week-end en Lozère

Cinq idées d’activités pour un week-end en Lozère

J’aime beaucoup la Lozère ! Sa ruralité tranquille, ses terres encore sauvages, ses bonnes tables …
Pour profiter au mieux de la Lozère et découvrir ses plus beaux paysages, je vous propose cinq activités qui plairont à tous !

Descendez les Gorges du Tarn en barque

Si on pense à la Lozère très sauvage avec de grandes étendues vertes telles les terres écossaises, on associe moins à la Lozère à des gorges profondes. Et pourtant !

Le Tarn a creusé au milieu des grands causses de Lozère les plus longues Gorges d’Europe. Cette faille gigantesque atteint par endroit 500 mètres de profondeur et si vous aimez les oiseaux, c’est du Tarn que vous pourrez au mieux les admirer. La faune et la flore sont ici exceptionnelles.

J’ai eu la chance de profiter des gorges du Tarn sur une barque plate, traditionnelle et d’échanger avec un batelier natif de la région, amoureux de la nature environnante. Avec lui, j’ai tout su des noms des oiseaux qui volaient au-dessus de ma tête et des rochers impressionnants qui se dressaient à ma gauche et à ma droite.
Une belle journée de fin avril, un soleil magnifique, une eau turquoise, peu de monde … une certaine image du bonheur !

Durant cette balade, j’ai vraiment pu découvrir en traversant les Détroits, point où les Gorges atteignent justement les 500 mètres de profondeur. Et j’ai pu admirer le hameau de La Croze, accessible uniquement en barque ! Absolument charmant !

week-end en Lozère
Infos pratiques : départ de La Malène pour une heure environ. Une barque peut accueillir 6 personnes.
Retour en minibus. 24€ par personne. 
Plus d'infos sur le site des bateliers des gorges du Tarn.

Visitez le Château de la Baume

Vous l’ignorez certainement mais la Lozère possède son petit Versailles. Je vous présente le château de la Baume !

C’est en 1630 que sont posées les premières pierres du château voulu par Antoine de Grolée. Celles-ci proviennent d’un vieux château médiéval qu’il a fait détruire quelques années plus tôt dans le cadre des guerres de religion. En 1710, la seconde partie du château est construit dans un style inspiré de l’Italie et des décors de Versailles admiré par César, le fils d’Antoine. Le château de la Baume appartient Le château appartient depuis 1850 à la famille de Las Cases qui vit sur place. L’édifice est privé, vivant mais on peut le découvrir à travers ses visites guidées régulières.
J’ai adoré cette visite et c’est une autre tout autre expérience que de découvrir un lieu à travers les yeux d’un de ses habitants, seul capable de nous conter les petites histoires inconnues des historiens et les anecdotes de famille qui font battre le cœur des vielles pierres.

Les décors du château, issus des manufactures de Versailles sont superbes. La finesse des tapisseries multicolores, des boiseries, des tableaux, des meubles tranchent avec les murs sombres, battus par les vents, nous sommes ici à plus de 1200 mètres d’altitude. Le château de la Baume est l’un des plus hauts châteaux de France.

Infos pratiques : uniquement par visites guidées mais il n'est nul besoin de réserver.
En juillet et août, les départs de visite se font à ces horaires : 10h15, 11h15, 14h15, 15h15, 16h15, 17h15
Du 15 avril au mois de juillet : 14h30, 15h30, 16h30 (fermé le mardi)
Plus d'infos sur le site du château de la Baume.

Préparez-vous pour un safari photos sur l’Aubrac

Dépaysement garanti avec ce safari lozérien et vous verrez que si les lions ne sont pas de la partie, vous serez émerveillés du circuit. Prévoyez de bonnes chaussures, un appareil photo, du temps pour respirer et profitez ! Je vous conseille la fin de journée où les lumières dorées rendent le paysage plus mystérieux encore.

Le départ se fait à la sortie de Marchastel, où le Pont de Bukinkan enjambe gracieusement le Bès. Rejoignez ensuite la D52, dite la « route des lacs », au niveau de Montgrousset. Très vite, vous apercevrez le lac des Salhiens. Garez-vous prudemment et prenez le chemin qui conduit à la splendide Cascade du Déroc (accessible facilement en 10 minutes à pied).

La cascade du Déroc domine de 30 mètres la petite vallée glaciaire du ruisseau de Gambaïse : points de vue imprenables sur la région de Marchastel avec, en arrière plan, les vastes étendues de l’Aubrac granitique lozérien.

La cascade est formée par l’affluent du Bès et les eaux du lac de Salhiens. Elles s’écoulent joyeusement depuis le rebord de basalte jusqu’au sol en passant par une grotte, servant d’abri aux brigands des grands chemins.

Après cette intermède à sensation, la route serpente joliment à travers les vastes étendues de l’Aubrac granitique lozérien vers d’autres lacs glaciaires. Deci-delà les bâtisses de glacières, les burons, où vous pourrez déguster un délicieux aligot – adresses en fin d’article.

La Lozère n’a rien à envier à l’Afrique pour ce safari exceptionnel !

Prenez de la hauteur sur la via ferrata du Malzieu

Pour les sportifs, je vous recommande la via ferrata du Malzieu, dans le nord du département, au cœur de la Margeride, plus grand massif granitique d’Europe, dans l’ancien pays du Gévaudan. Je ne suis pas une grande spécialiste de cette activité mais j’ai néanmoins relevé avec beaucoup de courage le défi !
Vous avez là deux circuits, l’un facile, l’autre plus difficile sur la fin avec de nombreux obstacles qui feront votre bonheur : pont de singe, passerelle, pont népalais, tyrolienne de 50 mètres … De là-haut, vous aurez une vue panoramique sur les Gorges de la Truyère.

PS : ne manquez pas la visite du village du Malzieu, très jolie place médiévale et classé « Plus beaux village de France » depuis septembre 2021.

A lire : l'article sur le blog de Benoit, des yeux plus grands que le monde, avec qui j'ai partagé cette activité !

Découvrez la Réserve des Bisons en calèche

On reste dans le nord du département, direction la réserves des Bisons, où ces énormes bêtes
pouvant atteindre 1200 kilos et 2 mètres au garrot vivent presque en liberté sur près de 200 hectares. Pour les apercevoir, ce sera à leur bon vouloir, malgré leur taille démentielle, ils savent se cacher entre les arbres pour passer inaperçus…
La visite plait beaucoup aux enfants sachant que la calèche déambule librement au milieu des bisons, qui ne sont pas réputés pour être de très gentils animaux 🙂
Frissons garantis pour les plus petits. En hiver, si l’hiver s’invite dans la région, c’est en traineau que les visites se font. Ce doit être une jolie expérience !

Sur place, vous trouverez également le musée du bison.

Infos pratiques : tous les horaires et tarifs sur le site de la réserve des bisons

Voilà pour ces quelques idées d’activités à faire en Lozère.
Je reviens très vite avec quelques bonnes adresses lozériennes !

4 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *