Une journée sur l’étang de Thau à Bouzigues

Que faire une journée au bord de l’étang de Thau à Bouzigues  ? Bonnes adresses et idées de sortie à quelques kilomètres de Montpellier.

Ce qui est top à Montpellier, c’est que nous avons à proximité de la maison, 1000 possibilités de sorties en famille ou entre amis, toutes plus variées les unes que les autres, mer, montagne, campagne, lac et étang.
Mais pas n’importe quel étang puisqu’il s’agit de l’étang de Thau, 19km de long, 5 km de large, près de 7 500 hectares d’eau salée qui accueillent le plus délicieux des mollusques : les huîtres !!

Je ne sais pas pour vous mais nous à la maison, les huîtres, on adore ça ! Et pas seulement à Noël. Bouzigues étant tout près de Montpellier, les producteurs sont légions sur les marchés ou sur les parking de supermarchés le samedi matin pour nous permettre des dégustations régulières.

Le top étant tout de même d’aller directement sur l’étang, chercher les huîtres à la source et même de les apprécier sur place, un petit verre de Picpoul à la main. Un plaisir que j’apprécie énormément et qui dépayse toujours.
Il n’est pas toujours nécessaire de faire des bornes pour goûter aux joies de l’évasion.

étang de thau

filet huitres

L’étang de Thau a cela de magique qu’il fait voyager à moindre frais tant les paysages y sont magnifiques. Et l’authenticité de ses habitants participent au dépaysement.

Allez, suivez-moi, je vous emmène en terres marines.

Naviguer sur l’étang à la découverte des parcs à huîtres

J’ai eu la chance il y a quelques jours de découvrir l’étang de Thau depuis l’eau directement, à la découverte du travail des ostréiculteurs.
Ce sont les parcs du Cercle des Huitres et de MarNostra que j’ai été visiter et leurs huîtres que j’ai dégustée en fin de parcours. Mioum !!
J’ai donc embarqué sur leur bateau plat vers leurs parcs et c’est ainsi que j’ai pu en apprendre plus sur ces petites bêtes.

tourisme bouzigues thau

restaurant bouzigues

huitres bouzigues

étang de thau balade

Je vous avoue que je n’avais jamais pensé à découvrir l’étang de cette façon et pourtant, c’est passionnant ! J’ai appris plein de choses sur l’ostréiculture et j’ai pu découvrir les huîtres dans leurs différentes phases de croissance.
On est loin de l’activité sportive et des grosses vagues mais au contraire, on est en plein dans la slowlife sincère qui fait du bien !

Une bouteille de blanc sec, un professionnel passionné par son métier, l’odeur de l’eau salée, le vent tiède dans les cheveux, le soleil au-dessus de nos têtes, le temps qui s’écoule lentement à écouter, sentir, goûter … Un moment hors du temps qui recharge les batteries.

Savez-vous qu’il faut à peu près 2 ans et demi pour produire des huîtres ? lorsque je vous disais que l’on était sur une activité au long court, voyez, je ne vous mentais pas !!

Et forcément, pour attendre aussi longtemps avant de pouvoir proposer ses productions à la vente, il faut des gens sincères qui ont le goût du bon et une sacré dose de persévérance. L’ostréiculture est soumise à de nombreux aléas qui en découragerait plus d’un : mauvaise météo, présence d’algues, villes alentours qui « oublient » les contraintes sanitaires, règles environnementales qui « vident » l’eau de sa substance – que n’ai-je entendu lorsque je me suis étonnée de la clarté de l’eau !! Qui dit eau limpide, dit eau pauvre en phytoplancton et autres micro-algues nécessaires à leur croissance… gloups !

huitres étang de thau

ostréiculteur bouzigues
Les producteurs d’huîtres de l’étang de Thau sont assez mystérieux et surtout soucieux de leur environnement – il vous faudra parfois pousser au-delà de la porte pour découvrir ce qui se cache derrière les filets, les pancartes ne sont pas toujours clairement mises en avant mais une fois dans la place, ils ne sont pas avares d’info et d’anecdotes sur l’étang et son histoire.C’est vraiment une super visite à faire, pour les adultes et les enfants  et je pense amener Loulou très vite pour qu’il comprenne un peu que la nature parfois prends son temps. A une époque où tout va très vite, il me semble que c’est un enseignement qui n’est pas anodin.

Déjeuner les pieds dans l’eau

Sur l’étang de Thau, vous ne manquerez pas d’adresses pour déjeuner d’un plateau de coquillages ou d’un poisson frais. Vous aurez le choix entre restaurants traditionnels et dégustation directe chez les producteurs.

mouclade

palourdes noires

Comme je vous le disais plus haut, certains producteurs se font discrets et il ne faut pas hésiter à pousser les portes pour découvrir en arrière-boutique, un espace dédié à la dégustation, directement sur le bassin, à quelques mètres de l’eau.
C’est le cas au Cercle des huîtres.

Ne cherchez pas alors le chic, le grand confort et la variété des plats. Les producteurs ne sont pas restaurateurs et n’ont pas les autorisations pour proposer autre chose que le fruit de leur travail. Mais c’est bien ça que l’on va chercher chez un producteur : la simplicité et le goût.

Pour les non-avertis, au menu est très souvent proposé la brasucade, spécialité des bords de l’étang à base de moules. C’est un mode de cuisson des moules dans un grand plat à paella ou équivalent, sur un grand feu alimenté par des ceps de vignes ou du bois. On n’oublie pas l’ail et l’huile d’olive évidemment.
Pour certains, ce sera aussi vin blanc, épices … il y a autant de recettes que de sétois je pense 🙂

Posés sur des tables et des chaises de récup ou fabriquées à la main, on se délecte des produits locaux en regardant les couleurs changeantes de l’étang. Un avant-goût du paradis !

déguster des huitres bouzigues

ouvrir des huitres

brasucade

C’est tout ce que j’aime : sans chichis, nature et généreux.

Si vos enfants aiment les huîtres et les moules, n’hésitez pas à leur faire vivre l’expérience, ils vont adorer ! Le mien se régale autant que nous lorsque nous y allons et la liberté là-bas est totale : pas besoin de bien se tenir et de rester propret, on est là pour profiter, pas pour se montrer.

Deux adresses pour manger les pieds dans l’eau à vous conseiller :

* Le cercle des huîtres. Ils produisent également des pétoncles noires, joli coquillage que j’ai hâte de revenir goûter.

* Le Saint Barth de la famille Tabouriech, une maison hyper connue sur l’étang pour ses huîtres haut de gamme distribuées sur les plus grandes tables de France.
Si ces produits là sont chers, vous pourrez choisir la catégorie classique et vous délecter d’une brasucade délicieuse. J’ai vécu un coucher de soleil sur le ponton de l’établissement l’année dernière pour mon anniversaire et c’était magique.

A venir cet été, j’ai très envie de tester ces 2 adresses : Le Mas de Cati et Les Demoiselles Dupuy.

Côté restaurant, je vous conseille Le Petit Bouzigues, une merveille de petit restaurant qui sert de la cuisine maison, fraîche et locale. Les seiches grillées y sont terribles !
Bien aimé aussi la Barque Bleue à Mèze dont je vous ai déjà parlé dans mon billet Une journée à Mèze.

Visiter Bouzigues

Soit avant la dégustation, soit après, si vous préférez vos huîtres le midi ou le soir, ne loupez pas la visite du joli village de Bouzigues.
Petit village de pêcheurs typiquement méditerranéen, Bouzigues a conservé beaucoup de charme. Je m’y rends toujours avec plaisir.

bouzigues montpellier

étang de thau tourisme

rue bouzigues

port bouzigues

découvrir Bouzigues

église bouzigues

bouzigue village

étang de thau huitres
Lorsque j’y étais, les jasmins mangeaient les murs, c’était magnifique !

Normalement, après ces quelques lignes et ces quelques photos, vous devriez avoir envie de venir faire un tour sur l’étang de Thau non ? Et vous auriez raison, le temps y est doux, l’ambiance chaleureuse et la cuisine généreuse.

A bientôt à Bouzigues 🙂

 

2 commentaires sur “Une journée sur l’étang de Thau à Bouzigues

  • Répondre Benoît mardi 5 septembre 2017 sur 16 h 37 min

    Hmmm oui ça donne envie d’aller visiter l’Etang de Thau, ce que je vais m’empresser de faire tant que je suis dans le coin pour mon tour de France ! Je ne sais pas si j’aurai le temps d’aller goûter ces huitres de Bouzigues mais ça me ravirait ! Sais-tu que je suis un vrai fan d’huitre !? Bah oui, je viens des Charentes avec ses fameuses huitres de Marenne Oléron alors tu penses bien ! Pressé d’y être !

    • Répondre La Fille de l'Encre mercredi 6 septembre 2017 sur 11 h 30 min

      Ah mes nos huitres sont les meilleures, je t’assure !!
      Rien de mieux que d’aller les goûter pour te faire une idée … mais je sais que tu passes par Sète, tu pourras trouver ton bonheur.
      A bientôt de te voir par ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *