Pourquoi partir en club de vacances l’hiver à la montagne ?

Parce que partir en club de vacances est la meilleure façon de profiter de la montagne !

J’ai reçu une éducation voyages dans des hôtels clubs. Ne boudez pas, à l’époque, c’étaient papa et maman qui choisissaient pour moi.
Ce n’était pas systématique mais j’ai gardé de doux souvenirs des hôtels clubs de Fram. Etant pré-ado, c’était parfait.
Les copains et copines de vacances, un début d’autonomie et de liberté … tout en profitant du pays, j’aimais bien.
Et puis mes parents n’étant pas des adeptes du farniente, nous étions plus souvent sur la route que dans les hôtels finalement.

Pendant des années, je n’y avais pas remis les pieds, sans jamais m’en plaindre, je n’en avais pas tellement envie en fait … et puis les discours sur la soi-disant « beaufitude » des clubs de vacances, bien malgré moi qui n’aime pas les généralités et les discours sur ce qui est tendance et ce qui ne l’est pas, avaient fini par faire leur chemin, me convaincant que vraiment, les clubs de vacances, c’est pas terrible.
Et ce, jusqu’à mon partenariat avec les Villages Clubs du Soleil et surtout, depuis que mon fils est rentré dans la pré-adolescence 🙂

villagesclubssoleilvars

villagesclubssoleilvars

Alors, contre les idées reçues, voici toutes les bonnes raisons pour aller passer ses vacances d’hiver dans un club de vacances !

Les Villages Clubs du Soleil sont mes partenaires depuis 2 ans maintenant, mon partenaire chouchou dont j'adore les équipes aussi bien dans les clubs qu'au siège social à Marseille. Ce sera donc ma référence pour ce sujet. A vous de me dire si vos expériences diffèrent de la mienne en commentaire.

1 – Pour l’organisation du début à la fin

Les vacances à la montagne, c’est top mais elles requièrent une sacrée logistique !
Première étape : aller récupérer les clés de la location
Deuxième étape : passer au magasin de location de skis le samedi soir à 17h en même temps que tout le monde évidemment et faire la queue
Troisième étape : retourner dans la résidence pour déposer les skis
Quatrième étape : aller faire quelques courses
Cinquième étape : après avoir vidé les valises, faire les lits
Sixième étape : préparer à diner
Septième étape : faire la vaisselle et ranger la cuisine
Huitième étape : regretter son canapé et sa maison !!

Bon, un peu caricatural mais vous le savez ou l’imaginez aisément, avec des gosses, les sports d’hiver se révèlent une véritable gageure pour les parents et ce sont généralement les vacances les moins reposantes de l’année !

Dans un village club, dès votre arrivée, tout est calé.
Entre la récupération des clés de la chambre et du matériel de ski, en passant par l’inscription au cours, tout est bouclé en 1 petite heure. Tellement harassante qu’il est bien obligatoire de terminer par un punch au bar du club pour le pot d’accueil, avant d’aller mettre les pieds sous la table pour le repas du soir 🙂

Et pareil pour le départ, tout se fait sur place, pas besoin de courir à droite et à gauche, On rentre sereins.

La vue depuis la chambre … pas mal non ?

vars paysage

 

villages clubs soleil vars

Pour les cours des minots, les profs de l’ESF ou de l’ESI viennent directement les chercher sur place, les ramènent … tandis que les parents profitent du vin chaud 🙂

vars esf

C'est mon deuxième séjour au Village Club du Soleil à la montagne et je suis à nouveau épatée par leur organisation sans faille.

2 – Pour le club ados

Mon loulou a toujours besoin d’une bande de potes mais avait toujours refusé d’aller au club enfant. Pourtant cette année, il ne s’est pas fait prier pour le club ados 11/17 ans. Normal, il faisait partie des plus jeunes et c’est trop cool de trainer avec les grands !!
J’ai vraiment eu l’impression qu’il avait encore franchi un cap dans la pré-adolescence lors de ces vacances, passant ses premières soirées sans ses parents autour du billard jusqu’à minuit passé.
Je ne vous raconte pas ma tête quand son père n’a cessé de me répéter de couper le cordon et qu’il ne risquait rien dans l’enceinte du club … oui mais à minuit quand même !! Bref, je n’ai pas gagné sur ce coup-là et le mioche s’en est donné à cœur joie avec ses nouveaux copains de 15 ans 🙂

J’ai râlé un peu pour la forme mais j’avoue que profiter de mon amoureux en tête à tête n’était pas pour me déplaire. Gabriel skiait avec ses potes, déjeunait et dinait avec eux … nous nous croisions parfois. C’est aussi ça apprendre l’autonomie il parait non ?
Plus sérieusement, l’équilibre entre les moments passés à 2 et les moments passés à 3 se fait hyper naturellement et quel plaisir de voir son gosse s’éclater autant ! Et puis il faisait trop froid pour que les ados trainent dehors et fument leur première clope 😉

3 / Pour les repas. Tout prêts. Tout frais

Formule pension complète, on prend sur place petits-déjeuners, déjeuners et diners. Et ça, c’est le grand luxe !
Rentrer de randonnée et avoir pour seule préoccupation de savoir si on va reprendre 2 ou 3 fois des lasagnes, ça change les vacances !
Surtout que lorsque l’on ne skie pas et que l’on part en location, on se retrouve souvent à être celle qui fait à manger ou fait les courses. C’est du vécu.

villages clubs soleil vars

Là, ce sont les vacances pour tout le monde, que l’on dévale les pistes à longueur de journée ou que l’on préfère le confort du fauteuil Chesterfield du bar.

Au Village Club du Soleil de Vars, on mange particulièrement bien. Mais vraiment bien. Et j’ai apprécié une initiative du club : remplacer les grandes assiettes par des assiettes de tailles plus petites, afin d’éviter le gaspillage. Malin et efficace !

restaurant village club vars

pension complète village club du soleil

Mention spéciale pour le déjeuner/barbecue au pied des pistes, sous un grand soleil !

pension complète village club du soleil

pension complète village club du soleil

4 / Pour le sourire de l’équipe

J’ai toujours été admirative des animateurs.trices qui s’occupent de nos gosses. Ils sont jeunes, dynamiques, toujours souriants et ne manquent pas d’imagination pour occuper les enfants, des tous-petits aux ados. Je crois que je ne me fâcherai pas si Gabriel me disait à 18 ans, « maman, j’me casse faire l’animateur à la montagne ! ».
C’est pour moi un véritable enseignement, une école de la vie en accéléré.

Ce que j’apprécie aux VCS, c’est que les animations sont discrètes, de telle sorte que nous ne sentons jamais contraints de participer.
On est loin de l’idée des GO qui viennent vous chercher par la main pour participer d’office aux jeux apéros.

Quant aux guides de randonnées, ils sont toujours eux-aussi, hyper dispos et à l’écoute, prêts à partager leurs connaissances sur la montagne et la région. Sans oublier le génépi en haut des sommets.

guide montagne Vars

village club vars

5 / Pour les sorties raquette

Lorsque l’on ne skie pas mais que l’on aime randonner en raquette, le village club est idéal. A raison d’une ou deux sorties par jour, 6 jours sur 7, aucun risque de s’ennuyer.
Aussi, pendant que mes hommes s’éclataient sur les pistes, je m’éclatais en pleine nature. Personne ne culpabilise, personne ne s’ennuie … chacun vit ses vacances comme il le souhaite et vraiment, ça a changé toute ma perception de la montagne.
Non seulement je ne me mets plus de pression sur ma pratique inexistante du ski mais en plus, je prends un plaisir fou à marcher en montagne.

randonnées vars

partir hôtel club montagne

partir à vars avec les villages clubs du soleil

randonnée raquette vars

Et si jamais vous ne skiez pas, ne randonnez pas … à Vars, vous pourrez profiter de la piscine couverte 🙂

piscine vars

6 / Pour l’Irish coffee d’après diner

Mon chéri et moi avons très vite établi un rituel au bar des VCS : un Irish Coffee bien chaud après le repas, en guise de digestif.
Je n’aime ni le café ni le whisky mais curieusement à la montagne, ça passe très bien !

bar artisanale hautes alpes

L’irish coffee ou la bière artisanale !

7 / Pour la danse du club

Pas de village club sans danse du club. Et qui ne fait pas la danse du club au moins une fois dans la semaine, a raté ses vacances.
Je n’ai pas raté les miennes 😉

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Un peu de sérieux, parlons argent : je n'ai pas résisté à certains clichés, j'aime bien ça vous le savez. Mais en toute sincérité et avec la plus grande honnêteté, je trouve le concept des villages clubs à la montagne l'hiver, vraiment génial. Autant les locations l'été quand on se contente d'une saucisse grillée et d'une salade de tomate, me vont parfaitement mais l'hiver et notamment avec des enfants, ça peut vite tourner à la galère. En club, tout est pensé pour que chacun se sente libre et en vacances. Réellement en vacances.
Bien évidemment, ces services ont un coût et toutes les familles ne peuvent se le permettre. 
Cette question du prix d'un village-club m'interpelle bien entendu et lors de mes séjours, j'essaie toujours d'en discuter avec les gens que je rencontre sur place. Je constate que les familles qui se rendent dans les VCS ne sont pas particulièrement fortunées mais ont parfois peu de vacances dans l'année et n'hésite pas à certains "sacrifices", notamment sur leur séjour l'été, pour profiter du club en hiver.
Petite précision mais pas des moindres : dans le prix du séjour sont compris les repas, les remontées mécaniques, les activités, le matériel de ski et l'hébergement.
Quelques mots sur la station de Vars dans les Hautes Alpes : mon amoureux a trouvé les pistes très sympas mais l'absence de forêt l'a un peu troublé - disons qu'à Vars, les mélèzes sont en nombre et ceux-ci perdent leur aiguilles l'hiver. Le domaine n'est très étendu même s'il y a beaucoup de pistes. Quant au village même de Vars, réparti en plusieurs hameaux, il manque un peu de charme. Disons qu'on ne choisit pas Vars pour y trouver la jolie station de montagne et ses mignons chalets en bois. L'ambiance y est très sportive, beaucoup de jeunes gens, beaucoup de snowboarders.

partir en club au ski

partir en club l'hiver

partir en club à vars

vars villages clubs

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Si vous aussi, vous appréciez les villages club ou si au contraire, vous détestez ça, les commentaires attendent vos réactions 🙂

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Epinglez-moi !!

 

Séjour club vars

8 commentaires sur “Pourquoi partir en club de vacances l’hiver à la montagne ?

  • Répondre ingrid jeudi 15 mars 2018 sur 22 h 27 min

    Le vrai problème des villages vacances ce sont les prix et les gens qui disent en rentrant « J’ai fais le maroc cette année c’etait génial » alors qu’ils sont restés au Club Med Marrakech 😂 Personnellement j’adore autant les road trip que les villages vacances. C’est quand même super agréable de n’avoir à se préoccupé de rien et je ne comprend pas les gens qui disent que « Ce ne sont pas de vrais vacances » alors que clairement avoir à profiter comme tu l’a fais avec ton homme, c’est ce que j’appelle justement de vraies vacances 😘 Je valide en tout cas et tu prêches une convaincue anciennement vendeuse de séjour au club med haha

    • Répondre La Fille de l'Encre mardi 20 mars 2018 sur 10 h 15 min

      Ah oui, ne pas gérer l’intendance, c’est vraiment l’opportunité d’en profiter à fond !

  • Répondre Annabelle jeudi 15 mars 2018 sur 18 h 51 min

    Ici pas de village-vacances en montagne (on aura notre tout premier l’an prochain!) mais je fréquente parfois ceux des Caraïbes et je ne déteste pas. Ça me convient lorsque je n’ai pas envie de me prendre la tête avec l’organisation du voyage, que j’ai envie de passer plusieurs journées de vacances à lire à la plage mais tout en me permettant de rayonner sur la ville ou la région. Et je vais continuer à m’y rendre de temps en temps!

    • Répondre La Fille de l'Encre mardi 20 mars 2018 sur 10 h 16 min

      ah oui, tu vises haut toi 🙂 Les Caraïbes mazette !!
      Tu me donnes des envies de lagon subitement …

  • Répondre Laponico jeudi 15 mars 2018 sur 18 h 43 min

    C’est marrant j’avais cette discussion avec ma copine en rentrant de notre séjour dans les Alpes ! On a vécu peu ou prou ce que tu racontes au début de l’article…autant je ne suis pas forcément fan de l’idée, autant être dans un endroit ou tout est compris, t’a pas a t’embêter avec la bouffe, tu pars ski aux pieds, etc, c’est quand même top ! Faut voir le prix après…

    • Répondre La Fille de l'Encre mardi 20 mars 2018 sur 10 h 17 min

      Nous sommes d’accord que les prix refroidissent un peu mais l’un dans l’autre, entre les forfaits, le matériel, la bouffe … je pense qu’on est pas loin de s’y retrouver.

  • Répondre Laptitefamillebaroudeuse jeudi 15 mars 2018 sur 18 h 42 min

    Perso rien contre les clubs de vacances à part le prix… En famille c’est top, surtout quand il n’y a pas à faire à manger. De vraies vacances quoi ! Donc pour des séjours en France, ça me botterait si les prix n’étaient pas si prohibitifs.
    Par contre à l’étranger, je ne me verrai pas choisir ce mode de vacances, envie d’être plus au coeur de la vie des locaux.

    • Répondre La Fille de l'Encre mardi 20 mars 2018 sur 10 h 18 min

      Je te comprends parfaitement ! Et c’est étrange comme cette question de « faire à manger » revient souvent dès lors qu’on voyage avec des enfants 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *