Faut-il aller à l’IFTM Top Résa ?

L’IFM Top Résa est LE gros salon du tourisme, lieu de rencontres des professionnels du secteur.
Faut-il aller à l’IFTM Top Résa ? Retour d’expérience…

Depuis l’année dernière, je m’intéresse de près aux salons du tourisme et e-tourisme et j’essaie de m’y rendre de temps en temps.
Non seulement par curiosité mais également pour mettre en avant à la fois mon blog et mes compétences en communication digitale.

Après le SIWEB – pas tout à fait un salon de tourisme en principe mais la première édition l’a été – le WAT et le VEM, je ne vous avais pas fait de retour encore sur l’IFM Top Résa.
Comme il se tient dans quelques semaines, c’est le moment où jamais de vous donner mon avis.

IFTM TOP RESA, kesako ?

Le salon IFTM aussi connu sous le nom de Top Résa est le lieu de rencontre des professionnels du tourisme français et internationaux. Il fête cette année ses 40 ans, c’est LE salon connu et reconnu pour les pros du secteur.
Les thématiques touristiques abordées y sont très larges :  loisirs, affaires, événementiel et groupe.

Le salon aura lieu à la Porte de Versailles à Paris du 25 au 28 septembre prochain. Il est réservé aux professionnels, le public ne peut y accéder.

faut-il aller à l'IFTM Top Résa ?

Le salon est immense mais très bien foutu avec des Villages et des zones d’exposition. On y trouve le village France, Montagnes, Tour Opérateurs, Croisière, Digital … Les zones d’exposition couvrent les destinations et elles sont toutes représentées ou presque, Afrique, Amérique, Caraïbes, Océan Indien … Vous l’avez compris, tous les professionnels du tourisme de France et de Navarre s’y croiseront à un moment ou l’autre.

Au-delà des exposants, des conférences sont données sur toute la durée du salon mais également des « concours » professionnels sont organisés avec remise de Trophées et autres réjouissances. On y voit également un défilé assez important de ministres et d’élus…

Cette année, se tiendra le Village des Influenceurs. Avec 32 influenceurs prévus sur place, provenant de domaines divers, il me semble que c'est la première fois que les blogueurs sont autant mis en avant dans un salon professionnel du tourisme. 
Et cette fois-ci, ce sont les exposants qui iront à la rencontre des influenceurs et non l'inverse ... Je ne doute pas que les blogueurs présents auront de belles opportunités sur place. A voir s'il en résulte un mouvement plus global envers la blogosphère dans son ensemble.

Je vous avoue que je ne connaissais pas le salon avant que l’organisation ne me contacte l’année dernière et me propose de m’y rendre. J’avais même été l’une des blogueuses mises en avant sur leur site l’été précédent la 39ème édition. Plutôt sympa 🙂

C’est à cette occasion que je me suis intéressée à l’IFTM et j’ai eu envie de m’y rendre. A la fois pour croiser les copains blogueurs présents mais aussi pour voir s’il était possible d’étendre mon réseau et pourquoi pas de lier des partenariats. Ou du moins, initier des début de discussions.

Mon expérience au salon IFM TOP RESA

Je n’avais pas de grandes ambitions et n’ai réservé qu’une journée au salon faisant un rapide aller-retour Montpellier/Paris. J’avais quelques destinations à voir, l’Italie bien évidemment, quelques autres en France, très peu à l’International et quelques hébergeurs comme Fram – mes grands souvenirs de vacances en famille – ou des pros de l’hébergement de plein air – du camping en fait 😉

Heureusement d’ailleurs que je ne m’étais pas fixée d’objectifs, j’aurais été très déçue.

Clairement, j’ai senti que les professionnels du tourisme n’étaient pas disponibles pour les influenceurs. Les professionnels sur le salon sont là pour faire du business. Avec les agences du tourisme, avec les médias, avec les autres professionnels comme les voyagistes, les TO, les lignes aériennes … mais les relations influenceurs, ce n’étaient pas tout à fait ni le moment, ni le lieu.

Si j’ai eu des rencontres sympas avec plusieurs destinations, je me suis sentie 1 ou 2 fois assez peu écoutée, pour être même évincée de façon assez désagréable par l’une d’entre elles ;/

Les exposants sont souvent des chargés de voyage et sur peu de stands au final, j’ai pu rencontrer des pro. des relations presse ou de la communication. On prenait ma carte de visite très aimablement mais je sentais bien que le cœur n’y était pas 🙂

Pour en avoir parlé avec certains blogueurs présents également, il me semble qu’ils ont eu les mêmes retours sauf me semble-t-il avec des destinations plus confidentielles mais plus ouvertes à l’échange, comme certains pays d’Europe de l’est qui s’ouvrent au tourisme.
Certainement les « gros » blogueurs voyage ont-ils reçu meilleur accueil, je ne sais pas trop. J’imagine qu’ils en ont profité pour rencontrer sur place certains de leurs contacts…

Copains copines blogueurs.ses, si vous étiez à l'IFTM, faites-nous un petit retour de votre expérience en commentaire, cela permettra d'avoir un éclairage plus large du salon et de ses retombés pour les influenceurs.

Faut-il aller à l’IFTM TOP RESA ?

Si j’ai apprécié le salon globalement et si j’ai fait quelques rencontres intéressantes, je n’y retournerai pas cette année.
J’ai bien reçu une accréditation presse mais comme je n’y ai pas trouvé ma place l’an dernier, je ne pense pas la trouver cette fois-ci.

Très grand, très impersonnel … c’est un salon clairement tourné business et même si c’est l’aspect professionnel de mon blog et de mon parcours que je souhaitais mettre en avant, je ne m’y suis pas sentie à l’aise.

Sympa pour revoir les copains et les copines, pour profiter de l’apéro voyage organisé par la suite du salon, intéressant pour observer ce monde du tourisme de l’intérieur mais guère plus à mon niveau.

En revanche, j’ai eu de très bons échos des rencontres nationales du e-tourisme à Pau qui auront lieu en octobre … L’année dernière, j’ai suivi ce salon avec attention, notamment grâce aux replays des conférences mis à disposition du public et j’ai bien envie d’aller y faire un tour, même si Pau/Montpellier, ça fait une trotte …
A suivre donc 🙂

Retrouvez mon expérience des autres salons professionnels :
* Faut-il aller au salon des influenceurs du web, le SIWEB ?
* Faut-il aller au salon des blogueurs voyage, le WAT ?
* Faut-il aller au salon voyage en multimédia, le VEM ?
* Faut-il REtourner au salon des blogueurs voyage ?

8 commentaires sur “Faut-il aller à l’IFTM Top Résa ?

  • Répondre Anne sur

    Je vais pour la première fois à Top Resa cette année mais dans un cadre un peu différent; Je croise les doigts. Par contre je suis allée 2 fois aux rencontres E tourisme à Pau et j’ai beaucoup aimé 🙂

  • Répondre Nastasya sur

    Ah bah bon a savoir pour se preparer psychologiquement lol ! J’y vais pour la premiere fois cette annee en test, je verrais bien ce que ca raconte mais mieux vaut etre averti en amont ! Merci !

  • Répondre Max - Les Zed sur

    J’ai également été au salon l’année dernière (mais il a fallu attendre le VEM pour nous croiser 😉), et mon ressenti est sensiblement le même que toi : les interlocuteurs n’étaient généralement pas les bons (face à nos casquettes de blogueurs). Donc comme toi, j’ai décidé de ne pas y aller cette année. En revanche, cela a été une bonne opportunité pour rencontrer d’autres collègues blogueurs lors des soirées ou de breaks. Toujours sympa !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Oui, c’est toujours sympa de rencontrer et d’échanger mais je préfère autant le faire sur un salon à taille plus humaine. RDV est pris pour Saint Raphaël 🙂

  • Répondre argone sur

    Je n’ai jamais eu envie d’y aller et tu confirmes un peu mon sentiment … gros salon, pas les bons interlocuteurs, …. ne vaut pas le déplacement pour moi ! Pourtant je connais des blogueurs qui y vont … on verra ce que le village des influenceurs de Travel Insight donne. Perso je préfère travailler directement avec les destinations, sans intermédiaires ..

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Les salons sont une bonne occasion pour rencontrer les destinations et nouer des liens mais pas celui-ci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *