voyager passeport

Comment partir en voyage lorsque l’on souffre de phobie administrative ?

Nous le savions tous les deux, nos papiers étaient périmés. Depuis belle lurette pour mon compagnon, dernier détenteur en France d’une carte d’identité papier avec la photo de ses 7 ans et périmés depuis 3 ans pour moi.
Passeport et carte d’identité, même combat, à mettre au panier !

Pour aller à Rome, miracle, nous avions réussi à prendre l’avion. Je pense que mes larmes au comptoir d’enregistrement ne sont pas indifférentes à la clémence des responsables d’Air France qui ont laissé voyager mon chéri avec sa carte déchirée. Sincèrement, si ça n’avait été mon voyage également, je l’aurai renvoyé vite fait chez lui. Je me souviendrais longtemps de sa tête lorsqu’il a sorti sa carte fine comme du papier à cigarette et trouée partout et surtout celle de la nana au guichet, estomaquée par tant d’audace. Ou de connerie. Allez savoir !

Pour nos départs suivants, Italie, Espagne … pas de souci, nous voyagions en voiture.

Phobie administrative

Mais là, les billets d’avion pour Séville achetés, il a fallut se rendre à l’évidence, notre négligence administrative devait s’arrêter au risque de se voir refouler aux portes d’embarquement.

J’ai donc sagement ressorti tous les formulaires que j’accumulais dans mes tiroirs depuis des mois et commencé à compulser la liste des pièces à obtenir : extrait d’acte de naissance, photos, originaux par ci, originaux pas là …  En plein mois de décembre, j’ai sué à grosses gouttes. J’ai pourtant fait 5 ans de droit mais toute cette liste à réunir x2 me semblait hors de portée !

Deux rendez-vous à la police municipale ouverte uniquement deux matinées par semaine pour la carte d’identité, deux rendez-vous à la mairie pour les passeports plus tard, et des prises de tête entre les papiers à rassembler plus tard,  mes dossiers étaient prêts.
Je vous passe la prise de photos sans sourire, sans bijoux, sans rouge à lèvre, sans rien en fait … hormis ta salle tronche, éclairée au mauvais néon sur fond blanc …

Le dossier pour la carte d’identité est déposé le 20 décembre, celui pour le passeport déposé le 15 janvier.  Je respire enfin !

Les couacs de l’administration

 Vers le 10 janvier, appel de la police municipale, mon dossier de carte d’identité leur est revenu … Fallait bien que ça arrive, si tout fonctionnait du premier coup, ce ne serait vraiment pas drôle … pour vous 🙂
Voilà donc que ma tête sur la photo est … trop petite !! Je savais que j’avais des difficultés à trouver chapeau à ma taille – du 54, presque une taille enfant – mais je ne pensais pas que ça allait se voir sur la photo … Bref, je recommence à contre-cœur ma séance de photo mortuaire, attend de trouver le bon créneau pour aller à la police municipale, dépose mes nouvelles photos avec ma tête mais en plus gros …

Entre temps, rendez-vous à la mairie pour le passeport. Je suis reçue par une nana, au demeurant charmante, mais un brin énervée, qui explique par téléphone à une dame que si son dossier a été perdu, ce n’est pas de sa responsabilité … – ah bon, ça arrive que la préfecture perde des dossiers ???  Avec ma chance, je vais y avoir le droit aussi !! J’angoisse !!
L’appel téléphonique a bien duré 20 minutes pendant lesquelles mon interlocutrice prends mes papiers, me les rends, les reprend … sans que je puisse dire un mot, le verbe est haut et fort dans le bureau !
J’attends donc sagement et commence à prier l’enfant Jésus, Marie et tous ses saints …

Je rentre chez moi avec un nouveau rendez-vous pour récupérer mon passeport 10 jours après. Ce qui me laisse amplement le temps d’aller brûler des cierges.

Alors ? Vais-je pouvoir partir ?

Dans 10 jours, mon avion décolle et je n’ai toujours pas ma carte d’identité !!
Mais ouf, mon passeport est bien là. Peut-être est-ce un appel divin ? Je crois que Dieu essaie de me rallier à sa cause et de me rappeler dans ses églises.

Les tapas et les jardins de l’Alcazar s »approchent mais … il reste l’étape des valises. Trois valises cabines à racheter, validées Ryanair et ça, c’est pas gagné. Vous savez le coup du refus de la valise parce qu’elle dépasse de 2 cm … et bien je le sens venir gros comme une maison !!

Les voyages, ça se mérite !! Prochaine étape, le passeport de l’enfant …

Moralité,

Si tu veux voyager
6 mois à l’avance, tu t’y prendras
Phobie administrative tu oublieras
Tes valises tu rachèteras
Et des cierges tu brûleras

Avez-vous des expériences épiques à me raconter avec vos papiers administratifs ? Je suis certaine que oui 🙂

Si tu veux voyager, pense à refaire tes papiers !

11 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *