez nous.

    En espérant ne pas te manquer au SIWEB2 !
    Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *