Bécassine aux sports d’hiver

Il parait que je pars à la montagne bientôt, aux prochaines vacances … C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup.

Chouette me direz vous ? Oui mais non car, la montagne, la neige, le ski, toutes ces choses qui font le ravissement de certains … comment vous dire ? avec moi, c’est carrément incompatible !!!

Vous connaissez Bécassine et ses aventures ? Oui, eh bien voilà, je suis Bécassine à la montagne !! C’est à dire peureuse, gauche, perdant tous mes moyens, engourdie par le froid, engoncée dans une combinaison ridicule, incapable de marcher avec des après ski (on dit toujours après ski d’ailleurs ?), ne sachant pas prendre une remontée mécanique (jamais fait), ayant envie de faire pipi au mauvais moment, perdant mes gants toutes les cinq minutes … Bref, complètement gourde !

Pourtant cette histoire de ski avait bien commencé. Lorsque j’étais petite, mes parents, cela partait d’un bon sentiment, souhaitaient que je découvre les joies de la neige (comme si à Pithiviers, dans la Beauce, je n’en voyais pas assez … bref) et m’ont emmené à Chamrousse, qui accueillit les jeux olympiques de 1968, pensant qu’une cité olympique serait parfaite pour découvrir les joies de la glisse.

Que nenni, puisque de joies de la glisse, je n’ai connu que des professeurs obsessionnels de ces jeux    passés et soucieux de découvrir parmi ces petits citadins qui leur fut offerts le temps d’une semaine de cours, de futurs champions de ski. J’imagine leur désespoir avec moi, incapable de décrocher mon Ourson sans l’aide de papa qui, j’en suis sûre, a été filer discrètement un biffeton aux prof. sadiques, pour éviter la crise de larmes inévitable et la honte jetée sur la seule famille dont la gamine de 6 ans n’arrivait pas à faire du chasse-neige, sans se vautrer lamentablement toutes les 5 minutes.

Bon, à ce moment là de l’histoire, tout le monde comprends que cette discipline n’était pas faite pour moi et qu’il valait mieux ne pas insister.

Oui, mais là, c’était sans compter la classe de neige avec les copains.

Mais qu’est ce qu’il m’est passé par la tête lorsque le prof. sadique nous a demandé qui savait skier et que j’ai dit MOI !!! Mais quelle crétine !!! Je m’en veux encore, près de 30 ans après !! C’est bien beau de faire sa belle mais sans les arguments derrière, ça craint. Je l’ai bien compris lorsque je suis tombée dès le premier tire-fesses devant les copains et copines. J’en suis encore mortifiée aujourd’hui …

Puis vint la grippe m’empêchant d’aller chasser le dahut la nuit (surtout que j’y croyais moi à cette bête là), la voisine de chambre qui pleure sa maman la nuit, les animateurs pas toujours très diplomates avec des gosses de 10 ans, Olivier qui fait un bisous à une autre … Que de grands moments de solitude !!

Depuis ce temps et ces souvenirs bénis, j’ai bien retenté 1 ou 2 fois de remonter sur des skis mais hormis la vue d’un ravin de près, de très près même, je n’ai pas d’autres souvenirs de ces jours enneigés. C’est ce qu’on appelle le déni, non ?

Pourquoi je pars me direz vous ? Vous y arrivez vous à refuser à un môme de 6 ans, qui vous regarde avec des étoiles dans les yeux, la possibilité de ramener un Ourson à la maison (sans biffeton en lousdé) et sauver l’honneur de sa maman ?? Ben moi, je peux pas …

Donc, je vais m’y coller… Je vais faire comme je peux pour moi. Et pour lui, je vais oublier mes vilains souvenirs et faire en sorte que les siens soient joyeux, heureux et légers.

Peut être même, que grâce à lui, je remonterais sur des skis et que je ne me vautrerais pas dès le premier tire-fesses, qui sait ?

Et vous, la montagne et le ski, de bons souvenirs ??

22 commentaires sur “Bécassine aux sports d’hiver

  • Répondre Mes vacances à la montagne #1 - La Fille de l'Encre sur

    […] ça, ça a de quoi réjouir, mais pour moi, ce départ ressemblait plutôt à une épreuve, entre mauvais souvenirs d’enfance et tirelire cassée. Et des mésaventures, j’en ai eu quelques […]

  • Répondre Mes vacances à la montagne #1 sur

    […] ça, ça a de quoi réjouir, mais pour moi, ce départ ressemblait plutôt à une épreuve, entre mauvais souvenirs d’enfance et tirelire cassée. Et des mésaventures, j’en ai eu quelques […]

  • Répondre Comment j’ai cassé mon PEL pour aller skier sur

    […] les autres, tout est ici, vous trouverez en détail les aventures de Bécassine aux sports […]

  • Répondre Emilie sur

    Oh le boulet!!!!! Mdrr Mais cette année grâce à tes cousines chéries, tu vas voir le ski autrement… Tu vas t’éclater et Loulou encore plus avec tous ces cousins!! Ca va être top, je te le promets (et puis on filmera tout ça…). Big bisous ma cousine chérie

  • Répondre Am sur

    Ton article m’a fait sourire, parce que je suis comme toi, le ski et moi ça fait 2!
    Pourtant j’aime la neige, la luge, même les raquettes (voire le ski de fond!) mais les remontées mécaniques, le chasse neige et les gens qui se mettent sur mon chemin, c’est juste pas possible…
    Mais les étoiles dans les yeux d’un enfant, arf! ça vaut tous les efforts du monde non?
    Bon courage en tout cas 🙂

  • Répondre Granpi sur

    Je sais pas si vous avez remarqué mais les profs de ski sont TOUJOURS sadiques!!

    • Répondre JITC sur

      Certains doivent être top non ? Si l’un de mes lecteurs est prof de ski, qu’il se manifeste …

  • Répondre Granpi sur

    J’connais Pithiviers, j’ai habité Montargis dans mon enfance!!
    Le ski, autant plus jeune j’adorais (mais je n’ai que la 1ère étoile ) autant en vieillissant ça me donne une trouille!! Mais j’adore l’ambiance à la montagne avec le verre de vin chaud sur la terrasse d’une auberge, au soleil…

    • Répondre JITC sur

      Je croise beaucoup de gens en ce moment qui connaissent ou ont vécu à Pithiviers !!
      Je crois que c’est ce que je vais faire pendant une semaine, vin chaud, bouquin, terrasse, luge, raclette … finalement, ça va pas être si mal …

  • Répondre Raphaël sur

    Des bons souvenirs?
    – Le steak frites du déjeuner et sa tarte myrtilles chantilly, engoncé dans ma combi
    – La fondue savoyarde du soir, les joues chaudes de soleil et de froid
    – Le vin chaud à la cannelle, et son odeur caractéristique d’appel au vomi
    – Et plus généralement, la légèreté, la vitesse, la fluidité, les courbes et les bruits étouffés par cette atmosphère ouatée et balnche

  • Répondre Sylvie, Enfin moi sur

    Jouable si tu prends un hôtel avec un spa.. Massage piscine pendant que la famille fait du ski…
    Courage
    Gros bisous

    • Répondre JITC sur

      ce sera plutôt ambiance appart et piscine commune, je crois 🙂

  • Répondre Teparlerdemavie sur

    Bon, moi, la montagne, je n’y suis jamais allée (en hiver) mais comme je te comprends! Et puis, les traumatismes de l’enfance qui perdurent, je connais aussi (pour moi, c’est la piscine). Peut-être peux-tu trouver un gentil coach qui te donnera quelques leçons cette année (pour adulte, ça doit se trouver). Bonne chance!

    • Répondre JITC sur

      Quelle bonne idée !! Un gentil coach taillé comme Thierry Lhermitte dans les Bronzés !! (ouais, chacun ses références :))

  • Répondre Armelle sur

    Pendant que ton futur Luc Alphand skiera bien encadré, je n’en doute pas, par un prof de ski nouvelle génération, tu n’as qu’à profiter des joies de la luge, ou du bronzage en terrasse, ou de jolies promenades…. Je garde de bons souvenirs de ma classe de neige en revanche, mais je n’ai jamais rechaussé les skis depuis… Bonne journée

    • Répondre JITC sur

      Je crois que je vais tenter les raquettes !! Je ne devrais pas prendre trop de risques avec ça 🙂

  • Répondre Le Mag à Lire sur

    J’en étais sure hier soir en lisant ton teasing que tu parlerais de ça ahahahaha 🙂

    Je penserais à toi entre Noël et le Jour de l’an, chez moi, là-bas, au coin du feu !!

    Bonne journée,

    Mag
    http://www.lemagalire.fr

  • Répondre Corinne (Couleur Café) sur

    De trop bons souvenirs pour moi ! La neige, la glisse, l’air de la montagne, j’aime 😉 Tu nous raconteras ?

    • Répondre JITC sur

      @Magali et Corinne : je pense que ma gaucherie sera source d’articles 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *