Le #débatdumardi #4 : Miss France, un concours de beauté sexiste ?

Oui je sais, Miss France, c’est terminé, la jolie Miss Guyane en remporté le titre hautement convoité.
Mais vous le savez, j’aime bien revenir après coup sur les sujets polémiques, je trouve que les débats à chaud sont rarement constructifs.
J’espère que vous en gardez un peu sous le pied tout de même, histoire que l’on puisse échanger sur le sujet 🙂

Cette année, le concours Miss France a été accueilli par ma ville, Montpellier, je pouvais difficilement passer sous silence cet évènement. D’autant plus que ce que j’ai lu sur internet en décembre m’a souvent énervé.

Et même si sur le blog et les réseaux sociaux, j’ai été silencieuse, je l’ai moins été dans les faits puisque j’ai participé, le jour de l’élection, au rassemblement de l’AG Miss Rance, qui visait à dénoncer le concours et surtout le traitement réservé aux femmes dans la société.

Vous l’avez compris, ce concours me hérisse le poil. Attention, je ne jette pas la pierre sur les jeunes femmes elles-mêmes qui participent et rêvent de remporter l’écharpe mais bien sur l’existence en 2016, d’un concours de beauté de femmes.

Miss France, l’exemple même de notre société patriarcale

Depuis 1920, chaque année, le même cirque se produit : on choisit des jeunes filles, grandes, minces, élancées, célibataires, les dents blanches, la peau claire, gentilles, on les mets sur des talons, on les habille, on les déshabille, on leur demande de sourire, de parler – un peu – et on leur attribue des notes, selon que l’on trouve celle-ci plus jolie que celle-là.

Cela ne vous fait pas penser à quelque chose ? Oui c’est ça ! A des poupées !! De charmantes poupées que l’on pose, que l’on déplace, que l’on expose et que l’on juge … Elles sont le stéréotype de la femme parfaite mais qui n’existe pas ou si peu.
Voyez-vous beaucoup de jeunes filles telles les Miss dans la rue ? non ! Dans la rue, on trouve des jeunes femmes rondes, petites, grandes, avec de la culotte de cheval, maigres, blanches, noires … mais des brindilles d’1m80, tellement peu !! Et c’est tant mieux, la diversité, il n’y a que ça de vrai 🙂

En revanche, on rencontre très souvent de très jeunes filles qui se rendent malades physiquement et ou intellectuellement, persuadées que la beauté est celle-ci et qui essaient de ressembler à ces modèles inaccessibles.

Je suis effarée qu’à notre époque, ce contre-exemple du féminisme existe encore !! Que l’on s’amuse d’une jeune femme qui chute perchée sur des talons de 12 pour amuser le jury et le public, que l’on puisse comparer le physique des femmes et les noter comme des vaches au salon de l’agriculture, que l’on en soit encore à mettre en maillot de bain des nanas sur une scène pour mater leur cul et leurs seins en toute légitimité … tout cela me débecte !

Et que l’on contraigne les Miss à être célibataires ou du moins à cacher l’existence de leur compagnon me semble la preuve ultime du pouvoir que certains hommes aiment à s’accorder sur les femmes !!

Miss France, l’élégance à la française

Tout au long du mois de décembre, on voit fleurir dans les médias les phrases types, Miss France, l’élection de l’élégance à la française, véhiculées par le comité Miss France et ses adorateurs.

Ok ok ok. Mais revenons à la base, la définition de l’élégance. Restons classique, j’ai choisi celle du Larousse.

                                        * Élégance :  qualité de quelqu’un qui se distingue par son goût, son choix en matière de vêtements, par sa grâce dans ses manières …

A quel moment, est-il mentionné que l’élégance doit être limitée à une taille spécifique, à un poids précis, à une situation de vie spécifique ?? JA-MAIS.

Sauf que si nous prenons a contrario les critères de l’élégance à la française tels que définis par le comité Miss France, la femme élégante est grande, mince, élancée ET célibataire…

Je suis désolée Mesdames mais bon nombre d’entre vous peut aller se rhabiller, à l’épreuve de l’élégance, nous sommes exclues de naissance !

Et non contente d’être l’archétype de la femme française, notre nouvelle Miss va aller représenter notre pays au quatre coin des salons ruraux les plus en vogue … Là encore, je ne suis pas d’accord pour être représentée par Miss Guyane. Elle est sublime mais elle ne ressemble à aucune nana de mon entourage ! Ni à aucune nana que je croise dans la rue !

Miss France est la représentante d’une France qui n’existe pas, fantasmée par des hommes pour leur propre plaisir et maintenue dans un imaginaire sexuel loin d’être anodin.
Sexisme, vous avez dit sexisme ?

Et il n’y a pas mieux à faire que de fustiger Miss France ?

C’est un argument que j’ai souvent croisé en décembre … Des combats, il y en a des tonnes à mener, de l’enfant qui crève de faim aux travailleurs pauvres qui dorment dans leur voiture, en passant par les bombardements en Syrie et les  poches trop remplies des hommes politiques …

Je suis contre la hiérarchie des combats, comme je suis contre la hiérarchie des racismes. Là où il y a injustice et souffrance, il y a matière à se battre, sans que cela doive mener du mépris.

Cet argument du combat dérisoire et inutile de Miss France, je l’ai lu venant de femmes. Les mêmes qui se plaignent d’être sifflées dans la rue et de ne pouvoir rentrer sereinement chez elle tard le soir … Mais comment combattre le harcèlement sexuel lorsque l’on donne à noter des femmes à une heure de grande audience à la télévision ?

Soyons cohérentes !

Et lorsque j’apprends que mon fils de 10 ans, invité chez un copain ce soir-là a pris part aux votes, je tremble. Est-ce cela que l’on veut ? une société où les gamins et les adultes notent les femmes sur leur physique ?

En ce début d’année, je rêve enfin que l’on nous laisse devenir ce que nous voulons !

Je vous laisse les commentaires pour réagir. Et bien entendu, tous les avis sont les bienvenus, même ceux qui sont en contradiction avec le mien 🙂
N’hésitez pas à vous exprimer, ici vous êtes en sécurité, j’y veille farouchement !

 

Edit : je complète mon billet avec celui de Sabrina qui a écrit un très bon papier !
Miss France est-elle une grosse vache ?

24 commentaires sur “Le #débatdumardi #4 : Miss France, un concours de beauté sexiste ?

  • Répondre melledelaroche79 lundi 16 janvier 2017 sur 14 h 56 min

    Bonjour Olivia et merci pour cet article, toujours aussi bien « chiadé ». Il n’y aura pas de débat avec moi car je suis totalement contre cette façon sexiste de présenter les femmes. Les hommes ont créé « les canons de la beauté » qui font les femmes esclaves d’une image. Malheureusement je crains qu’une majorité de femmes tombent dans le piège de vouloir ressembler à toutes ces perfections qui n’en sont pas. J’en veux pour preuve tous les journaux, l’accent sur la mode, jeune ou moins, le besoin de paraître encore très présent dans notre civilisation. Et si la beauté était tout simplement spiritualité, sans fard ?

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 16 h 48 min

      La beauté n’est pas dans l’apparence, je suis d’accord avec toi et je pense que de plus en plus, on se rapproche de moins de superficialité mais je crains pour les jeunes filles, entraînées par ces émissions, à se lancer dans une course sans fin …

  • Répondre Sylvie jeudi 12 janvier 2017 sur 10 h 15 min

    Le débat n’aura pas lieu. Je suis aussi totalement d’accord avec toi !

  • Répondre Sophie mardi 10 janvier 2017 sur 16 h 47 min

    bonjour Olivia
    Je ne regarde jamais cette émission, justement pour faire partie du pourcentage des français qui ne seront pas comptés devant la chaîne. Mais, cela me désole d’entendre le lendemain qu’encore une fois, l’émission a fait un tabac au niveau audience.
    Ta dernière phrase m’interpelle : « En ce début d’année, je rêve enfin que l’on nous laisse devenir ce que nous voulons ! » Et bien, je pense que ces jolies filles qui se présentent à l’élection rêvent de devenir cette image, rêvent d’être reine de beauté. Chacun ses rêves… ils ne sont pas les miens mais je respecte les leurs même si cela me désole. Après, sont-elles conscientes à leur âge de l’image de la femme qu’elles reflètent ainsi??? Certaines pensent que ce sera un tremplin pour leur vie professionnelle, cela semble incroyable d’en arriver là.
    Pour conclure, cette élection me laisse pantoise sur l’image que peuvent encore avoir les français de la femme. Et je n’ai pas dit les hommes, car je suis certaine que beaucoup de femmes regardent et sont fans de cette émission.

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 16 h 51 min

      Je pense comme toi, que ces jeunes femmes n’ont pas conscience de l’image renvoyée et qu’elles tentes d’accéder à un rêve. C’est pour ça que je ne me permettrai jamais de les juger.
      Et d’accord aussi, le public est aussi féminin … mais n’oublie pas que les femmes sont parfois les pires ennemies des femmes :/

  • Répondre mangoandshamallow mardi 10 janvier 2017 sur 12 h 20 min

    Je ne regarde plus Miss France depuis longtemps parce que je fais aussi partie de celles qui estiment que ce concours de beauté est archaïque et kitsch. Je trouve regrettable que les canons de beauté ne soient que des filles grandes à la silhouette élancée et pourtant, c’est une nana mesurant 1,73 m, pesant 53 kg et pratiquant régulièrement le sport qui parle. Ce n’est pas dans le but de me la « péter » mais pour montrer qu’on peut être mince et ne pas porter un regard dédaigneux sur les filles qui n’ont pas la même morphologie.

    La beauté n’a même rien à voir avec le tour de taille. Je croise beaucoup de femmes rondes qui sont magnifiques. Il suffit d’ouvrir les yeux et de balayer la façon dont la société a conditionné notre regard. Je ne critique pas non plus les filles qui y participent ou qui rêvent d’être coachées par Sylvie Tellier parce ce qu’elles sont tout à fait libres de penser et faire ce qu’elles veulent (et encore heureux !). Seulement, je redoute l’impact que cette émission (et bien d’autres) a sur leur moral et leur obsession de ressembler à des « mannequins ». Ne parlons même pas des conséquences psychologiques si elles ne parviennent pas à atteindre l’objectif …

    Merci d’avoir rédigé et publié cet article. Ils devraient y en avoir plus de cette trempe sur la blogosphère.

  • Répondre patricia Thévoz Ruiz mardi 10 janvier 2017 sur 11 h 47 min

    Bonjour Olivia et merci pour ton article. Je l’ai lu avec attention, ainsi que les commentaires de quelques autres femmes qui ont réagi. Quoi te dire ? Que vous répondre à toutes ? Oui, c’est vrai d’une certaine façon vous avez raison, ce concours est assez réducteur. Personnellement, je ne le regarde jamais, non pas qu’il me fasse réagir au négatif, mais parce qu’il ne m’intéresse pas ! Comme tu le dis si bien Chère Olivia, il y a mieux à penser. Mais c’est là où je suis un peu nuancée, pourquoi toujours attaquer ce qui est depuis toujours une institution et ne fait de mal à personne. Certes certaines femmes vont détester ce concours car elles se comparent à ces jeunes filles et en deviennent jalouses mais pas toutes ! Je suis désolée mais il ne faut pas tout annuler sur le compte de la polémique et de la comparaison. Il existe aussi un public féminin qui aime ce spectacle et qui ne s’identifie pas. On ne pense pas nécessairement à « matter des seins ou leur arrière train », mais le côté variété et léger fait aussi du bien dans une société où l’on ne parle QUE de sujets tristes, sérieux et socio-politiques. La variété de bas étage ne doit pas mourir ! Je pense qu’une femme qui se sent bien dans sa peau et son âge, saura faire la différence entre la rue et les podiums. Moi je suis quelqu’un qui aime la tolérance et si d’autres aspects de ce genre d’émission me dérange plus, le fait de voir des femmes plus grandes, plus minces et plus jeunes que moi ne me donnerait pas envie de le faire interdire pour autant. Le monde et la rue aussi, est rempli des créatures qui seront toujours plus ceci ou cela que nous, ce n’est pas une raison pour les critiquer je pense. C’est mon avis, mais je respecte le tien et celui des autres femmes qui ont réagi. Bravo pour ton engagement et ta franchise. Des gens qui font débat comme toi font avancer les idées et les choses. J’aurai plaisir à lire tes autres articles !
    Salutations cordiales

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 00 min

      Merci de ton commentaire intéressant Patricia !
      * Alors il ne s’agit pas d’interdire l’émission hein, la censure, ce n’est pas du tout mon crédo mais juste qu’elle n’existe plus, c’est pas pareil 🙂
      * Ce n’est pas parce que des éléments sont devenus des institutions qu’elles ne doivent pas être remises en cause. Au contraire, la société évolue, tout doit suivre. Le viol conjugal existe depuis qu’homme et femme se sont mis en couple, ce n’est pas pour ça qu’il doit être toléré
      * évidemment, certaines femmes et certains hommes ont du recul sur cette émission tout en le regardant et heureusement
      * sauf que de nombreuses femmes et de nombreux hommes ne l’ont pas – gros danger auprès de jeunes gens qui s’identifient et veulent ressembler à –
      * il existe plein d’émissions de divertissement, de variété qui ne présentent pas un caractère sexiste. Donc, on peut se détendre, s’éloigner des sujets tristes et sérieux sans pour autant valider une émission basée sur une notation de physique féminin

      * et j’aurai plaisir à nouveau à échanger avec toi sur d’autres sujets 🙂
      A très bientôt

  • Répondre matchingpoints mardi 10 janvier 2017 sur 11 h 30 min

    Nous ne regardons jamais cette émission, c’est notre résistance à nous !
    Il est vrai, qu’un tel événement puisse encore susciter tant d’intérêt à notre époque parait tellement énorme. Encore plus énorme que parmi le public il y a beaucoup de femmes… !

  • Répondre Sabrina de Ca SeSaurait mardi 10 janvier 2017 sur 11 h 08 min

    Coucou,

    Totalement d’accord avec ton billet nuancé et argumenté. Les notes, les « standards », ce célibat demandé, l' »élégance » mise en avant pour mieux masquer la réalité du phénomène… j’ai récemment écrit un article sur le même sujet en étant plus graphique dirons-nous (cf. http://www.ca-se-saurait.fr/2016/11/26/les-concours-de-beaute-ne-devraient-plus-exister/).

    J’espère qu’un jour, comme tu le dis, nos garçons n’auront plus à trouver ça banal de noter les filles et qu’elles-mêmes ne trouveront plus « normal » de venir se placer elles-mêmes en bêtes de concours…

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 08 min

      Merci Sabrina, Je partage ton billet en édit du mien, il est excellent 🙂

  • Répondre Aude B. mardi 10 janvier 2017 sur 10 h 57 min

    Aaaaahhhh. Miss France ! Avec mon mètre 68, mes 2 rejetons et mon mari sans parler de mon âge avancé (35 ans… Une vieille quoi !) : c’est mort pour moi ! Et j’parle même pas des talons hauts… Trêve de plaisanteries : un concours de beauté en 2016, c’est en effet totalement archaïque… On ne va pas revenir sur tout ce que tu dénonces à juste titre dans ton billet (absence totale de diversité, la séquence en maillot… J’avoue que je préfère 100 fois plus le salon de l’Agriculture… Même si on parle moins du diktat des standards de beauté chez les vaches… Mais bon… Un seul combat à la fois !!!) Moi, ce que je n’arrive surtout pas à comprendre, ce sont les motivations qui poussent ces jeunes filles à concourir. Ok, certaines y voient sûrement un tremplin pour mettre un pied dans le monde pailletée de la télévision. Bon nombre d’anciennes miss ont réussi à se caser comme ça. Mais quand je vois certains profils de jeunes filles en école d’ingénieur, par exemple, qui semblent quand même avoir la tête sur les épaules, je me demande comment elles peuvent accepter d’être jugées de la sorte. Et c’est là où je me dis que le combat féministe a de belles années devant lui…

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 09 min

      Certainement que malgré leurs études, l’attrait des étoiles et de carrières plus glamour est le plus fort …

  • Répondre Les Petits Bavardages de Magalie mardi 10 janvier 2017 sur 10 h 57 min

    Je suis assez d’accord sur le fait que les Miss France ne représentent pas la grosse majorité des françaises. Même si on nous parle d’intelligence, d’études, de test de culture générale, le premier critère est la beauté. Je l’avoue, j’étais pour Miss Guyane dès le début ! car oui, même si je ne suis pas forcément d’accord, je suis chaque année devant ma télé …

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 10 min

      Merci Magalie de ton avis mais peux-tu nous expliquer ce qui te plait dans l’émission ?

  • Répondre Marie-Pierre mardi 10 janvier 2017 sur 10 h 10 min

    D’accord, pas d’accord… d’accord que Miss Guyane ne me représente pas ; d’accord que l’élégance « à la française ou pas à la française d’ailleurs » ce n’est pas être grande, mince et célibataire ; d’accord que noter une femme sur son physique est révulsant ; d’accord que voir tout un pays les yeux grands ouverts un samedi soir en prime time pour juger des jeunes filles sur leur physique est tout aussi révoltant ; bref, oui d’accord sur tout cela. Mais n’est-ce pas plus révoltant de voir de toutes jeunes filles mineures, maigres à faire peur, sans sourire, asexuées, habillées, maquillées, affublées de poses suggestives, défiler sur les plus grands podiums de France et du monde pour représenter de grands couturiers ? Ces toutes jeunes filles, qui sur les podiums et dans les magazines, deviennent des modèles pour toutes les adolescentes qui finissent par croire qu’elles doivent se priver de manger pour leur ressembler ! Et pourtant, nous achetons toutes des magazines qui nous les donnent en pâture, nous regardons toutes avec délectation les chroniques télévisées qui présentent les dernières collections, sans nous poser de questions existentielles… Alors, sexisme chez les Miss France, oui… mais la faute à qui ???

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 12 min

      Ah mais oui, le sexisme chez les Miss France se reproduit ailleurs … alors on nous dira que les jeunes filles qui défilent ne sont pas notées et sont uniquement des « cintres » mais bon, c’est pas mieux cette utilisation de la femme :/

  • Répondre Catwoman mardi 10 janvier 2017 sur 9 h 41 min

    Tu ne peux imaginer à quel point ton billet me fait plaisir ! J’ai toujours entendu ma mère comparer ce concours à l’élection de la plus belle vache … C’est effectivement du même niveau !!!

    Et comme toi, je n’arrive pas à hiérarchiser les combats, les racismes. Tout me touche.

  • Répondre Corinne mardi 10 janvier 2017 sur 9 h 07 min

    Comme ce billet me fait plaisir ! j’avais envie de l’écrire mais tu l’as fait mieux que moi ! Depuis des années je lutte (en parole) contre ce concours. Effectivement les jeunes femmes sont notées comme dans un concours agricole. Et ce qui me navre ce sont les pauvres commentaires des journalistes et autres personnes : » les plus belles filles de France » Ce qui implique que si tu es petite , ou grande et en taille 40 tu es moche, un rebut de la nature ! Je trouve ce concours lamentable . Et je trouve encore plus lamentable les personnes qui y adhèrent. L’Arena de Montpellier était plein à craquer par des voyeurs et voyeuses qui venaient se repaitre de chair fraiche. Je suis énervée, je pourrai en écrire des tonnes ! Mais je stoppe et je vais partager ce billet !

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 21 janvier 2017 sur 17 h 13 min

      oh là, se repaître de chair fraîche … je suis moins véhémente que toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *