Prendre des cours de photographie, oui ou non ?

Suivre des cours de photographie, ça vaut le coup ou pas ?

Cela faisait un moment que l’idée me trottait en tête, j’avais envie de prendre des cours de photographie.
Mais la flegme, le temps, le budget non extensible … tout cela faisait que je n’arrivais pas à me motiver. Et puis un jour, j’ai sauté le pas.
Il y a un an donc presque jour pour jour, je m’inscrivais auprès du Studio B612 pour prendre des cours de photo.
Certains et certaines m’ont interrogé souvent sur les réseaux sociaux alors voici mon petit retour d’expérience.
Encore une fois, il s’agit d’un avis très personnel … chacun est différent dans ses besoins, ses exigences, ses réussites ou ses échecs …

Pourquoi prendre des cours de photographies ?

J’imagine que les déclics sont tous très divers. Dans mon cas, c’est la frustration qui a dicté ma démarche.
Lorsque j’ai acheté mon Canon, j’ai suivi 3 heures de cours, j’ai lu la notice – à peine – et je me suis lancée.

Ravie au début de l’amélioration de la qualité entre mes anciennes photos faites avec un compact entrée de gamme, très vite, je me suis sentie limitée. Très limitée …

Je ne savais pas me servir de mon boitier et surtout, je ne comprenais rien à la lumière, à la vitesse d’obturation, aux règles d’ouverture, à toutes ces techniques joyeuses et surtout, je n’arrivais pas à « rendre en image » ce que j’avais sous les yeux d’où une énorme déception lorsque mes photos passaient de mon boitier à mon écran.
Je ne suis pas du tout perfectionniste mais j’avais envie de vous proposer des images plus propres, plus originales, plus jolies et aussi de me faire plaisir avec mon appareil, ce qui n’était plus du tout le cas.

Je sentais également qu’il était temps de travailler mon « œil ».

Que de bonnes raisons pour en apprendre plus. Et puis, j’avais une autre excellente raison. Dans mon village à 100 mètres de chez moi, se trouve le Studio B612 tenu par Nath Sakura, une pointure de la photographie. On vient de loin pour assister à ses stages et masterclass … habitant à côté, c’eut été un peu con d’attendre de déménager pour me lancer.

Profitant de fonds de formation, j’ai enfin validé mon inscription.

Nath Sakura photo

nath sakura photographe
J’ai donc commencé les cours en septembre 2017, avec de grandes appréhensions mais beaucoup d’envie.

Les cours du StudioB612 sont articulés sur 3 années … à chacun de voir s’il est capable de suivre l’enseignement complet. Aucune obligation, on peut arrêter dès la fin de la première année.
C’est Alain Schrerer, prof de talent et adorable gentleman, qui assure les cours de 1ère année, puis Nathalie prend la suite.

Premier cours : premier découragement

Je vous avoue que dès le premier cours, j’ai failli tout arrêter … forcément, la photographie c’est beaucoup de technique et les 2/3 premiers cours ne sont pas les plus drôles. Autour de moi, il n’y avait que des photographes très pratiquants – voir même des photographes professionnels – qui avaient l’air de tout comprendre alors que moi, j’étais complètement larguée …

J’ai eu beaucoup de mal à trouver ma place au départ, posant les questions les plus idiotes de l’assistance mais en m’accrochant un peu, j’ai réussi à me sentir mieux, bien aidée par mes petits camarades, toujours prêts à me filer un conseil. Et j’ai commencé à comprendre …

Mon boitier n’est plus mon ennemi

Et finalement, quelques progrès …

Petit à petit, à raison de 2 heures par semaine le mardi de 19h à 21h, des déclics ont commencé à se faire et je comprenais enfin pourquoi ce réglage, pourquoi ce cadrage, pour cette position par rapport à la lumière … grâce à mes professeurs mais aussi à mes petits camarades de cours qui sont pour beaucoup dans ma progression, il y a une vraie gentillesse dans ce groupe et beaucoup d’entraide surtout lorsqu’on doit se retrouver à reproduire de la lumière à la Herb Ritts ou en version high-key …

Mon œil a commencé à se faire, j’ai digéré certaines règles techniques, j’ai appris à shooter en RAW, à utiliser LightRoom pour quelques retouches légères et c’est vrai que mes photos ont évolué. Et j’ai reçu des commentaires réguliers, notamment sur Instagram où certains,nes m’ont encouragée. Merci à vous !

Je vous avoue tout de même que je pensais vraiment qu’en ces quelques mois, mes progrès auraient été plus rapides et que ma frustration allait s’envoler. Vous allez voir que ce n’est pas le cas malheureusement :/
Pas tout à fait du moins.

hugo Le Beller

Avec Hugo alias Monsieur Aventure, qui m’a appris plein de choses ce matin là. Nous nous étions levés à 6h du matin pour photographier le lever du soleil. Photo bien imparfaite sans aucune retouche.

Ce que les cours de photographie m’ont appris

Dans le même temps ou je progressais, j’ai vite touché du doigts d’autres limites.

Sur mon matériel tout d’abord

Clairement, mon objectif de 18/55 mm livré avec le pack Canon est une grosse merdouille. Très bien pour débuter et faire de la photographie occasionnelle mais maintenant que j’en sais un peu plus, je m’aperçois de tous ses défauts.

Mes exigences ont augmenté en même temps que mes connaissances et mon matériel limite très clairement ma pratique. D’où la frustration …
Seule solution, investir dans 1 voire 2 nouveaux objectifs.
Je pars vendre un rein et je reviens …

Sur mes attentes par rapport aux cours

Les cours donnés par le Studio B612 sont essentiellement donnés en studio. Forcément, en fin de journée, même dans le sud, la lumière naturelle a ses limites.
J’ai donc appris à me servir d’un flashmètre – enfin j’essaie – et de tout le matériel de studio, ce que je n’utilise jamais et n’utiliserai certainement jamais, moi qui ne fais que des photos d’extérieur.
D’où une certaine frustration de ne pas pouvoir mettre en œuvre immédiatement le week-end ce que j’apprenais le mardi soir et un découragement parfois sur certains cours … photographier un verre vide en studio durant 2 heures n’est pas particulièrement fun :/

Et cette fausse idée bien accrochée que le studio et l’extérieur est un travail bien différent …

J’ai bien conscience que tout ce que je peux apprendre sur la lumière notamment, je l’applique en extérieur mais cela manque d’immédiateté pour la grande impatiente que je suis 🙂

C’est ainsi que prise par mes déplacements en avril, j’ai levé le pied sur les cours et je n’ai pas réussi à raccrocher pour la fin de l’année…
Je pensais même ne pas reprendre à la rentrée…

Sur moi-même

Vous l’avez compris, malgré des cours réguliers et des professeurs géniaux, je reste très critique sur mon niveau en photo … je n’arrive pas encore à faire ce que je veux, je me sens toujours limitée et je pense que les cours et le matériel ne sont pas seulement en cause.

J’adore faire de la photographie, partager avec vous mes clichés de voyage, prendre le temps de photographier l’infiniment petit ou encore les grands espaces mais pas de là à me trimballer 3 objectifs dans mon sac, à passer des heures à attendre la bonne lumière – de temps à temps avec Monsieur Aventure volontiers 😉 – à investir des sommes trop importantes dans mon matériel, à consacrer mon énergie à trier et retoucher mes photos jusqu’au pixel près …
Combien de fois encore j’oublie de sortir sans mon appareil ou sans ma carte sd ou sans ma batterie :/

L’art photographique me touche vraiment mais je me rends bien compte que je suis trop dilettante et trop pressée pour en maitriser parfaitement les règles.

Ou alors, je n’ai pas trouvé mon style photographique …

En sortant des Rencontres de la Photographie d’Arles, cette question m’est apparue encore plus clairement … qu’ai-je envie de transmettre réellement ?

Une certitude toutefois, je veux que la photographie reste pour moi du plaisir avant tout alors pour ça, il faut continuer à apprendre.

photo râtée

Photo complètement ratée !!

La décision est donc prise : je repars pour une année de plus de cours de photo.
J’ai encore l’espoir de pouvoir me débarrasser de cette p***** de frustration et j’ai encore tellement de choses à apprendre !

Alors en septembre, les mardis de 19h à 21h, j’enfilerai mes chaussons douillets pour prendre place dans le studio de Nathalie avec Tao, Jérôme, Stéphanie, Isabelle, Pascal, Adrien, Yoan, Christine, Simon, Florence, Patricia … prenant la pose pour les uns et prenant en photo les autres 🙂

Prendre des cours de photo, c’est une véritable école de l’humilité, un travail sur soi long et difficile

cours de photo studioB612

En savoir plus sur le StudioB612 :

* le nouveau manuel de photographie et d'éclairage de Nath-Sakura
* les cours photo

Et vous, pensez-vous prendre des cours de photographie ou préférez-vous apprendre en solo ?

20 commentaires sur “Prendre des cours de photographie, oui ou non ?

  • Répondre Stef sur

    Je ne peux que t’encourager à persévérer dans ton apprentissage de la photographie, en ce qui me concerne, elle a littéralement changé ma vie.

    Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est de pratiquer le plus souvent possible. C’est un art qui s’apprend essentiellement par la pratique. Une fois les grands principes et son appareil maîtrisés, il ne faut pas trop se mettre de barrières « techniques », mais plutôt exercer son œil et suivre son instinct.

    N’hésite pas si tu as des questions, et à bientôt sur Instagram !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Merci Stef pour ton commentaire et au vu de tes photos en effet, ça donne envie de poursuivre les efforts 🙂
      Je vais suivre ton blog, je suis certaine d’y trouver de bons conseils !

  • Répondre Paul sur

    Salut Olivia,

    Comme toi, suivre une formation en photo me titille depuis quelques mois. J’ai beaucoup appris dans les livres et les magazines photo, puis sur internet à travers de nombreux tutos. Mais apprendre aux côtés de véritables photographes, ça doit être un vrai plus.

    Pour tout de dire, ce qui me freine un peu c’est le prix. Mais je crois que je vais me lancer quand même au bout d’un moment. Je garde cette adresse en tête si je reviens à Montpellier pour une longue période (c’est pas gagné mais bon on ne sait jamais).

    J’ai vu sur leur site qu’il faisait de petit stage d’une ou de journée. Par hasard, tu sais s’il font des parcours sur un mois par exemple avec un ou deux séances par semaine ? J’ai vu les cours du soir dont tu parles, mais je ne sais pas si tu peux venir juste pour un mois en cours d’année…

    Super retour d’expérience et c’est vrai que le travail se ressent sur tes photos.

    A plus !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Tu peux toujours demander au studio B612, ils essaient toujours de trouver les meilleures solutions donc pourquoi pas !

  • Répondre Aurélie sur

    Il y a deux ans j’ai suivis une formation photo nature.
    C’était un peu un prétexte parce que globalement en technique je n’ai rien appris de plus que dans mes études en infographie ou j’ai eu deux ans de cours studio…
    Mais ce qui m’a fait progresser fortement durant cette année, c’est sortir quasi tous les weekend pour faire des ballades photos avec le cours, et découvrir la macro qui a été une révélation.
    Finalement la photo, une fois qu’on a les bases pour régler son réflexe, c’est beaucoup de pratique pour trouver sa façon d’exprimer ce qu’on voit à travers son matériel. De la curiosité, regarder le travail des autres, faire son œil, comprendre les compositions, les cadrages qui nous plaisent mais aussi la postprod.
    Et oui, beaucoup de frustration. 🙂
    Personnellement c’est un plaisir de porter mes 5kg de matos sur mon dos. Jamais je me plains que mon sac est trop lourd… par contre si il me manque la focale dont j’ai besoin pour prendre la photo que je veux, parce que j’ai voulu alléger mon sac, là on m’entend râler. 😀

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Merci de ton témoignage. C’est vrai que les balades photos doivent être très sympas, je pense que c’est ce qui me manque…
      Et 5 kg de matériel ? C’est noway pour moi 🙂

  • Répondre corinne sur

    Hello, j’ai pris quelque cours de photos par contre je ne me suis pas accrochée comme toi, et j’ai laissé tomber. Pour moi la photographie est un art véritable et il faut y consacrer du temps et …. de l’argent pour investir dans un matériel de qualité. En bonne dilettante je laisse Chéri , qui est (presque) un pro se charger des clichés et je me contente de critiquer si cela ne me plait pas ! ensuite je prends des photos pour le plaisir et pour immortaliser mes souvenirs. Belle journée

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Ah oui, temps et argent sont au programme de la photo, c’est sûr :/
      Et chéri prends de très belles photos alors je te comprends !

  • Répondre Imaginezvous by Mireille - Conseil en Image sur

    Merci Olivia de ce partage. Je n’ai jamais pris de cours alors que la photo m’a toujours interessee depuis mon plus jeune age ou ‘j’empruntais’ l’appareil de mon pere !
    Ce qui me plairait ? Un club photo !
    A bientot. Mireille

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Ah les clubs photos c’est chouette oui ! Je prends des cours avec des nanas d’un club photo et elles ont l’air de s’éclater !

  • Répondre alaindici sur

    Je pense que ton témoignage, qui la qualité de la franchise, va en intéresser plus d’un. C’est vrai, la photo c’est aujourd’hui facile mais c’est aussi un domaine artistique difficile à maîtriser si tant est qu’on y parvienne jamais ! Il y a toujours à apprendre ce qui en fait tout l’interet de mon point de vue personnel.
    Les cours, c’est bien pour progresser (surtout avec Nath Sakura), les master class aussi, mais je veux dire aussi l’intérêt qu’il y a à s’inscrire dans un club photo : on y rencontre souvent des gens de différents niveaux qui aiment partager, on y reçoit des avis sur nos images et aussi des conseils sur les améliorations à leur apporter et comme pour les cours, on peut pratiquer en commun lors de sorties photo. Gros avantage, c’est beaucoup moins cher que les cours et aussi moins contraignant.
    Merci pour ton témoignage.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Les cours que je pratique ont l’avantage d’être pas excessifs et donnés en petit groupe, où nous échangeons beaucoup mais c’est vrai que le côté club doit être très appréciable également

  • Répondre Nomadic Bernique sur

    Hello, je voulais prendre des cours ou plutôt faire un stage cet été lors de mon passage en France mais je n’ai rien trouvé qui me corresponde. C’était beaucoup trop technique pour mon niveau. Il m’aurait fallu un stage « la photographie pour les nuls ! ». Ca doit bien exister quelque part, mais il faudrait aussi que ça ne coûte pas un bras… Sinon, lorsque tu seras experte, c’est une idée de business à créer ! 😉

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Ahaha, ne compte pas trop sur moi 🙂
      Par contre, tu te fais une fausse idée je pense. Les cours sont généralement accessibles aux débutants même si les 1eres séances ne sont pas les plus amusantes.

  • Répondre Sophie sur

    Je me suis reconnue dans pas mal de tes pensées.
    J’ai voulu investir un peu en photographie, mais je n’avais ni les moyens financiers, ni les connaissances techniques pour me lancer dans un reflex. Je me suis donc dit que j’allais y aller progressivement en achetant un hybride avec les conseils d’un photographe.
    Il m’a fallu prendre un petit cours pour comprendre déjà le fonctionnement et le maniement de la bête :).
    J’ai appris des choses oui, mais en fait, j’ai vite déchanté pour les mettre en pratique et j’ai été très frustrée. Déjà frustrée de ne pas avoir l’oeil entraîné à analyser l’image, à analyser sa qualité.
    J’ai un peu l’impression que ce fut 3h de cours pour rien à la fin et j’ai failli revendre mon matériel tellement j’étais déçue.
    En fait, je n’arrête pas de changer d’avis : je garde? je revends pour revennir au compact expert?
    Alors, du coup, de peur de rater mes photos, j’utilise bien plus le mode automatique et c’est une bêtise puisque je perds vraiment de plus en plus le peu que j’ai pu apprendre en 3h.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      J’avais débuté avec 3 heures également et réellement, ce n’est pas assez …Tu vois, en une seule année, il me manque énormément alors en 3 heures, tu apprends juste quelques réglages, c’est tout. Mais accroche toi ! Et il existe plein de cours en ligne aussi

  • Répondre Fabio sur

    C’est ma question de cette fin d’été. Un peu lassé de faire des photos sans connaître la technique et ne sachant exactement ce que je veux transmettre (ou alors je le sais bien et du coup déçu de ce que je fais).

    Entre l’achat d’un boîtier, les cours… Je crois que c’est un sacré budget.

  • Répondre Mathilde sur

    Super intéressant cet article ! Pour ma part j’ai pris deux fois des cours de Photos ponctuels mais j’ai été un peu déçue. J’avais appris la théorie en lisant des livres (ça doit être mon côté un peu scientifique et théorique mais j’aime bcp passer la lecture pour apprendre alors que pour la photo en réalité rien ne vaut la pratique). En fait je trouve que prendre juste 1/2 journee de cours n’a pas vraiment de sens. Je n’ai vu que les bases que je connaissais déjà alors que j’aurais voulu apprendrir le cote créatif. Si j’habitais dans ta région ça me dirait bien de rester ces cours car ça a l’air très intéressant ! Je devrais chercher sur Paris mais jusqu’à maintenant j’ai rien trouvé de pratique pour moi

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Persévère, tu vas trouver ! Et si le côté théorique te plait, tu devrais regarder le bouquin de Nath Sakura qui est une mine d’or pour les photographes, débutants ou non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *