Fjällräven, le petit renard qui nous fait aimer la nature

Fjällräven, une marque suédoise conçue pour nous permettre de vivre à 100% le plein air.

Vivre dehors

Je suis une fille de plein air.
J’ai grandi entre les champs de betteraves, de blé et de maïs.
Plus tard, ce sont les vignes qui m’ont accueillies, les plages jamais très loin, été comme hiver. Mais aussi les flancs de la Sainte Victoire et ceux du Mont Ventoux.
Gabriel a grandi le nez au vent, même si la concurrence des jeux vidéos a été rude depuis son plus jeune âge ou presque. Nous l’avons toujours entrainé dehors, tant et si bien qu’il n’a pas tellement rechigné lors de notre déménagement dans le Vaucluse et qu’il apprécie la proximité de la nature et du Ventoux.

C’est justement le Mont Ventoux qui est devenu notre terrain de jeux favori été comme hiver mais surtout lorsque les premières neiges font leur apparition. Dès que possible – la neige fond vite en Provence –  nous ressortons rapidement nos affaires chaudes et allons profiter des versants blancs pour retomber en enfance.
Rien d’extraordinaire, juste des batailles de boules de neige, de blanches balades, le plaisir de respirer sans contrainte, allégés pour quelques instants des tensions du quotidien.

Nos vacances sont sur le même tempo : mer, montagne, campagne … si nous aimons toujours découvrir de nouvelles villes, nous tentons de le faire loin de la foule, hors saison dès que possible.

Nous laissons volontiers le trip rando-tente-bivouac à de plus sportifs pour privilégier un peu plus de confort – l’âge sûrement 😉 – mais pour autant, nous bougeons pas mal et je me suis aperçue très vite que je manquais de matériel confortable et efficace pour nos virées nature. Petit à petit, je m’équipe en matériel plus technique mais aussi au design plus sympa, longtemps habituée aux lignes incontournables de Décathlon, très pratiques mais parfois peu trendy.

Alors quand Fjällräven m’a contactée pour découvrir ses produits et que j’ai découvert l’engagement de la marque envers l’environnement et sa philosophie tournée vers la pleine nature, j’ai été séduite.

Fjällräven, pour vivre le plein air avec panache

Nom imprononçable pour qui n’est pas suédois mais vous connaissez tous.tes j’en suis certaine, le petit renard que l’on a beaucoup vu sur les sac à dos emblématiques de la marque.

Fjällräven hiver

Je connaissais les sacs, rien de plus et j’ignorais l’exigence de la marque sur la qualité de ses produits mais aussi sa philosophie.

une vision pour rendre la nature plus accessible à l’homme

En fouillant le catalogue en ligne de ses produits, j’ai découvert des produits qui combinent la durabilité, l’esthétique et l’efficacité technique.
Gage de sérieux et d’expertise, la marque existe depuis 1960 et développe depuis des gammes adaptées aussi bien aux randonneurs au long court, qu’aux amoureux de la nature.

Ma nouvelle doudoune Expedition Pack Down Hoodie W

En vu des randonnées en raquette que j’adore lorsque je suis à la montagne, j’ai jeté mon dévolu sur cette doudoune légère d’un rouge vif. Je pratiquais avec une veste de ski, peu adaptée à la randonnée, dans laquelle je transpirais trop rapidement.
Cette veste, dénommée simplement, Expedition Pack Domw Hoodie W (;) ) est d’une douceur incroyable, suffisamment fine pour être portée sous une veste plus épaisse en cas de grand froid. Elle se suffit à elle-même pour des froids raisonnables ou lors d’activités sportives.
Ce jour-là, sous la neige du Mont Ventoux et une température avoisinante les 0 degrés, je n’ai pas senti le froid, j’étais bien.

Fjällräven neige
Fjällräven montagne

Ma nouvelle doudoune est rembourrée de plumes naturelles, issues d’élevages éthiques et composée également de polyamide recyclé. La marque fait un véritable effort pour utiliser des tissus les moins polluants possibles et innove notamment avec l’Eco-Shell, un matériau solide et aéré qui résiste au vent et à la pluie tout en respectant la nature avec des tissus recyclés et une compensation climatique.
Il reste certainement du chemin encore à Fjällräven pour être 100% éthique mais les efforts sont clairement au rendez-vous et si les produits sont aussi durables qu’annoncés, la marque ne doit pas avoir à rougir de son empreinte écologique.

Fjällräven suède
Fjällräven choisir

Bien entendu, je n’ai pas le recul sur la durabilité des produits mais la qualité au toucher est assez bluffante. Chaque détail est pensé avec attention pour allier technicité, praticité et design.

Je suis déjà fan de ma doudoune qui va me suivre une bonne partie de l’année !

Mon sac à dos de randonnée Kaipak

J’ai bien dans mon dressing un ou deux sacs à dos mais vous savez, ceux que l’on porte pour les balades tranquilles du dimanche après-midi ou pour les déambulations en ville lorsque l’on est en vacances et que l’on a appareil photo, gourde d’eau, papiers, veste de secours …
Rien pour les randonnées et lorsque j’ai du passer quatre jours en Ardèche en septembre avec un bivouac au programme, je me suis sentie bien dépourvue.

J’ai alors choisi ce sac à dos de randonnée, le Kaipak 38 W – qui suffit pour une randonnée à la journée – hyper bien conçu. Un modèle femme, spécialement étudié pour bien s’adapter à notre morphologie,  notamment au niveau du dos.
Je craignais son poids à vide et belle surprise, il est très léger malgré les parties bien rembourrées (dos et lanières des épaules).

Fjällräven sac à dos randonnée
Fjällräven sac à dos femme

J’aime qu’il soit fabriqué à partir de G-1000 HeavyDuty Eco en polyester recyclé et coton organique et là encore, les détails sont dingues : deux poches sur la sangle abdominale, système anti-neige, boucles de fixation pour les bâtons de randonnées, poches intérieures généreuses et astucieuses. Il a tout bon et en plus, il est beau !

Fjällräven prix
Fjällräven sac

La veste High Coast Hydratic Jacket pour les temps incertains

Toujours dans le cadre de mon partenariat, j’ai reçu à la fin de l’hiver, la veste High Coast Hydratic, parfaite pour lutter contre l’humidité.
Veste anti-pluie légère qui se plie et ne prend pas de place dans un sac à dos, elle est vraiment idéale pour se prémunir contre le temps qui change vite mais aussi pour les sorties par météo humide.

J’ai pu la porter lors d’un séjour dans le Vercors où le soleil ne réussissait pas tout à fait encore à chasser l’humidité des forêts. Bien plus pratique qu’une veste épaisse, elle m’a suivie lors d’une randonnée sous les arbres où nous passions souvent du soleil à l’ombre. Du froid au plus doux.

Elle est tellement légère que l’attacher à la taille ne pose aucun souci pour les déplacements. On l’enlève et on la met avec une grande facilité.

C’est vraiment LA pièce à avoir selon moi pour toutes les sorties nature aux saisons printemps/automne.

Je me suis amusée à prendre quelques photos pour vous montrer la veste en action, en plein milieu d’une forêt enchantée. Démonstration sous forme de roman-photo !

Fjallaraven veste pluie
Lou ravie et sa nouvelle veste !
Fjallaraven veste pluie
Pas de pluie mais je voulais vous montrer la capuche en action.
Fjallaraven veste nature
J’adore le col très haut pour lutter contre les courants d’air. J’ai le cou fragile.
Fjallaraven veste légère
Là, je fais un câlin aux arbres. C’est important, les arbres sont nos amis 🙂
Fjallaraven veste
Joli petit renard rouge. Irrésistible.
Fjallaraven veste
Lou ravie de plus près 😉

Vraiment, j’aime les produits Fjällräven et je remercie la marque de m’accorder sa confiance.
Les prix sont conformes aux produits des autres marques de cette catégorie avec une doudoune aux environs de 300 €, une veste de pluie à 250€ et un sac à dos à un peu moins de 200€.
C’est clairement un investissement important, que je suis aujourd’hui capable de faire pour des produits qui durent dans le temps et qui m’apportent confort et technicité.
A 45 ans, je n’ai plus la fièvre acheteuse ni même un besoin de changer de vêtements souvent. Je privilégie la qualité et la durabilité. Je crois avoir trouvé ce qu’il me faut avec Fjällräven.

Fjällräven sac
L’amour, c’est regarder dans la même direction 🙂

Ah ! et si quelqu’un.e dans l’assistance sait comment on prononce le nom de la marque au petit renard, qu’il ou elle me fasse signe 😉

Fjällräven pour mon ado !

Cette fois-ci, c’est Gabriel qui a profité de mon partenariat avec Fjällräven.
Il a choisi dans la nouvelle collection pour cet été, un short et un tshirt.

Gabriel est très sûr de lui dans sa façon de s’habiller qui est assez créative. Il m’accompagne souvent en ressourcerie pour trouver des fringues qu’il va ensuite recoudre, découdre, teindre, déchirer, limer … Il a un sens bien à lui des proportions et des associations et assume toutes ses tentatives et tous ses goûts qui le place parfois en dehors de la façon dont la plupart de ses copains vont se vêtir.
Je trouve très bien cette créativité et si parfois, son style me laisse dubitative, il est souvent très inspiré et sait très bien mêler différemment styles sans que cela soit too much.

Aussi, j’ai été étonnée quand il accepté de choisir dans la gamme homme de Fjällräven, je pensais que c’était bien trop classique pour lui.
Mais justement, il aime le classique qu’il va twister à sa manière avec pas mal d’accessoires et au final, c’est plutôt vraiment sympa !

Il porte ici le tshirt Övik, très simple mais coupé dans un très beau coton, très doux et qui ne se froisse pas.
Gabriel le porte très souvent aussi bien pour faire du sport que pour aller en ville avec ses potes.

Et il a choisi également le short High Coast Lite conçu dans un stretch très léger qu’il porte au quotidien depuis qu’il fait beau dans le sud.
Le tissu très fin sèche en un instant et là encore, ne se froisse pas. Idéal pour une maman qui a autre chose à faire que de repasser surtout l’été 🙂

Ces deux pièces se portent aussi bien en ville, qu’à la campagne ou encore pour faire du sport, c’était alors normal qu’elles plaisent à mon ado qui détourne les codes, les styles pour se fabriquer le sien.

C’est beau la liberté de la jeunesse !

Fjällräven pour mon homme !

Quand je vous dit que Fjällräven est faite pour toute la famille et tous les besoins, je ne vous ment pas ! Et ce n’est pas Yoan qui va se plaindre, lui qui a reçu une superbe veste et un très beau sweat de la collection hiver 2021.

Si Yoan travaille derrière son ordinateur, son surnom depuis que nous vivons à la campagne et l’homme des bois. Je lui ai offert il y a quelques années le célèbre tshirt de Faguo qui lui va comme un gant notamment lorsqu’il sort la tronçonneuse ou la hache pour préparer le bois hivernal.

La vie à la campagne implique un certain nombres de tâches extérieures et physiques que je lui laisse volontiers. En dehors des préparations de stock de bois, nous vivons souvent dehors, en balade au grand air et les fringues de Fjällräven nous sauvent carrément des premiers froids qui arrivent en ce début d’hiver.
Dans le Vaucluse, le soleil est très souvent au rendez-vous, même l’hiver mais son copain le vent l’accompagne régulièrement et là, c’est glagla assuré !
Vous verrez d’ailleurs que les photos prises fin novembre montre clairement que les premières neiges sont bien tombées en haut du Ventoux. Le ressenti y est d’ailleurs de – 17° ces derniers jours …

T’as vu, il a neigé sur le Ventoux !

La veste : la Keb Wool Padded Jacket M

Pour ce partenariat masculin, Yoan a choisi cette belle veste pour remplacer sa vieille Décathlon qui tombait en lambeaux.
Elle est idéale pour la randonnée, à porter sous une autre veste pour les très grands froids et les sorties en ski.
C’est une veste d’appoint, légère mais rembourrée et ce que j’aime dans la marque, c’est toujours son souci environnemental. Ainsi, le rembourrage est composé de laine suédoise soigneusement sélectionnée et plastique d’origine végétale à base d’amidon de maïs.

Le tissu est tout doux et comme les produits Fjällräven, elle est hyper bien conçue avec des poches pour tout ranger et des liens pour ne pas laisser le froid passer. Moins de 600 grammes, elle se glissera facilement dans un sac à dos.

Le Fjällräven Logo Sweater M

Là, je vous avoue, c’est moi qui l’ai choisi pour mon amoureux, j’ai craqué sur le petit renard adorable et la typo toute ronde, toute douce. Yoan était moins convaincu sur le site mais il est finalement ravi maintenant qu’il a reçu le sweat.
En jersey et coton biologique, il est vraiment agréable à porter dixit l’intéressé et son petit côté animalier va aussi bien à la ville qu’à la campagne.

Il est beau mon sweat hein ?

Voilà mon amoureux bien paré pour nos prochaines balades en forêt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *