Vacances en famille : où dormir ?

Mon compagnon, Loulou et moi avons testé pas mal de mode d’hébergement pour nos vacances en famille, au gré de nos envies et de nos budgets. Non pas que  nous ayons fait le tour du monde mais à chaque destination, nous essayons de trouver son lieu idéal de dodo.
A quelques jours des vacances d’été, je vous livre mes impressions sur chacun d’entre eux.

Depuis que Loulou est né, nous l’emmenons avec nous en voyage. Nous ne sommes pas du tout une famille collée-serrée mais justement, comme nous avons chacun nos activités et nos vies l’un sans l’autre – oui, même le mioche, qui passe souvent du temps hors de la maison entre les après-midis chez les copains et les vacances chez papi-mamie – alors nous aimons nous retrouver autour de ces moments d’évasion.
Le seul séjour que nous avons effectué sans notre fils, ce fut nos 5 jours à Rome, voyage que j’ai offert à mon compagnon pour son anniversaire il y a quelques années.
Si ce moment fut magique – il marqua fermement l’amour infini que mon homme porte à l’Italie – et si les kilomètres parcourus n’étaient pas adaptés aux jambes du petit garçon qu’était alors mon fils, nous n’avons pas pour l’instant envie de vivre d’autres voyages sans lui.

Forcément, partir à 3 coûte plus cher mais tant pis, nous acceptons de renoncer à certaines destinations que nous pourrions découvrir à 2. Nous anticipons les prochaines années – qui arriveront bien trop vite – où il ne voudra plus partir avec ses parents et nous reléguera dans le camps des vieux cons 🙂

Petit panel des hébergements testés lors de nos vacances en famille !

quel hébergement pour des vacances en famille ?

Le camping

Je ne suis pas une grande fanatique du camping mais il faut avouer que lorsque le budget est resserré, il est bien pratique.
Et son goût de vacances suffit à lui seul à faire voyager 🙂

Par contre, j’ai des critères très stricts pour le choix d’un camping !

Pour moi, le camping idéal est :
– petit
Je déteste les grands complexes avec ses 4 piscines olympiques, ses 400 hectares et ses 3 restaurants. Même s’il a 4 * !
Je ne veux vexer aucune/aucun d’entre vous qui apprécie peut-être ces gros établissements mais sincèrement, ce n’est pas mon truc.
Je préfère de loin le petit camping familial qui présentera moins de service et d’activités mais qui saura préserver ma tranquillité.

– sans trop de monde
Notre crédo ? fuir le monde à tout prix !!
Si nous partons parfois en août, nous privilégions alors les destinations plus calmes en ce mois appréciés des touristes : la montagne, les villes désertées l’été …

– au bord de l’eau
Rivière ou mer, il nous faut de l’eau pas loin !

– propre
Évidemment!!

– sous les pins
Le top !!

Une fois que le camping est choisi, reste à déterminer où poser sa tête ! Toile de tente ou mobil-home ?

festivalbellerouge

Le mobil-home

Déjà testé mais dans une autre vie, celle où j’étais jeune et sans enfant.
Notre première expérience à trois sera fin juin, en Sardaigne, dans un camping à taille humaine, à 150 mètres de la plage. J’ai hâte !!!
Je viendrai tout vous raconter évidemment.

La toile de tente

Depuis 3/4 ans, nous avons planté la tente à plusieurs reprises : sur le terrain de copains aux Angles dans les Pyrénées Orientales, à Cadaquès au camping municipal, sur la Costa Brava dans un camping mignon et sur le terrain de foot de Saint Amand Roche Savines en Auvergne pour le festival La Belle Rouge. Et tout va bien, nous nous en sommes sortis vivants.

camping en famille

 

Mes conseils pour supporter la toile de tente et passer un bon séjour :

Court ton séjour sera
3/4 nuits c’est bien. Au-delà, ça devient plus galère

Une tente confortable tu achèteras
Hors de question de dormir dans une petite tente riquiqui, nous avons besoin d’espace.
Aussi, nous avons acheté une super tente avec deux chambres séparées et un grand espace au milieu, qui sert au choix – soit d’espace de rangement pour nos sacs de voyage, soit de chambre pour le chien (47 kilos, forcément …)

Important pour nous : s’assurer que l’on tient debout sous la tente ! Nous ne sommes pas des géants mais rentrer de vacances le dos cassé n’est pas vraiment ce que nous pouvons espérer de mieux pour reprendre le boulot sereinement.

Petite astuce : n’hésitez pas à jeter un œil sur le bon coin. C’est là que nous avons trouvé la nôtre, testée une fois et quasi-neuve donc, à un prix très intéressant.

Du matériel tu prévoiras
Là encore, on ne lésine pas sur le matériel : table et chaises confortables, une grande toile à dresser devant la tente pour se protéger du soleil, nattes en plastique pour poser par terre tout autour de la tente … Sans oublier de bons sac de couchage, de bons oreillers  et deux lampes torche !
Si nous ne prenons que rarement nos repas près de la tente, être bien équipés permet de se sentir bien et de prendre l’apéro tranquilou en rentrant de la plage et le petit-déjeuner sans se presser.

– Et s’il pleut, tu te casseras !
Et c’est ce que nous avons fait en Espagne où le temps – en plein mois d’août pourtant – n’était pas terrible. La tente a cet avantage d’être vite pliée, ce qui permet de changer de lieu ou de rentrer vite fait à la maison.

Bref, le camping oui, la tente aussi mais pas longtemps et surtout bien équipés !

Les – : le manque d’intimité et d’espace à soi
Les + : la liberté totale que l’on peut accorder aux enfants, en totale sécurité, et la bande de copains, qu’ils se créent très vite !

La location d’appartement ou de maison

Je pense que c’est le mode d’hébergement que nous avons le plus testé et il nous convient bien, du moment qu’une connexion internet soit disponible 😉
Par contre étonnamment, si nous apprécions de louer des appartements pour les vacances, ce n’est pas du tout pour les commodités dont ils disposent puisque nous utilisons très peu la cuisine – hormis pour le petit-déjeuner.
Ce qui nous séduit, c’est la possibilité de rentrer se poser confortablement, dans un espace qui n’est pas réduit comme peut l’être une chambre d’hôtel.
A Venise où nous avons eu pluie et vent, il était agréable de pouvoir se poser au chaud en fin de journée avant de ressortir dîner.

L’espace est pour nous un critère important et c’est certainement pour cela que nous apprécions de louer nos logements.
Par contre, après une expérience catastrophique dans les PO, je sais que certains endroits sont à éviter pour ce genre d’hébergement, notamment la montagne où les appartements sont souvent vieillots et riquiquis. Si on veux rester dans des prix raisonnables, on tombe vite sur des locations décevantes.
Dans ces cas-là, je privilégie un autre mode d’hébergement.

B&B Venise

 

Par contre là encore, j’ai une exigence : je ne fais pas le ménage !!
Je compte les frais de ménage dans mon budget vacances.

Les – : les risques de retomber dans le satané cycle courses, repas, vaisselle …
Les + : on peut s’étaler et les gosses avoir leur propre chambre

Les gîtes

L’année dernière justement, nous sommes repartis comme souvent aux Angles pour une petite semaine.
Nous avons loué dans un gîte de montagne, sur la formule nuit + petit-déjeuner.
Comme nos amis sont tout proches, il était juste question de pouvoir dormir confortablement et de profiter d’un petit-déjeuner gourmand.
C’était top !! Avec une vue sublime sur le lac de Matemale, notre Loulou a apprécié les confitures maison, les brioches sorties du four et jouer avec les chats dans les terrains verdoyants.
Si mes hommes sont toujours un peu gênés lors du premier petit-déjeuner avec nos hôtes ou d’autres vacanciers, très vite ils se sentent plus à l’aise et apprécient l’authenticité de ces moments.

choisir un gite pour ses vacances en famille

 

Les B&B

On est là un peu sur le même principe : nuit + petit-déjeuner.
C’est en Sicile que nous avons adopté ce genre d’hébergement, pour visiter au mieux l’île et se déplacer facilement.
Nous logions 3/4 jours dans chaque B&B et à chaque fois, des surprises : 1er B&B sublime donnant sur une piscine et vue mer où mon fils avait pu jouer avec les enfants de la famille, 2ème B&B qui avait tout d’un hôtel et 3ème B&B où nous occupions une chambre d’une grande maison occupé par une vingtaine de touristes, les hôtes vivant un peu plus loin … des situations à chaque fois différentes mais 3 expériences géniales !

Les – : le léger malaise du 1er petit-déjeuner, vite dissipé; les valises à refaire et défaire souvent
Les + : parfait pour partir à la découverte de plusieurs lieux; les rencontres que les enfants peuvent faire sur place

L’hôtel

C’est le mode d’hébergement que nous choisissons pour visiter les villes souvent, comme à Turin.
Vous connaissez le principe : pour peu que l’établissement soit bien choisi, on bénéficie de confort et d’un bon petit-déjeuner.
Pas de ménage à faire, même pas les lits, on se laisse totalement porter … et ça, c’est top !!

hôtel Turin

Coucou la vielle photo !
Six ans déjà …

Les – : plutôt onéreux; lorsque les enfants sont petits, on a toujours peur qu’ils fassent trop de bruit
Les + : la détente totale 

Dans la famille ou chez les amis

L’excellent moyen pour économiser de l’argent et profiter à fond de nos proches.

Les – : la crainte d’envahir les potes; des modes de vie parfois très différents à gérer
Les + : passer un maximum de temps avec ses proches; les gosses qui se retrouvent pour des fiestas d’enfer; les économies réalisées

Dans la voiture

Et oui, ça nous est arrivé !!
On a un Peugeot Partner qui nous permet de mettre un matelas gonflable à l’arrière.
Nous y avons dormi à trois, inutile de vous dire que l’on n’a pas eu froid 🙂

Les – : le confort, très très relatif 🙂
Les + : c’est drôle et ça ne coûte rien

 

Voilà, j’espère que nous aurons dans les mois/années à venir, la possibilité de tester d’autres mode d’hébergement. J’irai bien dormir dans une yourte ou dans une roulotte par exemple 🙂

Et vous, quelles sont vos hébergements préférés pour vos vacances en famille ?

6 thoughts on “Vacances en famille : où dormir ?

  • Reply Marie mercredi 17 mai 2017 at 21 h 24 min

    Salut Olivia, c’est dommage que tu ne donnes pas d’adresses précises des lieux que tu recommanderais..

    • Reply La Fille de l'Encre vendredi 19 mai 2017 at 12 h 13 min

      Tu as raison Marie, je vais rajouter les adresses en fin de billet 🙂

  • Reply tania mercredi 17 mai 2017 at 20 h 06 min

    j ai adoré les bnb en Sicile d ailleurs je suis tombée amoureuse de cette île en 2016

  • Reply Sarah Ymum mercredi 17 mai 2017 at 11 h 34 min

    Je te comprends. Pour l’instant, filles en bas âge (3 ans et 10 mois), on privilégie la famille ou les locations d’appartement. Au moins, on a tout le confort à portée de mains. Mais je pense que nous reprendrons « la route » dès qu’elles seront capables de marcher sans poussette ou porte-bébé, pour se remettre au camping, Guest house, qui permettent de voyager plus librement et pour bien moins cher !

    • Reply La Fille de l'Encre vendredi 19 mai 2017 at 12 h 14 min

      la malédiction de la poussette 🙂
      Avec des touts petits, les locations sont vraiment le plus pratiques pour toute la famille !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *