Séville, mes adresses incontournables

Voilà, ultime billet sur mon séjour à Séville avec les adresses food et hébergement que nous avons testées durant nos quelques jours dans la belle Andalouse.
Où manger à Séville ?
Où se loger à Séville ?

Autant de questions que vous m’avez posées en off, il est temps d’y répondre 🙂

Où trouver les meilleures tapas à Séville ? 

La ville regorge de bars, cafés, restaurants et il n’est pas facile de faire son choix. Surtout si l’on veut éviter les attrapes-touristes et que l’on souhaite s’attabler près des sévillans, ceux qui connaissent les bonnes adresses.
Comme à chaque fois que nous partons, nous emmenons avec nous le Guide du Routard qui ne nous a jamais déçu et à qui nous faisons confiance pour nous emmener dans de chouettes endroits.  Nous avons délicieusement bien mangé sur nos 5 jours et à des prix vraiment intéressants par rapport à ceux que nous connaissons en France.

** Bien manger dans le quartier de Santa Cruz

Je vous le rappelle, le quartier de Santa Cruz est très touristique mais l’un des plus charmants de la ville. Comme nous y étions logés, nous y avons passé du temps et notamment dans cet établissement hautement recommandable.

La Bodega Santa Cruz

Il faut savoir qu’à Séville, vous mangerez le plus souvent debout ou accoudés à un comptoir. Du moins si vous voulez vous régaler de tapas. Les établissements sont généralement pas très grands, les bonnes adresses prises d’assauts et c’est comme ça que font les espagnols ! En fin de journée, les jambes tirent un peu mais on trouve toujours un coin de tabouret  pour y poser une fesse ou même une voiture pour s’y adosser. On y mange tellement bien qu’on oublie vite ce petit inconfort.

Cette bodega est l’un des derniers lieux authentiques du quartier, peuplés des habitués, nous y avons croisés peu de touristes : parfait !
Il faut jouer du coude pour arriver au comptoir mais qu’importe, tout est délicieux ! Une large ardoise présente les tapas préparées à l’instant et les prix de vos consommations sont notées sur le comptoir à la craie, bien pratique pour savoir où on en est de son addition … c’est tellement bon qu’on voudrait tout goûter ! Bon et copieux !
Les serveurs sont adorables et se sont gentimment moqués de nos accents pas terribles !

tapas seville

J’y ai adoré les fritures d’anchois, les tortillas et les montaditos – petits sandwichs garnis. C’est là également qu’on déguste le vin à l’orange … un délice

Nous y avons mangé 2 ou 3 fois et pour moins de 30 euros à trois avec bières, jus pour le petit, et 3/4 tapas par personne.

Bref, il faudrait être fou pour ne pas y aller !!

Alvaro Peregil

Toujours dans le même quartier, Alvaro Peregil est juste à côté de la Bodega Santa Cruz. C’est en fait 2 établissements minuscules, un bar et une salle-couloir où l’on trouve quelques chaises hautes et des tapas à tomber !

Hyper sympa, pas cher et là encore, sans touristes.

Les poulpes marinés y étaient justes délicieux !

Le Bar Estrella

Un peu plus loin, dans une petite rue très discrète, on trouve ce bar à  tapas, plus grands que ceux cités et où l’on peux manger attablés. Ça repose les jambes 🙂
Un énorme choix de tapas et  c’est là que j’ai goûté pour la première fois le Salmorejo. Proche du gazpacho mais plus épais, servis avec du pain, du jambon et des œufs … hummm …

Par contre, mes hommes n’ont pas tellement aimé. Ils se sont laissés tenter par des tapas sont moins classiques que ceux que l’on trouve ailleurs et ils ont été surpris par certaines saveurs. Moi, encore une fois, je me suis régalée 😉

** Se régaler dans le quartier de l’Alfalfa

A 15 minutes à pied à peine du quartier de Santa Cruz, nous avons trouvé d’autres très bonnes adresses dans ce quartier très animé.

La Bodega de la Alfalfa

On y mange assis et autant vous prévenir, l’adresse est touristique. Les cartes sont même traduites en plusieurs langues.
N’empêche que c’est bon, très très bon même ! nous avons délaissés cette fois-ci les tapas pour des plats traditionnels.

J’y ai mangé une sorte d’omelette/gâteau de pommes de terre à la morue, j’en salive encore tandis mes loulous ont pris un plat composé d’œufs, de chorizo, de jambon cru, de légumes … tout simplement délicieux. Le plat est  6 euros je crois et il fait largement un repas !!

C’est bon, et c’est beau, la salle est décorée d’azulejos et de jambons suspendus. Très bonne ambiance.

Bar Alfalfa

Juste à côté, à un angle de rue, on trouve ce bar grand comme un mouchoir de poche. Nous y primes notre dernier déjeuner à Séville, quelques tapas arrosées d’une bière fraîche, ce fut parfait. Ambiance décontractée, bonne musique et service attentif avec le sourire.

restaurant seville
Que demander de plus ?

Confiteria La Campana

Attention, vous allez succomber, c’est obligé ! C’est LA pâtisserie historique de Séville qui date de 1885 et elle est restée une véritable institution.
La façade magnifique sculptée en bois abrite quelques tables en terrasse et à l’intérieur derrière les grandes vitrines qui accueillent des pâtisseries superbes, un comptoir et quelques places. Là encore, il faut se serrer un peu mais le petit-déjeuner là-bas est génial : jus d’orange pressé minute et servi glacé, un café ou un chocolat chaud à l’ancienne, une viennoiserie fondante ou encore une « bomba de nata » : gâteau impressionnant à la crème et délicieux.

bomba de nata

Nous y sommes allées 2 fois, impossible de résister !!

Les serveurs en tabliers noirs sont adorables, et j’ai pris un plaisir fou à regarder l’un d’entre eux préparer une coupe de glace comme dans les plus grandes brasseries. Vous savez, avec la cerise au-dessus et la cigarette russe. Ce n’est vraiment pas n’importe quelle coupe de glace. Un vrai spectacle !

où manger une bonne pâtisserie à Séville

pâtisserie séville

où manger à Séville

Ambiance un peu chic mais pas du tout snob, un peu hors du temps … nous avons adoré.

** Déguster du poissons frais dans le quartier de la Macarena

Dans ce quartier populaire, nous avons adoré le marché couvert, El Mercado de Feria. Un marché alimentaire avec des échoppes carrelées où l’on vend du poisson.
C’est authentique et très animé. Ça parle fort, ça rit, ça crie … bref c’est vivant et ça fait du bien.

La Cantina

Le long du marché, sur une courette mais minuscule, on trouve quelques tables et un comptoir, celui de la Cantina. On y déguste des tapas de poisson frais délicieuses, des fritures, des fruits de mer marinés … pour qui aime le poisson c’est un véritable bonheur.
C’est vraiment pas une adresse stylée et confortable mais qu’est-ce-que c’est bon !! Et là encore, l’addition est toute douce.

Faire quelques achats à Séville

Coco Sevilla

Nous ne sommes pas des férus de souvenirs à  ramener dans nos valises et  nous étions limités par nos bagages à main mais j’avais très envie de me ramener un azulejos. Mais un vrai, pas un fabriqué en Chine et il y en a beaucoup à Séville. difficile de trouver de véritables artisans ou de bonnes adresses.
Par hasard, juste en face de la Casa de Pilatos, se trouve une petite boutique, Coco Sevilla.

coco sevilla
Tenue par un groupe d’artisans français et sévillans, vous pouvez y aller sans crainte, pas de contrefaçons, pas de chinoiseries. On y trouve d’anciens azulejos à prix intéressants, quelques bijoux artisanaux, quelques foulards en soie … C’est joli comme tout et l’accueil y est adorable.

ou faire des achats à Séville

acheter des azulejos à Séville

Se loger à  Séville

Lorsque je cherchais à nous loger sur Séville, j’avais trouvé que les hôtels n’étaient pas si bons marchés que ça, du moins pour la qualité proposée. aussi, je me suis tournée vers mon ami Airbnb.
Et nous avons arrêter notre choix à l’appartement d’Inma, en plein cœur du quartier Santa Cruz, dans la Juderia. Très très bien placé.
Un joli appartement de 2 chambres, cuisine, salle de bain, bien équipé – nous n’avons jamais déjeuné sur place mais il m’a semblé que tout le matériel était présent.

Seul bémol, un mur mitoyen un peu fin dans la chambre parentale et le bruit parfois des voix venant de l’appartement derrière.

Le prix : moins de 300 euros pour 4 nuits/5 jours en février plutôt raisonnable.

Voilà, j’ai largement fait le tour de Séville je crois 🙂
Vous retrouverez ici mes autres billets :

13 thoughts on “Séville, mes adresses incontournables

  • Reply Maguelonne lundi 27 mars 2017 at 14 h 10 min

    Merci pour le dépaysement, j’ai très envie de gouter un Salmorejo et de tester LA pâtisserie 😉

  • Reply Caro mercredi 22 mars 2017 at 13 h 18 min

    Merci pour toutes ces infos, il ne me reste plus qu’à programmer le voyage maintenant !

  • Reply Aurore mercredi 22 mars 2017 at 10 h 53 min

    Ah c’est marrant, je reviens de Séville.
    Je ne devais pas revisiter la ville, mais un avion annulé en a décidé autrement et ce fut tellement agréable d’arpenter les différents quartiers !

  • Reply Traveler mercredi 22 mars 2017 at 6 h 21 min

    Super article, miam miam. Bon plan à partager, 5 pourcents sur vos hôtels à utiliser sur le site opener24.com . Le code promo est AMIS5

  • Reply travelingaddress mardi 21 mars 2017 at 20 h 40 min

    Sympa! Je n’y suis jamais allée mais maintenant que j’ai commencé l’Espagne, il va falloir continuer! Les gâteaux ont l’air appétissants en tout cas!

  • Reply Jeune Lady mardi 21 mars 2017 at 20 h 12 min

    Beau séjour !

  • Reply Serena mardi 21 mars 2017 at 16 h 40 min

    Coucou,
    Voilà un article qui donne faim ahah ! J’ai adoré Séville et c’est vrai qu’il y a de chouettes artisans et des adresses à tomber^^
    Gros bisous à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *