#EnFranceAussi : Banon dans les Alpes de Haute Provence

Je vous emmène visiter Banon dans les Alpes de Haute Provence et découvrir son délicieux fromage de chèvre, qui porte le même nom.

Charlotte qui tient le joli blog La Tribu de Chacha est une gourmande. Un bec salé certainement puisqu’elle nous a choisi comme sujet le fromage, ce mois-ci pour le rendez-vous interblogueurs #EnFranceAussi.

De Montpellier, j’avais plusieurs possibilités : Le Pélardon dans les Cévennes, le Petit Nimois dans le Gard, le fromage des chèvres du Rove près de Marseille … ou le Banon dans les Alpes de Haute Provence.

Comme j’adore les Alpes de Haute Provence, que le Banon est un fromage délicieux et que le village du même nom est charmant, j’ai profité d’une très belle journée d’octobre pour un petit reportage photographique, en tête-à-tête avec mon beau-père originaire du Vaucluse tout proche.

montagne la hure

fromage banon
Banon, village à flanc de montagne

Départ Villes sur Auzon, petit village dans le Vaucluse près de Cavaillon, pays du melon. Il ne nous faut que quelques kilomètres pour arriver dans le pays de la lavande et l’un de ses villages emblématiques, Sault. Sans jamais quitter de vue le majestueux Mont Ventoux, qui surveille notre trajectoire de loin.

Puis continuer vers Revest du Bion dont la fête de la châtaigne fin octobre est très réputée.

Tout le monde ne parle que du plateau de Valensole lorsqu’on évoque les lavandes en fleurs mais ici aussi, la fleur bleue est reine.
En cette saison, ne restent que les pieds coupés des lavandes, les allées parfaitement rangées sur un sol caillouteux. Mais quelle beauté au milieu des jaunes, oranges et rouges des chênes blancs et châtaigniers.

Qu’importe si nous n’avons pas l’odeur de la lavande, nous avons les Alpes de Haute Provence pour nous tous seuls et les champs de lavande à perte de vue.

C’est beau. Calme. Reposant.

Et enfin, l’arrivée à Banon, vieux village médiéval entre la montagne de Lure et le Mont Ventoux.

banon alpes haute provence

banon activités

Nous nous perdons dans ses petites ruelles et grimpons admirer son église haute et surtout ses vieux murs de pierres sèches.
C’est charmant comme de nombreux villages de Provence, tellement authentique en cette saison, vidé des touristes et retourné à ses habitants, qui respirent à nouveau le calme de leur village.

histoire banon

église banon

banon fromage

banon histoire

Passés sous une belle porte médiévale, nous arrivons dans une rue ancienne, très ancienne ou nous pouvons encore admirer les échoppes ancestrales. Nous voici là sur la rue commerçante de Banon, renvoyé au XIVème siècle et nous nous attendons presque à voir passer chevaux et calèches, badauds en route vers le marché.

banon que voir

que voir banon

activités banon

visiter village banon

Au détour d’un minuscule jardin public ouvert aux 4 vents, la vue sur la Lure et la vallée est magnifique. On respire, on prend notre temps, on savoure ce village qui s’offre à nous seuls.

jardin public banon

La librairie le Bleuet à Banon

Je dis que Banon est déserté mais ce n’est pas tout à fait vrai.
Dans le cœur du village, se trouve une librairie. Trois étages de livres dans un petit village de Provence.
Du monde dans les rayons, des livres à la main.

Un bel espace qui se bat pour survivre, à l’heure d’Amazon et des géants de l’e-commerce et dans un contexte où les livres ne font plus recettes.
Un très bel espace provençal où les habitués et les touristes se pressent entre les beaux livres et le rayon poche.
Ça fait du bien de voir qu’un lieu de vie culturel peut vivre en campagne.

Forcément, je n’en suis pas sortie les mains vides … Le grand marin de Catherine Poulain, un livre dont la critique dit « un récit époustouflant qui réveille l’appel du grand large »

Comment résister ?

Banon, appellation AOC

Loin d’être inconnu, sur la carte des fromages et dans le palais des connaisseurs, le Banon tient une place de choix.
Il faut dire que le petit rond a une singularité qui fait tout son charme : il est affiné dans des feuilles de châtaigniers !

fromagerie banon

Ce qui lui donne une saveur de sous-bois délicieuse.

Entièrement réalisé au lait cru et entier de chèvre, c’est un fromage de caractère qui s’accommode parfaitement d’un bon vin rouge des côteaux du Ventoux.

Le Banon, fromage provençal

La légende raconte que l’Empereur Romain Antonin LE PIEUX – en l’an 161 – en « mangea tant qu’il en mourut ».
Comme toute légende, on se laisse porter sans savoir si elle est vraie ou non – peu importe – mais ce qui est certain c’est que le Banon a fait sa première apparition sur les marchés provençaux au 1270.

Depuis, il est de toutes les tables provençales.

fromages chèvre banon

fromages banon

Appelation AOC depuis 2003, son terroir est réparti sur 4 départements, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, le Vaucluse et la Drôme.

C’est un fromage gorgé de soleil aux saveurs prononcées. Si vous ne le connaissez pas, je vous le conseille ! Malheureusement, les fromageries artisanales se font rares.

Mes petits précieux viennent de la fromagerie de Banon.

Que voir autour de Banon

Visiter le Haut Montsalier : des ruines avec vue

A quelques kilomètres de Banon, Claude mon beau-père me fit découvrir les ruines du vieux village de Montsalier, situé sur l’une des crêtes du plateau d’Albion.

Montsalier le haut

que faire autour de Banon

Village perché, il fut abandonné au début du XXème siècle au profit d’un nouveau village, implanté plus bas dans la plaine.

Le lieu, loin d’être oublié, est restauré régulièrement et l’on y enseigne la construction de murs en pierres sèches, un véritable tour de main, un savoir-faire ancestral qui fait le charme de la campagne provençale.

On trouve sur le site, trois anciens moulins. Vu le mistral qui soufflait ce jour-là, je comprends aisément que ce fut le cadre idéal pour faire tourner les pâles des moulins !

visiter autour de banon

visiter banon alentours

montsalier banon
S’arrêter dans une distillerie de lavande à Sault

Au retour, petit arrêt obligatoire dans une distillerie de Sault, pour acheter huile essentielle de lavande et savons artisanaux aux herbes aromatiques.

Même à cette époque de l’année, les environs embaument la lavande.

Ici, elle est cueillie à la main, distillée sur place et possède le label agriculture biologique.

champs lavande sault
Attention, si vous allez à Sault acheter des produits issus de la lavande, tous ne se valent pas. Le nombre important de touristes à la belle saison induit malheureusement de l’industriel qui ne dit pas son nom …


Voilà pour cette après-midi au cœur de la Provence, gourmande, authentique et sincère. J’espère que vous avez apprécié le voyage 🙂

Je vous laisse découvrir les articles de mes camarades en suivant le #EnFranceaussi sur les réseaux sociaux et sur le nouveau compte twitter du RDV.


INFOS PRATIQUES

Librairie Le Bleuet

* Ouvert tous les jours de 10h à 19h non stop (20h juillet/août)
* Le site de la librairie le Bleuet à Banon

* librairie le Bleuet à Banon

Distillerie Aroma’Plantes

* Ouvert toute l’année.
7 jours/7
10h-19h, de mai à septembre
10h-12h et 14h-18h, d’octobre à avril
(fermé le 01/01 et le 25/12)

* Visite commentée, gratuite de la distillerie.
Accès libre à : plantothèque, sentiers découverte, galerie, Aromatic’bar, boutique.

* le site internet Aroma’Plantes

Epinglez-moi !!

Visiter BanonVisiter Banon
Visiter Banon
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

17 commentaires sur “#EnFranceAussi : Banon dans les Alpes de Haute Provence

  • Répondre Sabrina lundi 13 novembre 2017 sur 14 h 38 min

    Grimper ces petites ruelles, prendre son temps comme tu dis, le bonheur.
    Tes photos sont superbes je partage sur Pinterest

  • Répondre Kantutita - Yapaslefeuaulac ! mercredi 8 novembre 2017 sur 12 h 11 min

    Oh que cela a l’air beau! Moi aussi j’aime visiter ces villages authentiques hors-saison… Et quelle est douce la lumière de Provence.
    Mmmh un petit banon me ferait bien envie là tu vois!
    Merci pour cette tranche de sud qui réchauffe en ce début d’hiver
    Plein de becs à toi depuis l’Est 😉

    • Répondre La Fille de l'Encre samedi 11 novembre 2017 sur 9 h 51 min

      Des bisous à toi, jolie fille de l’est et quand tu passes à Montpellier, fais-moi signe 🙂

  • Répondre Pierre lundi 6 novembre 2017 sur 13 h 53 min

    Je ne connaissais pas Banon mais quelle découverte. J’adore ces vieilles pierre. Et puis à propos de la fameuse poignée de porte, j’ai trouvé la même à Paris ! Incroyable non ?

  • Répondre Itinera magica dimanche 5 novembre 2017 sur 17 h 37 min

    Un magnifique reportage sur une région que j’adore – autour de la montagne de Lure, c’est la Haute Provence dans toute son authenticité et je trouve que tes photos et tes récits traduisent bien l’atmosphère unique de ce petit bout de midi. J’ai lu moi aussi Le grand marin, je ne te dis pas ce que j’en ai pensé pour l’instant mais je suis curieuse d’avoir ton avis ! J’ai eu Un souffle une ombre sur tes conseils et j’ai beaucoup aimé ce texte.

  • Répondre chacha aventurière dimanche 5 novembre 2017 sur 16 h 48 min

    wouaaa quelle belle balade dégustative tant pour les papilles que pour les yeux. Je ne connaissais pas du tout une super découverte

  • Répondre Sylvie jeudi 2 novembre 2017 sur 15 h 16 min

    J’adore ton article qui fleure bon la Provence, une région que je souhaiterais découvrir ! Les champs de lavande me font rêver et je suis sûre qu’il y a plein de belles randonnées à faire dans la région… Et comme j’adore le fromage de chèvre, je me ferais un plaisir de goûter le Banon bien évidemment… Je pense que mon rêve va peut-être devenir réalité l’été prochain car il semble que mon frère, qui est en charge de choisir notre prochaine destination estivale (et qui lui est amateur des cols routiers à vélo), s’oriente vers le Mont Ventoux… Chouette alors ! En attendant, merci pour ce très très bel article !

  • Répondre travelingaddress jeudi 2 novembre 2017 sur 10 h 14 min

    déjà la vue en vaut la peine! J’irai bien à la distillerie 🙂

    • Répondre La Fille de l'Encre dimanche 5 novembre 2017 sur 17 h 53 min

      C’est une super adresse et qui vend en ligne si jamais tu veux un flacon de lavande à domicile 🙂

  • Répondre Anne mercredi 1 novembre 2017 sur 21 h 01 min

    Merci pour la découverte, je ne le connais pas celui-là! Reste à le trouver pour le goûter!

  • Répondre alaindici mercredi 1 novembre 2017 sur 19 h 36 min

    Très bel article et des images qui incitent à aller voir ce village de Haute Provence. Le fromage de chèvre, tant de saveur ! Mais j’avoue ne pas consommer souvent du Banon ; il va falloir que je corrige ça.

    • Répondre La Fille de l'Encre dimanche 5 novembre 2017 sur 17 h 54 min

      Mes beaux-parents n’habitant pas très loin, le Banon est souvent sur ma table 🙂

  • Répondre Benoît mercredi 1 novembre 2017 sur 19 h 30 min

    Chouette balade et un fromage que j’aurai grand plaisir à goûter un de ces 4 ! J’ADORE le fromage et surtout le fromage de chèvre 🙂
    Au passage, belles photos, j’aime beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *