Entretien d’embauche #1 « Ils recrutent chez Bidule »

Très récemment encore, je passais des entretiens d’embauche régulièrement et certains ont été plutôt cocasses. Comme je sais que vous aimez rire et vous moquer, je vous fais une petite semaine thématique « entretiens d’embauche ».

On démarre sur du gentillet en début de semaine, on enchaînera au fur et à mesure sur du plus lourd 🙂

Petite précision, j’ai volontairement modifié les noms même s’il y a peu de chances que mes bourreaux me lisent mais le monde est petit.

Acte 1 – L’entretien d’embauche dans la grosse entreprise

Le début est très classique : petite annonce sur un site spécialisé pour les demandeurs d’emploi. Antenne régionale d’une grosse entreprise très connue. CDD longue durée. Mes compétences correspondent. Mes expériences aussi. CV + lettre de motivation.

On m’appelle pour un entretien. Je suis ravie, d’autant plus que j’ai appris par la suite que près de 500 candidatures avaient été adressées à l’entreprise.

Je me rends à l’heure convenue à l’entretien, petit pantalon noir qui va bien, petite blouse un brin classique, petits talons … Viennent ensuite les 20 minutes réglementaires d’attente que tout bon DRH va t’imposer. Pendant ce temps-là, les activités qui s’offrent à toi sont diverses : lire les plaquettes de ta peut-être future entreprise, pratiquer en toute discrétion quelques exercices de relaxation, vérifier son haleine sur sa main et prendre vite fait un tic tac, regarder comment les filles sont habillées … Moi, je ne choisis pas, je fais tout ça.

Mon tic tac menthe fraîche avalé, je suis enfin reçu par une DRH, charmante et courtoise. Elle parle vite, manifestement elle est pressée mais le contact est sympathique : on échange, elle sourit, je souris.

L’entretien est très classique, assez long, tout y passe : études, expériences, compétences … ça se passe bien, elle hoche la tête, prend des notes, elle m’écoute.

Et là, bim, je ne sais pas ce qui lui passe par la tête mais v’là t’y pas qu’en plein milieu de la conversation, la jolie DRH me dit, l’air de ne pas y toucher, « vous devriez envoyer votre CV chez Bidule, le turn over est important en ce moment » et elle reprend ses questions comme si de rien n’était !

OK, ma grande, le message est bien passé mais tu n’aurais pu trouver une autre façon de me dire que mon profil ne t’intéressait pas ?

Et c’est tout naturellement et sans grande surprise que je reçus quelques jours plus tard, un joli courrier m’annonçant que ma candidature n’était pas retenue.

Bad story !

Episode #2 à venir … to continued …

N’hésitez pas à profiter de l’espace pour vous défouler et nous raconter vos aventures d’entretiens ratés, loupés, foireux …

29 commentaires sur “Entretien d’embauche #1 « Ils recrutent chez Bidule »

  • Répondre kenny sur

    Si vous voulez rire, ici ça vole très haut car les ressources humaines et les entretiens d’embauche foireux, ah on connait ça… Matez moi cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=ZIbJuzsxqLI

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      merci pour la vidéo … un peu particulier quand même ! J’avoue, je n’ai pas regardé jusqu’au bout 🙂

  • Répondre Ciel, un recruteur a découvert mon blog !! - La Fille de l'Encre sur

    […] Entretien d’embauche #1 Ils recrutent chez Bidule Entretien d’embauche #2 Vous connaissez ça par cœur Olivia Entretien d’embauche #3 Je vous rappelle vendredi […]

  • Répondre Allye sur

    Ma hantise : l’entretien d’embauche ! En vieillissant je suis plus sûre de moi mais quand même ! J’espère ne plus avoir à revivre ça !
    J’croise les doigts pour toi, pour moi…
    Bonne journée

    • Répondre JITC sur

      c’est un exercice qui ne me gêne plus, je le prends maintenant comme une rencontre

  • Répondre alexandra sur

    Pitoyable. Ils n’ont pas honte ?
    Quand j’étais étudiante, j’avais signé pour récupérer 2 gosses à la sortie de l’école. La rencontre a lieu chez eux, dans un superbe mas provençal. Le couple a beaucoup d’argent. Pour être plus près des petits et ne pas être en retard à cause des bouchons, je déménage de Marseille vers Aix. La veille de ma prise de fonction, ils m’annoncent qu’une nounou leur coûterait trop cher. Quand tu vois la maison tu pleures… et moi, naïve à l’époque, j’ai dit « d’accord, tant pis » 😉

    • Répondre JITC sur

      Tu as déménagé pour le poste ? ouah, quelle motivation !

  • Répondre Crystila sur

    Bon inutile de préciser qu’en ayant déjà 18 jobs, j’ai eu des tonnes d’entretiens d’embauche. Je relève surtout les questions connes et mes réponses sur le même type…

    « Souhaitez-vous avoir des enfants? » réponse « je préfère les chiens » lol la tête de la fille

    « Comment comptez-vous tenir les objectifs journaliers de vente de 5 appareils photos APN par jour? » Moi morte de rire « ils ne seront jamais réalisés vu qu’ils sont impossibles en étant situé en face de Carrefour où ils sont 2 fois moins chers que chez vous, surtout en étant placé en ZEP. » Bon j’ai pas été prise mais ils ont fermé 6 mois plus tard.

    « Comment vous projetez-vous chez nous dans 5 ans? » Réponse « Ben tout dépend si vous avez les reins suffisamment solides pour être toujours sur le marché » (oui j’aime bien provoquer en entretien)

    Mais mon entretien le plus foireux c’est avec un mec qui m’a tellement bien vendu le poste que je me suis levée en plein milieu et je lui ai dit qu’on allait ainsi mutuellement économiser notre temps, que je sortais de 2 ans chez des cons ce n’était pas pour recommencer, même en mieux payée. La DRH était en pleurs LOL. Le mec m’avait dit « je donne des consignes par téléphone, ça coupe, vous n’entendez rien, je m’en fous, il faut que ce soit réalisé quand je rentre, vous devrez être capable de deviner mes pensées »…

  • Répondre vivelaroseetlelilas sur

    Peut-être même pour suivre Centrino qu’elle savait qu’elle DEVAIT embaucher la fiche du directeur financier sans expérience et sans autre CV que son pedigree mais que vu le tien elle a voulu être sympa ? #enmodebisounours

  • Répondre Samia sur

    Je n’ai pas vraiment d’anecdote d’entretien raté, mais lire la plaque de l’entreprise et le tic tac ça me parle ^^

  • Répondre ma Cigale sur

    C’est malin, maintenant je suis déjà en manque ! tu me tiens en haleine…viiiite l’épisode #2
    Bien joué 😉

  • Répondre mélou sur

    Quelle belle idée ! Et quelle belle façon de dédramatiser nos échecs ! Autant en rire en effet !
    Moi -juriste également, mais en social- j’ai passé un entretien à la sécu. Lettre de motiv par mail le lundi, et entretien le lendemain matin à 1h15 de chez moi -ouais, je suis prête à quelques efforts pour trouver un job. Ils étaient pressés de recruter. Soi-disant du moins. Le temps que je rentre chez moi -1h15 toujours- je recevais un mail m’informant que le recrutement était annulé !

    Sinon j’ai eu beaucoup plus cocasse, journaliste dans une autre vie, je postule dans un web TV associative. Le type me reçoit avec du pastis sans alcool, et me reluque de la tête au pied. Conclusion : j’ai pas beaucoup de poitrine ! il faudrait que je mette plutôt des chemisiers et que j’ouvre les boutons… Je suis partie en courant ! Véritablement !

    • Répondre JITC sur

      Je rigole devant mon écran ! Le coup du pervers est terrible 🙂

  • Répondre Granpi sur

    ça commence déjà fort, pour la suite ça promet…Je suis quand même chamboulée par ce vécu car quand on envoie des CV à la pelle et qu’on enchaîne les entretiens qui se soldent par une fin de non-recevoir, c’est qqch de difficile à encaisser…

  • Répondre Sylvie, Enfin moi sur

    no comment, edifiant et instructif !
    Bisous

  • Répondre Lillou de Brunch me up sur

    Amis de la délicatesse, bonjour ! Hâte de lire le récit de tes autres entretiens !

  • Répondre Mamzelleh sur

    Une histoire foireuse j’en ai eu une qui de toute évidence s’annonçait foireuse dès le départ mais j’étais jeune et naïve je n’ai pas compris tout de suite …^^

    En recherche d’alternance pour mon master marketing je trouve une annonce à 2h30 de chez moi. Sur-motivée j’appelle, j’ai un rdv, j’y vais …

    5h de route/ 60€ de péage et essence plus tard, pour voir un mec qui m’a parlé de son projet tout aussi foireux de « concurrencer et dépasser google en matière de moteur de recherche… » Ses moyens ? Lui et son mac … ses compétences ? inconnues ….
    Au final j’étais tellement en détresse que je ne lui ai pas dit que son projet était merdique et je me suis dit que le plus important était de pouvoir continuer mes études.
    Pendant l’entretien je n’ai pas dit un mot !!!!!! Le mec ne m’a posé aucune question, ni sur mes compétences, ni sur ma motivation, ni sur ce que je pouvais apporter à son projet …. et quand j’essayais d’intervenir en mode fayotage il me coupait la parole pour me reparler de son sujet favori : LUI !!!!!

    Je suis repartie blasée…. et j’ai reçu un sms 2 jours après m’annonçant que mon profil ne correspondait pas … heu je n’ai pas parlé alors comment tu en a déduis ça ? ^^#grandeclasse

    Au final ça fait 5 ans, et j’ai l’impression que Google reste toujours … google, avec de beaux jours devant lui… 😉

    • Répondre JITC sur

      Pas cool ton histoire ! Et les créateurs de boîtes bidons sont nombreux malheureusement, j’en croise souvent

  • Répondre la souris sur

    Noooonn tu peux pas t’arrêter comme ça… Je veux la suite….

  • Répondre Charlie OPlumes sur

    haaaa non mais c’est horrible ! Même si… MERCI DU CONSEIL GROGNASSE !!!

  • Répondre Nelly sur

    Hâte de lire la suite ^^

  • Répondre Eveline LABORDA sur

    Bonjour Olivia,

    Il est vrai qu’il est toujours délicat d’entendre ce que l’on ne veut dans tous les cas (et surtout en entretien d’embauche) pas entendre. Encore, celle-ci t’a orienté sur une autre boîte. Elle pouvait aussi continuer dans son hypocrite sympathie et te faire croire ou espérer le poste convoité, elle ne l’a pas fait.

    Ne va surtout pas t’imaginer que je sois de son côté, loin de là ! Les stratégies patronales me dégoûtent au plus haut point. J’attends la suite de tes billets sur ce délicat sujet afin de t’exposer si tu me tends la perche sur l’entretien d’embauche qui aboutît au poste et dont la promesse d’embauche ne sera pas respectée… J’en ai tout plein à raconter !! Je me souviens t’avoir adressé un petit message d’encouragement pour ta dernière mission en entreprise qui s’est mal terminée : / Je ne pouvais alors m’exprimer, encore aurait-il fallu que mon histoire se termine au même moment que la tienne. Non, elle s’est terminée jeudi dernier et dans des conditions, comment dire, peu convenables ! No comment ou presque !
    Quant au Welcome home, lui, ne me fascine guère : (

    • Répondre JITC sur

      Les fins de missions peu glorieuses se généralisent j’ai l’impression

  • Répondre Aix Parisienne sur

    L’aspect positif c’est <u'elle te file le tuyau bidule, ça évite ce qui m'est arrivé, il y a peu..Vous êtes géniale, pile le profil qu'on recherche et blablabla..pour au final recevoir la meme lettre que toi 😉
    bon courage en tout cas !

    • Répondre JITC sur

      ça, c’est hyper courant : vous avez un super profil mais pas pour nous !

  • Répondre Djahann sur

    ah ouais… bon…. j’ai jamais pensé à noter les anecdotes de mes nombreux entretiens !
    J’attends la suite avec impatience !

  • Répondre Centrino sur

    Je suppose qu’elle a son quota de rdvs; donc elle remplit son agenda, tout en sachant déjà (pour certains) ceux qui ne seront pas retenus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *