Itinér’aires le podcast #3 : à la rencontre de Wolfgang, directeur d’Escale à Sète

Allons venez ! Venez prendre la mer avec moi ! Wolfgang nous chantera des airs marins, Raymond nous racontera des histoires merveilleuses de bateaux et de vieux loups de mer et nous tanguerons au rythme du vent, les lèvres au goût de sel et les cheveux emmêlés de plaisir !

Je me suis un peu emballée mais lorsque je croise Wolfgang, je ne peux m’empêcher de revivre cette matinée à bord d’un beau catamaran, chahuté par de beaux trous de mer, à la rencontre du Shtandart, magnifique frégate russe. Bien entendu aussi, impossible de ne pas me remémorer les trois jours absolument magiques passés à bord du Krusenstern, deuxième plus grand voilier du monde, dont le souvenir me porte tous les jours depuis notre rencontre à Barcelone.

Ces évènements, je les ai vécu lors de la dernière édition d’Escale à Sète, la première fête des traditions maritimes de Méditerranée. C’est là que j’ai fait la connaissance de Wolfgang, qui porte ce projet depuis la première heure, solidement entouré de ses « indiens » comme il les appelle dans l’épisode que vous allez entendre, ses amis, ses proches collaborateurs, toutes les personnes qui ont cru en lui et en ce projet un peu fou.

Nous sommes à 1 an presque jour pour jour de la prochaine édition – 7/13 avril 2020 – et Wolfgang a pris quelques instants pour me parler de son parcours, de ses études, de sa passion pour les joutes sétoises et le hautbois – pas l’instrument, le chant – de l’organisation d’un tel évènement et des surprises prévues pour l’année prochaine à Sète.

J’apprécie beaucoup ce garçon, profondément humain, attentionné et passionné. Un gars bien, ancré dans cette ville que j’aime profondément, une ville qui a une âme. J’y retrouve en elle un peu de Marseille et beaucoup d’Italie !
Si vous souhaitez découvrir Sète, je vous laisse farfouiller sur le blog, vous avez quelques articles.
D’autres sont en préparation que j’ai hâte de partager avec vous tout comme un beau billet tout en photos sur les cadets qui apprennent la navigation sur le Krusenstern.

Je vous souhaite une bonne écoute 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *