Quatre jours dans la Drôme : découvrir Montélimar et ses alentours

Que voir, que faire à Montélimar et ses alentours ?

Vous envisagez un court séjour dans la Drôme ? Vous avez bien raison, le coin est absolument magnifique.
A travers cette série de quatre articles, je vous livre bonnes adresses et activités incontournables, testées et approuvées en famille en août dernier.

Pour ce premier opus, je vous invite dans la capitale de la Drôme, Montélimar. Au programme, des gourmandises, un peu d’histoire, une excellente adresse pour déjeuner et une activité sportive à pratiquer avec vos enfants !

visiter montélimar

Visiter le musée du Nougat Arnaud Soubeyran

Qui dit Montélimar, dit nougat ! Et il serait vraiment dommage d’être dans la capitale de ce petit délice sucré sans se rendre dans l’une de ces maisons où il est encore fabriqué traditionnellement.
C’est au musée du nougat Arnaud Soubeyran que nous nous sommes rendus pour en apprendre plus sur cette gourmandise typiquement provençale qu’à la maison nous adorons et pas seulement le soir de Noël, pendant les 13 desserts.

Les 13 desserts sont une tradition provençale qui se perpétue aujourd'hui encore. Il s'agit des 13 desserts que l'on goûtait le soir de Noël, en rentrant de la messe.
Pourquoi 13 ? en référence à la cène, le dernier repas de Jésus, pris au milieu de ses 12 apôtres.
Sans être ni pratiquants, ni même croyants, de nombreux provençaux, dont nous faisons partie, perpétuent la tradition et sur nos tables le soir de Noël, nous sortons joyeusement chaque année les fruits secs appelés aussi mendiants (noix, noisettes, amandes), les fruits séchés (figues), les dattes, les fruits de saison (raisins, melon d'hiver, mandarines...), la pompe à l'huile (une brioche sucrée à l'huile d'olive) et les nougats blancs et les nougats noirs.
Il existe des spécificités dans chaque famille mais le nougat est un essentiel des 13 desserts.

L’arrivée au musée est un peu surprenante. Située en plein cœur d’une zone commerciale, nous sommes un peu étonnés de nous retrouver sur un parking entre de grandes enseignes comme Mobalpa, Ikéa et Kiabi.

que faire mpntélimar

nougat musée montélimar
Finalement, dès la porte franchie, l’univers change du tout au tout. Accueilli dans un très joli bar et une belle salle à manger, on a tout de suite envie de se poser pour boire un chocolat chaud ou un bon café.

musée nougat montélimar
A droite du bar, la boutique. Sans même avoir mis un pied dans ce lieu de perdition, on a envie de tout acheter. Faut dire aussi que les odeurs alléchantes des ateliers situés juste derrière la porte vitrée poussent au vice.

Il était tôt encore ce matin là et notre première étape fut donc le musée. A l’entrée, on nous remet un petit sachet de dégustation en nous demandant de surtout bien le conserver … le mystère est entier, le nougat aussi, nous sommes dociles 🙂

Dans le musée, nous faisons connaissance avec la famille Soubeyran et sa riche histoire, ainsi que celle de Montélimar, alors riche ville de province, située sur la Nationale7, lieu de tous les passages et de tous les commerces.

musée nougat montélimar

Ils ont pas l’air comme ça mais en vrai, je suis sûre qu’elle était bien cool la famille Soubeyran 😉

visiter musée nougat

visiter musée nougat
Puis, nous apprenons comment nait le nougat, quels sont ses ingrédients et surtout d’où ils proviennent. Plongée en terres provençales assurées.
Nous passons par les salles de production puis par la salle tant attendue de dégustation. Ici, tous les sens sont en éveil et nous pouvons enfin croquer dans nos carrés fondants après un petit atelier « découverte des 5 sens ». Un délice !

musée nougat visiter

musée nougat

Bien évidemment, nous finissons par la boutique, arrêt incontournable pour les cadeaux à toute la famille, nous compris 😉

Gabriel, Yoan et moi avons vraiment apprécié la visite du musée Arnaud Soubeyran. On y découvre la fabrication d’un patrimoine culinaire précieux, l’histoire d’une région riche de ses traditions et d’un passé florissant, on en apprend davantage sur les spécificités de ce terroir et se régaler d’une bouchée sucrée prend toute de suite des allures d’exception lorsque l’on touche du doigt la singularité d’une telle maison et que l’on prend conscience que ce petit nougat-là, mine de rien, contient en lui, des décennies d’efforts et de passion.
Le tout est savamment orchestré et la scénographie particulièrement réussie.

Le musée Soubeyran est vraiment un beau musée, indispensable à voir si vous passez par Montélimar. Toute la famille appréciera le moment, je vous assure !

Le musée du nougat de Montélimar : infos pratiques
Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h. Le dimanche de mars à décembre, de 10h à 12h et de 14h30 à 18h00.
Le billet gourmand de 3€ vous donne accès à la visite ainsi qu’à un échantillon dégustation. 
Entrée gratuite pour les moins de 16 ans.

Découvrir Montélimar

Je vous avoue que nous avons traversé Montélimar plus que nous l’avons visité. Nous avons trouvé une ville solaire, certainement très agréable mais en plein remaniement urbain. L’été dernier ne fut sans doute pas le meilleur moment pour la parcourir. Nous reviendrons !

montélimar visiter

montélimar vintage

montélimar que faire

Le château de Montélimar

Je dois vous avouer mon inculture, je ne savais pas que Montélimar possédait un château. Le saviez-vous ?
Ce très beau palais médiéval a été bâti par les Adhémar au 12e siècle.

visiter chateau montélimar

chateau montélimar visiter

Il porte le nom d’une lignée prestigieuse en Provence et en Dauphiné. Composé d’un logis seigneurial, d’une chapelle romane, d’une tour carrée et d’une enceinte fortifiée surmontée d’un chemin de ronde, nous n’avons eu l’occasion uniquement d’apprécier ses extérieurs, le temps nous a manqué malheureusement.
Mais lors d’un prochain séjour à Montélimar, une visite s’imposera, tant le château nous a séduit et impressionné par ses belles proportions et par son allure majestueuse.

visiter montélimar et ses environs

Château de Montélimar : infos pratiques
Ouvert tous les jours uniquement pendant les périodes d'expositions temporaires :
10h - 12h30 / 14h - 18h
Juillet - août : 10h - 18h

Accrobranche La forêt de Robin

Pour éliminer un peu tout le bon nougat dégusté auparavant, que diriez-vous de perdre quelques calories dans les airs ?
C’est ce que nous avons fait en nous rendant dans le très bel accrobranche La forêt de Robin, au cœur de la forêt domaniale de Marsanne, à 15 minutes de Montélimar.

accrobranche la forêt de Robin

Père & fils dans la même galère !

Avec 15 parcours d’accrobranche et 150 ateliers, vous trouverez de quoi satisfaire tous les niveaux (dès 2 ans). Yoan s’est fait peur sur les plus hauts sommets, tandis que Gabriel et moi, beaucoup moins aventureux, sommes restés plus près du sol.

accrobranche marsanne robin

L’accrobranche n’est pas mon activité sportive favorite mais j’ai beaucoup aimé le cadre sous les arbres, la fraicheur (et ça faisait du bien, il faisait très chaud cet après-midi d’août) et le calme du lieu malgré la présence de nombreux enfants. Mais dans un site de plus de 3 ha et grâce aux parcours très espacés, il n’y a aucun risque de se retrouver les uns sur les autres, même en période de forte affluence.

La forêt de Robin : infos pratiques
Prix de 10 à 20€
Possibilité de parcours en nocturne (de 21h à minuit) et de passer la nuit dans les arbres (de 21h à 7h du matin + petit-déjeuner)
Pour se baigner à proximité : la réserve naturelle des Ramières à 15km du parc.

Pour déjeuner ou diner : hôtel-restaurant Les aubergistes à Marsanne

Coup de coeur pour cet établissement et sa terrasse ombragée, véritable plaisir typiquement provençal !
Ici, on ne se prend pas la tête et on s’installe en extérieur ou dans les belles salles du restaurant, au côté des habitués du lieu, fort nombreux. Du coup, on est rassurés, ça doit être bon. Et ça l’est !

manger les aubergistes marsanne

les aubergistes marsanne

On y goûte une cuisine fraiche, savoureuse, faite maison, mélange de saveurs « dauphino-provençales, produits du terroir et accents d’ailleurs », comme le dit si bien le site de la maison, plein d’humour.

Je vous conseille d’ailleurs la Salade du j’mange que… faite en « fonction du marché, de l’humeur des cuistots, du cours du poireau et des lunes montantes ou descendantes« . 

les aubergistes marsanne

Aux Aubergistes, nous nous sommes sentis bien, accueillis chaleureusement par le patron, passionné par son métier, sa région, son petit village de Marsanne … nous avons senti chez ce Monsieur beaucoup d’humanité. C’était bon et c’était bien.

Tellement, que nous sommes revenus dans l’après-midi nous désaltérer après nos efforts acrobatiques sur la même terrasse qui a fini de nous séduire en cette fin de première journée drômoise.

Un restaurant à découvrir encore et encore. Avec tous les jours, 3 entrées et 3 plats différents, on ne risque pas de se lasser.

les aubergistes marsanne

Hôtel-restaurant les Aubergistes : infos pratiques
Entrée/Plat/Dessert : 21€
Chambre 2 personnes : 60 €

Alors, que dites-vous de cette première journée en pays drômois ? Si nous avons beaucoup aimé Montélimar et ses environs, nous étions impatients en cette fin de journée de nous diriger vers Nyons, village plus confidentiel, où nous attendait une sublime chambre d’hôtes.
_____________________________________________________________________________________________________________________________

Connaissez-vous la Drôme ?
Avez-vous d’autres incontournables à partager sur le territoire de Montélimar ?

15 commentaires sur “Quatre jours dans la Drôme : découvrir Montélimar et ses alentours

  • Répondre Mireille sur

    Je ne connais pas et tu me donnes envie d’y passer quelques jours et de tester le restaurant cité. Tes articles sont toujours alléchants.

  • Répondre Anne LANDOIS-FAVRET sur

    J’étais passé par Montélimar qui est une ville plutôt agréable et j’avais également fait le musée Soubeyran, très intéressant et j’ai également le même souvenir de cette odeur qui flottait dans les locaux dès l’entrée ! 🙂

  • Répondre clasien van Driel sur

    zoveel Montelimar, en dan eten in Marsanne?? Wat mankeert er aan Cafe de l’Ardeche, Petit France, Le Moderne, allen genoemd in Gault & Milaut EN Michelingids???

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Je suis navrée mais je ne comprends pas du tout votre commentaire … En anglais si vous voulez 🙂

    • Répondre Emile Van Heumem sur

      Nou Clasien , dan moet je er eens gaan eten. Heel goed en heel gezellig.
      Well Clasien, you should go there and have a bite. Good food and a very cost place!!

    • Répondre Emile Van Heumem sur

      En aan de door jou genoemde restaurants mankeert echt helemaal niks.

  • Répondre caroline ida OURS sur

    J’en ai l’eau à la bouche
    lol

  • Répondre Sabrina - Et si le bleu sur

    Je ne connais pas Montélimar, qui pour moi, reste uniquement un point de repère sur l’autoroute.
    Par contre, mes parents avaient des amis en Drôme provençale et je garde de beaux souvenirs de leur maison isolée entre les champs de lavande, les vignes, et le goût des abricots cueillis sur l’arbre !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Et les olives !!! Les olives de Nyons sont tellement bonnes !! C’est vraiment une belle région pour les papilles 🙂

  • Répondre Corinne sur

    Très agréable visite d’un coin que je ne connais pas ! Ok pour le nougat, un peu moins pour l’accrobranche et tout à fait d’accord pour le restaurant. Tu me donnes envie de partir un petit week-end ! Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *