Le Tour de France comme vous ne l’avez jamais vu !

Je vous emmène dans les coulisses du Tour de France !


Le Tour de France est une institution populaire que je suis chaque été, plutôt de loin, n’étant pas une grande fan de ce sport.
J’ai quelques souvenirs d’enfance lié au Tour qui se résument à la caravane lorsqu’elle passait à proximité de la maison et de ma maman qui ne loupait pas une seule étape, admirative des coureurs et de leurs exploits, alors qu’elle même ne savait pas pédaler
J’avoue que je n’ai toujours pas compris pourquoi … certainement le Tour a un effet hypnotique certain 🙂
Je me souviens également d’une arrivée sur les Champs-Elysées dans une tribune VIP il y a quelques années, je me souviens à peine des circonstances qui m’ont menées là … au temps de Richard Virenque … ça date et d’ailleurs, je me rappelle plus des goodies distribués que des performances des cyclistes.

tour-de-france-velo

Toutefois, sans être adepte de la course, je trouve l’engagement populaire autour de celle-ci assez fascinant et lorsque Vittel m’a proposé de suivre la grande boucle de l’intérieur, j’ai accepté immédiatement, poussée par la curiosité et pressée de voir à quoi ressemble de l’intérieur cet évènement mythique qui passionne tant les français !

vittel tour de france

tour de france 2017

La Rand’eau Vittel

Partenaire historique du Tour de France, Vittel organise depuis plusieurs années une rand’eau en prémice de l’arrivée des des coureurs.
Une association de cyclo-tourisme de la ville d’arrivée est invitée à courir 10 km avec un champion, en occurrence David Moncoutié – il a remporté notamment 2 étapes du TDF – à franchir la ligne d’arrivée et monter sur le podium.
Nous étions quelques blogueuses invitées à enfourcher nos vélos pour cette course.

tour de france vittel

sponso-vittel

vittel-velo

vittel-tour-de-france

podium-tour-de-france

 

C’est avec dignité que j’ai décliné la proposition, bien plus à l’aise sur un cheval que sur un vélo de course … Imagine ma tête si j’étais tombée sur la ligne !! Ce qui était bien capable de m’arriver, vu mon aisance légendaire sur un engin à 2 roues 🙂

Qu’à cela ne tienne, cela ne m’a pas empêché de vivre l’évènement au plus près !

Le Tour de France, une énorme machine

Je savais que le Tour de France était une organisation gigantesque, de l’avoir vu de l’intérieur, j’en ai eu la confirmation !
Ce sont près de 5 000 personnes qui travaillent pour l’organisation du Tour entre journalistes, photographes, animateurs, techniciens …

J’ai eu la possibilité de visiter la zone technique, où sont installées toutes les télévisions du monde entier et ce sont des kilomètres de câbles qui serpentent entre les bus techniques.
Le TDF est l’un des évènements sportifs les plus retransmis dans le monde.

tour-de-france-podium

tour-de-france-etapes

tour-de-france-television

Et ce qui est le plus dingue est d’imaginer que toute cette machinerie se déplace tous les soirs, pour être réinstallée tous les matins dans une ville différente.
L’exploit en terme de technique et de gestion est réel je trouve !

Le Tour de France, une ferveur populaire

Là encore, j’ai été surprise. Je savais que les français étaient attachés à la grande boucle mais il ne s’agit pas seulement d’attachement. Il y a une réelle ferveur, un engagement populaire qui fait que les connaisseurs de vélo – ou moins d’ailleurs, je n’y ai pas vu que des spécialistes – s’installent tôt le matin, voir même campent pour les épreuves de montagne pour suivre la course, avoir la plaisir de récupérer les goodies jetés par la caravane et ensuite, applaudir les cyclistes.

Les spectateurs ne sont pas avares d’ailleurs et ont applaudi sans retenue les cyclistes amateurs de Salon de Provence et répondaient même à mes saluts, alors que j’étais dans la voiture Vittel 🙂

tour-de-france-passion

tour-de-france-parcours

J’ai pas mal échangé avec ces derniers d’ailleurs – les cyclistes amateurs – et tous m’ont parlé de la chance qu’ils avaient de vivre ce moment avec un grand cycliste, franchir la ligne d’arrivée et surtout monter sur le podium.
Ces grands garçons de 45 ans passés en avaient des étoiles dans les yeux !

J’ai beaucoup apprécié l’ambiance très détendue et festive du Tour qui s’inscrit bien au-delà de l’arrivée des sportifs qui finalement ne dure qu’une poignée de minutes, tandis que les animations dans les villes se déroulent depuis le début d’après-midi.
Les gens parlent entre eux, échangent, n’hésitent pas à se partager les portes-clés de la Française des Jeux ou les magnets Le Gaulois. Je vous avoue que les bobs cochonous se font beaucoup plus rares, j’ai même pas réussi à en chopper un 😉

Le tout, en dépit d’une présence policière très marquée.

Après cette journée passée sur le Tour, je ne suis pas devenue fan pour autant mais j’ai été sincèrement impressionnée par son organisation, son ambiance festive et surtout l’engouement des visiteurs.
Une belle journée passée aux côtés des mes copines blogueuses de Marseille et environs, Virginie, Magali et Séverine.

tour-de-france-arrivée

tour-de-france-parcours

tdf-17

cyclistes-tour-de-france

arrivée-tour-de-france

 

Et vous, fans de Tour de France ?
Et si vous nous racontiez vos souvenirs liés au Tour ?

Enregistrer

4 thoughts on “Le Tour de France comme vous ne l’avez jamais vu !

  • Reply Laurence mardi 1 août 2017 at 12 h 05 min

    Moi je suis une grande fan du tour de France ! Derrière mon écran et parfois au bord de la route. J’ai même grimpé (bon d’accord, c’était il y a longtemps) des cols à vélo pour être sûre d’être aux premières loges et de pouvoir redescendre sans encombre dans la vallée ! Bref, j’adore et ton billet est très sympa !
    PS : comme quoi on put être cavalière et cycliste 😉

    • Reply La Fille de l'Encre dimanche 6 août 2017 at 18 h 12 min

      Qu’importe la monture pourvu qu’on ait l’ivresse 🙂

  • Reply Sophie samedi 29 juillet 2017 at 0 h 26 min

    Mon grand souvenir du TDF : ma grossesse !! 😀
    Les premiers mois de grossesse étaient difficiles, il a fallu que je reste allongée! Moi allongée en vacances, c’est carrément la punition ultime surtout que nous étions à la montagne! Adieu randos et balades!!
    Du coup, j’étais prisionnière de l’appartement et à cette époque (1989) pas de chaînes satellites ! le seul truc à regarder : le tour de France. J’aimais assez pouvoir voyager à traver les belles images. Cependant, pour quelqu’un qui n’est pas fan de vélo, ce fut un peu difficile! Heureusement, ce fut l’année où le suspense a été à son comble entre Greg Lemond et Laurent Fignon.

    • Reply La Fille de l'Encre dimanche 6 août 2017 at 18 h 13 min

      L’alitement est ce que j’ai redouté le plus lorsque je suis tombée enceinte alors je comprends ton désarroi.
      Et qui a remporté cette année le Tour alors ? Greg ou Laurent ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *