Blog voyage : continuer ou pas ?

A l’heure où le tourisme est à l’arrêt, je me pose la question : dois-je continuer mon blog voyage ?

Me voici de retour avec un petit billet d’humeur … cela faisait bien longtemps que ces pages n’avaient pas accueilli mes états d’âme.

Le confinement et la crise sanitaire actuelle apportent avec eux leur lot bien légitime d’interrogations chez chacun d’entre nous. Elles sont diverses mais nous en partageons un certain nombre et malheureusement, nous sommes incapables d’y répondre. C’est bien cette incertitude qui est la plus difficile à gérer individuellement il me semble si on fait abstraction des malheurs qui se jouent autour de nous.
Quand ? comment ? Ces questions à laquelle nous sommes habitués à obtenir des réponses immédiates ou presque sont aujourd’hui sans réponse et nous laissent dans une angoisse plus ou moins bien vécue, selon sa situation personnelle et professionnelle.

L’une des questions que je me pose depuis quelques jours, que je n’avais pas en tête du tout au début du confinement pourtant, est le devenir de ce blog ou plutôt le devenir de mes partages de carnets de voyage. Question qui n’est pas essentielle, j’en conviens. Mais La fille de l’encre faisant partie intégrante de ma vie pro et perso, elle revêt tout de même une importance certaine.

Continuer à partager mes carnets de voyage ?

Au-delà des voyages eux-même, je m’intéresse beaucoup aux mécanismes du tourisme. Je les trouve passionnants et très révélateurs de notre époque et de ses « tendances ». Tourisme de masse, urbanisation, voyage responsable … ces sujets me passionnent et j’aime à les aborder avec vous régulièrement comme lorsque j’ai donné la parole à 16 blogueurs voyage sur ce que sera le tourisme après le coronavirus.

Dans cet article, si les blogueurs appellent de leurs vœux à un tourisme plus respectueux, personne ne sait ce qu’il adviendra de nos voyages dans un futur proche.
Pourra-t-on voyager cet été ? dans quelles conditions ?

Les professionnels du secteur tablent sur un tourisme franco-français – forcément si nous ne pouvons pas quitter notre pays – mais les incertitudes sont bien grandes encore.

blog voyage

Mon blog a toujours été le prolongement de mes goûts, de mes envies et de mes moyens. Aussi, la France est le sujet principal de mes carnets de voyage depuis bien longtemps.

Une chance me direz-vous, mes articles sont susceptibles d’être lus avec attention dans les prochaines semaines. Et nouvelle chance, j’ai encore beaucoup de contenu à créer : la Lozère, la Drôme, le Vercors, la Corse …

Pour autant, partager avec vous mes coups de cœur, mes bonnes adresses me semble vain parfois tant la situation dehors est incertaine et préoccupante. Partager mes derniers séjours ne serait-il pas nier ce que nous vivons et ses difficultés ? N’est-il pas futile de parler voyage alors que les hôpitaux saturent et que je crains pour ma famille et mes amis ?

Et surtout, j’ai toujours aimé l’instantanéité … partager aujourd’hui alors que nous sommes confinés n’est pas naturel pour moi…

Un peu comme si j’agitais un gâteau sous le nez de mon gosse en lui disant qu’il n’avait pas le droit d’y toucher.

Créatrice de contenu oui, mais pas dans le tourisme

Je pense que la question s’est posée à tous les blogueurs voyage et notamment ceux qui vivent de leurs créations de contenu pour le tourisme. Ce n’est pas mon cas.

J’ai fait le choix l’année dernière, après avoir pas mal réfléchi sur mon positionnement, à m’éloigner professionnellement du secteur du tourisme. Si je fais quelques partenariats, quelques ventes de photos et quelques articles sponsorisés, ce blog n’est qu’une petite partie de mes revenus d’entrepreneuse. Je n’ai donc pas de « contraintes » sur ce blog et ne suis pas soumise à de la publication régulière pour des marques. Je pourrais donc sans blesser quiconque ou me mettre dans une situation professionnelle délicate, cesser le partage d’articles de voyage…

La fille de l’encre, un blog voyage et société

… pour me concentrer sur les articles de société, l’autre partie de cet espace auquel je tiens tant. Cette dichotomie voyage/société étant tout à fait moi, je ne souhaitais pas m’amputer d’une partie de mes préoccupations.

Je pourrais alors tout à fait continuer dans la voie des articles d’actualités ou de société et il y a tant à dire en ce moment ! C’est une idée à laquelle j’ai pensé …

blog voyage

Et puis, soyons clairs et honnêtes … la fréquentation des blogs voyage a chuté comme jamais ! Je regarde assez peu mes stats mais je pense avoir bien perdu presque la moitié de mes visiteurs depuis quelques semaines. Ne faudrait-il pas mieux conserver mon temps pour proposer d’autres articles, pour faire du yoga ou m’occuper de ma famille ?

Le voyage est toujours là

Sauf que dans ma tête, je voyage encore. Tous les jours. Je ne vais bien loin, c’est certain mais je me vois au bord de la plage en Camargue, sur les chemins de Lozère, dans les sentiers des Alpes et vraiment quand je m’emballe, c’est la Sardaigne que j’imagine et l’Italie toujours et encore.

Comme beaucoup d’entre nous j’imagine, lorsque je ferme les yeux du fond de mon confinement, je voyage simplement, avec raison mais avec passion. Et si cette crise va durer très certainement au-delà de ce que nous imaginons, elle ne sera qu’une parenthèse dans nos vies.

Alors pourquoi ne pas continuer à partager ?

Lorsque je me pose cette question, je pense aussi à tous ces restaurateurs, ces hébergeurs qui m’ont accueillie, nourrie toujours avec bienveillance, sourire et attention. Ils sont en danger aujourd’hui. Bien plus gravement que les grands groupes, tous les « petits » du tourisme risquent de disparaitre ou du moins de vivre des moments sombres.

Je n’ai pas une voix qui porte très loin mais si je peux, ne serait-ce qu’un instant, leur apporter de quoi croire en leur métier et leur passion, n’est-ce-pas l’une des « missions » de ce blog ?

chateau de labro

Alors, même si ce n’est pas très naturel pour moi, si mes articles sont moins lus, si nos envies de voyage seront amputés à l’avenir … je vais continuer à partager avec vous mes dernières découvertes.
Peut-être mes articles voyage écris en confinement seront-ils un peu différents – j’ai du mal à faire comme si de rien n’était – on verra.

Et évidemment, je vais continuer avec vous mes réflexions personnelles, sources de sujets intarissables 🙂

Cela fait un moment que je m’interroge notamment sur la photographie – j’ai partagé souvent mes interrogations sur le compte instagram de la fille de l’encre notamment – sans savoir comment tourner le sujet et ça y est, le temps volé à mon quotidien pendant cette retraite forcée, m’a ouvert la voie ! A venir prochainement …

Et si les sujets du voyage et du tourisme vous passent au-dessus de la tête en ce moment,
je propose régulièrement sur le blog d'Encre-Virtuelle des témoignages de professionnels en temps de crise 
et d'autres articles à venir, plus axés conseils en marketing.

Prenez soin de vous et hauts les cœurs, nous en sortirons plus fortes.s !

27 commentaires sur “Blog voyage : continuer ou pas ?

  • Répondre Aurélie sur

    Merci pour cet article intéressant ! Je me suis posé la même question au début du confinement, et puis je me suis dit que finalement, mon blog était avant tout un espace d’expression… où je partage beaucoup de voyages, c’est vrai, mais comme je n’en vis pas je reste au final extrêmement libre quant à son contenu. Bref, j’ai remplacé les récits de voyages et de WE par le récit de mes semaines de confinement. On pourrait se dire que c’est un autre voyage, en somme 😉 Après, je ne suis pas forcément très représentative des blogueurs voyage, et l’une de mes grandes motivations pour tenir mon blog depuis près de 10 ans maintenant, c’est de garder une trace de mes voyages… pour moi 😀 Tant mieux si ça inspire les autres en plus 😉 Bref, je me suis dit que je serai contente de relire plus tard mes pensées et écrits dans cette période si étrange et atypique…

  • Répondre JEAN FRANCOIS FECHINO sur

    Bonjour Olivia,
    Voilà une bonne et une mauvaise question.
    La bonne, et vous avez raison de vous interroger sur le sujet, le tourisme perdurera-t-il et sous quelle forme? La mauvaise est de se remettre ainsi en question… Ce n’est pas au milieu du gué qu’il faut s’interroger sur ses capacités à nager en eaux vives… Pour les blogs de tourisme, peut-être sont ils aussi fait pour partager er repartager ses souvenirs et permettre aux lecteurs de rêver et d’imaginer leurs futurs déplacements… car le tourisme est né avant l’avion et la voiture et il survivra à la crise… Sous des formes moins « capitalistes », moins « populeuses » mais peut être plus élitistes, différentes et moins « tourisme éclair »…
    Je reconnais être un « grand voyageur » y compris à destinations lointaines… Longtemps reporter photographe j’ai parcouru la planète dans les années 75/80. Ces dernières années j’ai aussi parcouru la planète pour les droits de l’homme et mener des expertises. Ma vie est très nomade… Entre temps j’ai aidé des pays à fixer leur stratégie de tourisme « durable » comme la Tanzanie ou le royaume du Bhoutan… Alors oui… le tourisme, les voyages le développement économique par le tourisme, je connais… C’est pourquoi il faut continuer à faire rêver les gens et réfléchir sur le nouveau visage du tourisme…
    Alors continuez… courage
    Cordialement

  • Répondre Mathilde sur

    Bonjour Olivia
    C’est une réflexion que je pense sommes nombreux à avoir eu. comme de mon côté j’ai souvent pas mal d’articles d’avance j’ai décidé au début du confinement de décaler un peu certaines publications programmées pour quelques recettes de cuisine du monde. Mais j’ai préféré revenir rapidement à mon thème de prédilection. Déjà car j’ai une quantité incroyable d’article à écrire de mes voyages précédents (je pourrais rester surement en confinement toute l’année et continuer de publier chaque semaine ^^) mais aussi car cela me déstresse et me change les idées (c’est une des rares choses que j’arrive à faire en restant concentrée). Je voudrais écrire plus sur la France car je pense que c’est cela qui va intéresser les gens mais en même temps je préfère écrire sur les destinations lointaines qui me plongent dans de bons souvenirs. Après je laisse les gens choisir de lire si cela leur fait du bien ou ne pas lire. Je voudrais aussi profiter de cette période pour réorganiser la home page ou les pages catégories. On va voir pas de pression ! Cette année j’avais prévu de pas trop bouger suite à une année chargée en voyage en 2020 mais ca reste dur de supporter le confinement car la nature me manque beaucoup ! Je vais surement devoir reporter à l’année prochaine mon voyage en Corse prévu cet été et ca me fait un peu mal au cœur 🙁 mais bon la Corse devrait resté là donc on en profitera le moment voulu !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      la Corse sera même là en septembre, octobre … qui sont des mois parfaits pour la visiter ! Nous aurons peut-être un peu de répit à ce moment-là …

  • Répondre Paule-Elise sur

    Je crois qu’on passe par tellement d’états émotionnels différents en ce moment que c’est difficile de prendre des décisions au delà des jours qui viennent. Cela vaut aussi pour le blog. Si on n’en vit pas, si c’est notre espace de liberté, autant écrire très spontanément, ou ne pas écrire en l’occurrence. J’ai mis mes articles « en retard » de côté parce que je n’avais pas envie d’écrire comme si de rien n’était. Je fais une série de posts thématiques sur les grands espaces en me replongeant dans mes photos et mes souvenirs de voyages dont je n’ai jamais parlé sur le blog. Ça me fait du bien et les lecteurs apprécient. Voilà, faire selon l’état d’esprit du moment, c’est la seule chose à faire selon moi !

  • Répondre Anne LANDOIS-FAVRET sur

    On se questionne tous un peu. Mon blog ne me rapporte rien du tout, je n’ai aucune affiliation, je ne suis pas pro dans ce domaine, je n’en vis pas, c’est pour le plaisir de partager, donc je n’aurais peut-être pas le même avis que quelqu’un qui en vit évidemment. Je ne poste plus pour le moment de nouveaux articles tout simplement car je n’ai plus rien à mettre de nouveau, à part peut-être une chose, mais il faut que j’y réfléchisse. Depuis février, j’avais amorcé une grosse refonte de mes anciens articles, le confinement me permet de continuer sur ma lancée, de m’appliquer. Comme c’était des articles avec 4 ou 5 photos et très peu de texte, on peut dire que ce sont de nouveaux articles en quelque sorte, surtout que la plupart de mon audience d’aujourd’hui, n’était pas sur le blog en 2013, année où j’en suis dans ma refonte. Je fais donc le choix de continuer à partager ces « nouveaux » articles car les gens sont assez intelligents pour comprendre que si ça les intéresse, il suffit de se garder la balade sous le coude pour plus tard. Le but est d’aussi de distraire un peu les plus stressés qui ont besoin de dépaysement, de voir des choses moins anxiogènes.
    Par contre, depuis une semaine, dans mes stats, j’ai beaucoup plus de visites qu’habituellement, c’est plutôt étonnant, je ne me l’explique pas vraiment. 🙂

  • Répondre Corinne sur

    Bonjour Olivia, dure réalité, mais ce serait dommage de nous priver de ton talent d’écriture, de ta plume et de tes photos qui transcendent tes articles. Ensuite c’est une réflexion évidente sur l’avenir des blogs voyage. (et des blogs en général ) En espérant que nous aurons de nouveau le bonheur de pouvoir nous évader , peut-être plus près de chez nous. Mais je n’ai pas envie que tu arrêtes de me faire rêver.

  • Répondre Christel sur

    Pour ma part, le bilan est là. Beaucoup de boulot abattu pour pas grand chose en terme de revenu. Sans parler des caprices de google… Alors je crois qu’on peut tjs partager ses avis mais de là à gagner de l’argent avec… Je n’y crois plus… Je vais donc trouver un job alimentaire, histoire de pouvoir vivre normalement et arrêter de me prendre la tête.

    • Répondre Sophie sur

      C’est vrai que les choses sont très différentes que l’on soit blogueur professionnel ou non.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      je te comprends … gagner de l’argent avec un blog est excessivement difficile et énergivore !

  • Répondre Sophie sur

    Après la sidération du début du confinement, où moi-même je ne supportais pas de penser à d’éventuels voyages, j’ai eu besoin aussi de rever un peu. Alors, j’allais voir de belles photos.
    Et puis, j’ai tellement d’articles en retard, de jolies destinations, de beaux hébergements que je n’ai pas encore partagés… et j’ai envie de les partager. Oui, c’est vrai que cela fait un peu : tu as vu, c’est beau là-bas! mais tu ne peux pas y aller!! Mais, forcement un jour viendra.. dans longtemps, mais ça viendra.
    Alors, j’ai décidé de continuer. Cela m’aide aussi moralement et cela m’occupe. Et comme toi, je pense à tous ces acteurs du tourisme, ces restaurateurs, ces hôteliers, je n’ai pas envie de les oublier et un jour ou l’autre, au hasard d’une balade sur le net, quelqu’un choisira une de mes bonnes adresses pour réserver. 🙂
    Bises Olivia
    Bises

  • Répondre Marionlionne sur

    Hello Olivia,
    Reflexion tout à fait légitime il me semble. Pour ma part la réponse est OUI, continue, car cela fait du bien de se projeter et de rêver ces temps-ci, même si les voyages en France et ailleurs ne sont pas pour tout de suite ; et puis la France est si riche, il y a de quoi faire 😉 Continue car on aime ta plume et tes photos , et un blog comme le tien est aussi une forme de soutien à ce secteur très impacté. Merci pour tes articles et bon courage !

  • Répondre Mila sur

    Superbe article, je comprends tout à fait ta réflexion. De mon côté, j’ai aussi mis en stand-by mes écrits, j’essaie mais, c’est compliqué. C’est vrai que le coeur n’y est pas autant, que ça affecte les récits tout ça. Alors, j’ai ouvert mon blog et je laisse les autres s’y exprimer. Je suis étonnée du nombre d’articles que j’ai déjà reçu. J’ai de la chance également d’avoir comme destination principale l’Europe et comme sujet principal le vélo. Alors, mon blog est plutôt en forme et devrait faire un bon mois à priori, compte tenu des circonstances. C’est rassurant dans un sens que le voyage à vélo en Europe soit envisagé et lu actuellement 😉

    Je te souhaite plein de courage pour cette période pas facile.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      les billets collaboratifs sont une typologie que j’aime beaucoup, cela a beaucoup de sens, en ce moment notamment !

  • Répondre Benoît sur

    Hello Olivia,
    Pour ma part, j’avais pris la décision il y a un moment de voyager moins, ou tout du moins pas sur des voyages lointains en me concentrant sur ce que je peux faire sans prendre l’avion : la France bien entendu, quel beau pays nous avons (!) et puis l’Europe lorsque j’aurai des envies de prendre la route sur des périodes plus longues. Je recentre aussi mon blog sur ce qui fait l’essence de mes voyages, la nature, et sur ma passion de la randonnée et des activités Outdoor. D’ailleurs ce n’est pas autant la conjoncture qui me pousse à faire cela que mes envies profondes. J’en prends encore plus conscience maintenant.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      le confinement oblige à se poser des questions de sens que nous n’aurions peut-être pas abordés sans cette pause forcée …

  • Répondre Lucie B. sur

    Les gens auront envie de voyager, dès qu’il leur sera possible de le faire. La reprise du tourisme, y compris international, reviendra tôt ou tard. Quand je reçois comme hier des pubs de promotion Easyjet, j’ai peur de ce à quoi ressemblera cet « après », où les « rapaces » du tourisme vont essayer de tout faire pour attirer les clients, brader les prix/les destinations, capitaliser sur cet envie irrépressible de voyage etc. ce qui n’ira probablement pas dans le sens du tourisme respectueux des territoires et des habitants. Un blog comme le tien, qui véhicule l’idée que le dépaysement peut être trouvé dans son propre pays, y compris à proximité de chez soi, qui propose d’avoir un regard critique sur le tourisme, a évidemment (et ô combien) toute sa place dans cet « après ». On a besoin de cette influence positive et respectueuse !
    Cela dit, si tu ne te sens pas d’écrire, ou pas pour le moment (même si je vois qu’en fin d’article tu apparais quand même motivée à continuer !), il faut aussi savoir s’écouter et ce choix apparaît tout à fait compréhensible.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Je vois aussi que les signes vont vers un retour massif du tourisme de masse dès que ce sera possible. Cela nous laisse quelques mois pour insuffler l’idée que nous pouvons voyager différemment, tu as raison !

  • Répondre Amélie sur

    Ta réflexion est tout à fait justifiée 🙂 A vrai dire, cette année, j’avais prévu de recentrer la partie « voyage/bonnes adresses » de mon blog sur des idées de sorties à La Rochelle et plus globalement sur la côte atlantique.
    Forcément, c’est mis en stand by vu la conjoncture actuelle… Mais je me dis que si je ne parle pas de mes bonnes adresses sur le blog, je ne vais pas soutenir les restaurateurs ou petits commerçants de ma ville qui, ceci dit, vit énormément du tourisme…

    Du coup, pour le moment, je continue d’utiliser Instagram pour relayer les initiatives des commerçants du coin, en attendant de savoir quoi faire sur la partie voyage/bonnes adresses de mon blog.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      le côte Atlantique aura bien besoin de voies sincères pour l’accompagner une fois la crise passée. Tu le feras très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *