Auto-entrepreneur en 2015

22« Si à 40 ans t’es pas auto-entrepreneur, t’as raté ta vie », comme pourrait le dire un célèbre fils de pub. Oui ? Nan, il ne pourrait pas dire ça ! Parce que quand tu es auto-entrepreneur, ben la Rolex, à moins de découper sa photo dans un magazine ou de toucher un bel héritage d’une vieille tante sans enfant, tu peux attendre. Longtemps. Longtemps. Longtemps.

Bref (vous ai-je déjà dit que j’adorais ce mot ?), point de lamentation ce jour mais j’ai bien vu que vous étiez nombreuses à avoir ce statut. Ou du moins à connaître un auto-entrepreneur, on en a tous un autour de nous.

Comme j’ai vu aussi que certaines étaient assez mal informées et que de fausses informations circulaient, gentille comme je suis, je me suis dit : « Et si je leur faisais un petit point sur ce qui a changé pour les AE au 1er janvier 2015 ? Elles seront contentes mes copines ! ».

Rassurez-vous, je fais light et aborde uniquement les points les plus importants (je laisse de côté les modifications pour les artisans, je pense que vous êtes peu à être intéressées. Si je me trompe, dites-le moi en commentaire, je ferais un edit).

Les bonnes nouvelles :

  • La limite du plafond annuel de chiffre d’affaires reste à  32 900 euros de chiffre d’affaires pour les artisans et les professions libérales et à 82 200 euros de chiffre d’affaires pour les commerçants

  • Le statut n’est toujours pas limité dans le temps

 

Les moins bonnes nouvelles :

  • Le paiement de la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) : il est obligatoire pour tous les AE, sauf l’année de création de l’auto-entreprise, et de manière forfaitaire (le montant est fixé par la communauté de communes).

Pour idée, si votre chiffre d’affaires est inférieur ou égal à 10 000 €, la CFE sera au minimum entre 210 € et 500 €.

Vous trouvez ça scandaleux ? moi aussi !!

  • Le paiement de la taxe pour frais de Chambre de Commerce et d’Industrie ou Chambre des Métiers (pourcentage fixe sur chiffre d’affaires selon le type d’activité) est aussi obligatoire.

Pour les prestations de service, le montant de cette taxe est fixée à 0,044% de votre chiffre d’affaire.
Ce n’est pas ça qui va nous pénaliser grandement mais bon, c’est une taxe en plus !

  • L’ouverture d’un compte en banque dédié à l’activité.

Ne criez pas, ce n’est pas si grave et même, c’est plutôt pas mal. Déjà, ce qui est obligatoire est un compte bancaire dédié. Pas besoin de prendre un compte bancaire pro, qui coûte des sous. Un compte bancaire gratuit annexé à votre compte courant fera très bien l’affaire.

Je trouve finalement plus sain de séparer les revenus AE, même très faibles, de ses autres revenus, et en cas de visite de nos amis les contrôleurs des impôts, il sera beaucoup plus simple de justifier les revenus et déclarations.

Voilà voilà, vous savez tout ou presque.

N’hésitez pas à intervenir, dire ce que vous en pensez … si vous connaissez d’autres statuts plus intéressants (portage salarial …), dites-nous tout, les commentaires vous sont grands ouverts !

 Créditphoto

21 commentaires sur “Auto-entrepreneur en 2015

  • Répondre Auto entrepreneur sur

    Bonjour,
    Merci pour le partage de ces informations très constructives.
    Je viens de lire que le nom du statut a changé vers la micro-entreprise, est-ce vrai, ou bien on est face à un nouvel régime.
    Merci

  • Répondre Quentin sur

    Hello !

    Quoi il faut que j’ouvre un compte bancaire ?! Oups, je suis donc hors la loi depuis le 1er janvier, je vais devoir le faire rapidement..

    Je me permets une question.. Je suis futur chômeur, ma boite à été racheté et on est tous licenciés économiques collectivement à partir de juillet. Est ce que je vais pouvoir cumuler mes revenus auto-entrepreneur + mon chômage ou vais-je devoir soustraire mes revenus à mon chômage?

    Merci !!

    Quentin

  • Répondre Jordane de Osez Briller sur

    Comme j’ai bien fait d’avoir créer ma boîte en SAS.
    Rien que parce que je n’avais pas envie de me retrouver dans les mains troués du RSI en étant auto entrepreneur et puis certaines entreprises préfèrent traiter avec d’autres société pour des raisons de sécurité et de TVA.
    Au final le statut d’entrepreneur a de plus en plus de similitudes avec les autres statuts.
    Par contre t’es sûr que quand tu es salarié tu ne doubles cotise pas ? Car j’ai vu des AE encore salarié se plaindre de cotiser à la fois au RSI et à sa caisse de salarié.

  • Répondre Océane sur

    Et surtout obligation de s’immatriculer au Registre du Commerce et des Sociétés…
    Emoluments du Greffier gratuits, mais BODACC et INPI à payer dans certains cas…

    • Répondre JITC sur

      Seulement dans le cas d’une activité commerciale …

  • Répondre Anaïs sur

    Je vais t’inviter à boire un café car je suis auto entrepreneur depuis 6 mois et je comprends RIEN

  • Répondre Mariekke sur

    Il semblerait qu’une coopérative d’activités et d’emplois soit aussi une bonne formule. Qu’en penses-tu ?

  • Répondre Anything is possible sur

    Bonjour !
    Merci beaucoup pour cet article… J’envisage de plus en plus sérieusement de me lancer dans l’auto-entreprenariat, alors toutes les infos sont bonnes à prendre ! Surtout que je ne trouve pas ça super simple !
    A bientôt,
    Fanny
    http://anything-ispossible.com

  • Répondre Top Knot and Tea Cups sur

    Ah oui la CFE… j’étais contente de remplir ça pour la fin de l’année… C’est très bien de refaire un petit point comme ça je trouve. Par contre je ne savais pas pour la taxe pour frais de Chambre de Commerce etc., est-elle directement intégrée aux déclarations ? comment ça se passe ? Merci pour l’info 😉

    Pour le compte, dès la création de mon activité j’ai ouvert un compte courant dédié. C’est plus pratique pour gérer les recettes et dépenses je trouve, alors si c’est devenu obligatoire, ce n’est pas plus mal.

    Merci ! 🙂

    Mathilda

    • Répondre JITC sur

      Pour la taxe, cela concerne uniquement les activités commerciales !

  • Répondre Nathalie, L'heure d'été sur

    Un billet qui fait le point en ce début d’année, c’est toujours très intéressant à lire. Ah, je l’aime bien, ma chouette blogueuse Juriste In The City ! Toujours le bon billet quand il faut.

    • Répondre JITC sur

      @Nathalie : j’essaie mais quel boulot de vous satisfaire 🙂

  • Répondre LMO sur

    Merci beaucoup pour cet article!!
    Je vais alors de ce pas m’ouvrir un compte bancaire pour ma petite auto-entreprise!
    Pour la CFE, je trouve pas ça terrible en effet parce que, travaillant à domicile, je paye déjà une taxe d’habitation la peau des fesses, ça fait un peu deux taxes pour la même chose quoi…
    En plus j’ai toujours pas compris quel montant je dois, comment l’obtenir et qui payer… J’ai reçu qu’un pauvre mail et rien d’autre…

    Pour la 2° taxe dont tu parles, c’est intégré dans le calcul mensuel, ou c’est à payer en plus on ne sait pas à qui?

    • Répondre JITC sur

      @LMO : pour la CFE, tu vas recevoir une déclaration à remplir (reçue pour ma part en novembre/décembre) et pour la seconde taxe, c’est uniquement pour les activités commerciales !

  • Répondre Juriste in the city sur

    @corinne : le RSi n’est pas systématique pour les AE, tout dépend si tu exerces le statut à titre principal ou secondaire. Et mon billet n’aborde que les changements de 2015 !

    @Margarida : Tu fais bien de préciser. Je rajouterai un edit dans mon billet dès ce soir !

  • Répondre Stelda sur

    Bonne idée, ce billet. Merci de nous partager tes compétences juridiques 🙂

  • Répondre Margarida sur

    Coucou,

    Merci beaucoup pour toutes ces infos. En effet, l’univers auto-entrepreneur amène souvent à des confusions…

    Quant au paiement de la taxe pour frais de Chambre de Commerce et d’Industrie ou Chambre des Métiers, il me semble tout de même que : « Les auto-entrepreneur qui exercent exclusivement une activité non commerciale au sens du 1 de l’article 92 du CGI (BNC – bénéfice non commerciaux), ne relèvent d’aucune chambre consulaire et resteront donc exonérés de cette taxe »…

    En tant que traductrice je relève de la CIPAV (comme architectes et autres métiers), donc pas obligation de m’inscrire à une Chambre de commerce donc pas de taxe à payer ! C’est une bonne nouvelle !

    Merci encore pour ce billet !

    Belle journée !

  • Répondre corinne sur

    As tu oublié le RSI (qui remplace la sécu) et qui coute un bras ? et qui je crois est obligatoire quand on a le statut d’auto entrepreneur.
    Ps : si tu pouvais faire un billet sur le statut des artistes peintres cela me rendrait bien service !!! bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *