Facebook rend-il psychotique ?

Vous savez que j’aime les réseaux sociaux, j’en ai fait mon métier. J’écrivais même un billet d’amour à Twitter l’année dernière.

D’ailleurs à ce moment là, je traînais essentiellement sur Twitter, sur Instagram, un peu sur Pinterest et à peine sur Facebook pour relayer mes billets et faire quelques coucous de temps en temps. Forcément, vous n’étiez pas très nombreuses à me suivre et j’ai voulu consacrer plus de temps à ce réseau social que je délaissais et que je ne comprenais pas très bien finalement.
Le boulot aussi a été une raison importante d’aller voir ce qu’il se passait du côté de fesse de bouc, les comptes de mes clients étant principalement sur FB.

Voilà donc plusieurs mois que je traîne beaucoup sur Facebook. Et bien, c’est pas beau à voir, je vous l’assure.

Facebook, le meilleur et le pire

Je ne suis pas comme Ginie, complètement dégoûtée de ce réseau social et qui a écris un chouette billet sur le sujet mais je me dis que Facebook, a défaut de nous rendre cons peut vraiment nous rendre psychotiques.

Selon les jours, vos notifications et l’algorithme que Facebook a choisi pour vous présenter des actualités, la psychose n’est pas loin.

Ainsi, ce matin, je suis passée de la photo d’un enfant syrien noyé, à la présentation d’un livre de Camus, à l’ode à la simplicité by Garance Doré, aux photos de vos enfants avec leur nouveau cartable, à la recette de moules frites sans oublier les vidéos de la tornade à Montauban, la routine beauté d’une blogueuse et le fait relaté d’une agression lesbienne. Ouch !

Comment ne pas devenir folle devant cet ensemble de notifications sans aucun fil d’Ariane ?

Sans oublier ces fautes d’orthographe !! Certains écrivent encore plus mal que mon fils an début de son CM1. Et lorsqu’on le fait remarquer, on se prend un “ta gueule” direct ! Véridique, je l’ai vécu il y a quelques semaines !

J’ai bien quelques trucs pour me protéger, je les partage avec vous :

* je ne lis aucun commentaire sous toutes les photos polémiques liés à la politique et aux événements géopolitiques.
Cela fait trop mal, me fout en colère, me donne envie de gerber et me fait peur pour l’avenir de nos enfants.
D’autant plus que je sais que la plupart de ces commentaires haineux sont postés par des petites mains du FN et autres groupuscules xénophobes, recrutés pour inonder les réseaux sociaux et forums pour retourner le cerveau de ceux qui voudraient bien les entendre.
Vous ne le saviez pas ?

Je ne ferme pas les yeux, je ne fuis pas mais ces saloperies ne passeront pas par moi.

* je me désabonne de pas mal de comptes en ce moment.
Tous ceux qui relaient des infos complètement bidons, venant de sites encore plus bidons, comme l’histoire de la femme à barbe qui a accouché d’un bébé poilu, la vie de cet homme qui a vécu sans dents toute sa vie … ou celle de cette sœur qui a mangé ses parents accompagnés de haricots verts.

J’alourdis un peu le trait mais sincèrement, on n’est pas loin de ces horreurs. Tous ceux qui publient ces merdes ou qui les relaient sont virés de ma TL.

Comme tous ceux qui prônent le mysticisme qui s’apparente à des mouvements sectaires, si vous saviez les conneries ésotériques à 2 balles que j’ai pu lire … on se dit que certains sont vraiment zinzins.

* je m’éloigne un peu de Facebook pour Twitter que j’ai délaissé ces derniers mois, alors que je trouve ce réseau social vraiment intéressant, pour peu que sa TL soit bien composée. J’ai rarement vu passer les mêmes horreurs sur Twitter que sur Facebook.

* je m’accroche à mes bouquins.
Mon été a été plein de jolis mots, d’émotions transmises à chaque page tournée et cornée, qui me font dire que l’humanité n’est pas encore perdue, que la littérature est l’une des plus belles choses qui soit et que les livres, l’écriture et la connaissance nous nous sortirons de ce marasme.

Et vous, quelles sont vos techniques pour ne pas devenir folles sur les réseaux sociaux ?

18 commentaires sur “Facebook rend-il psychotique ?

  • Répondre Milie sur

    Voilà, j’ai l’impression que 2015 c’est l’année du facebook caca ! (commentaire à haute valeur ajoutée)

  • Répondre Jenychooz sur

    Tout à fait d’accord avec toi, je traine de moins en moins sur FB j’en ai marre d’être littéralement polluer par certaines informations “chocs” ou “grotesques”. J’avoue être plus fan d’instagram.
    Bref j’ai fais un gros tri sur FB pour supprimer les comptes sans intérêt 🙂
    Biz Jeny

  • Répondre Cleophis sur

    Je suis bien d’accord avec toi, je trouve que Facebook est beaucoup trop racoleur là où Twitter est plus sérieux. Si on suit les bonnes personnes, évidemment.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Twitter reste plus professionnel, même si on y trouve des horreurs aussi … Mais je trouve qu’il est plus facile de filtrer les comptes

  • Répondre Lorelei sur

    Je suis pour ma part complétement accro à FB, je suis loin de ma famille et de mes amis, du coup c’est pour moi le moyen le plus simple d’avoir de leurs nouvelles régulièrement et facilement…..
    Twitter j’y suis aussi mais je n’ai pas le même rapport,n j’y suis uniquement pour ce qui a trait à mes loisirs….
    bizzz

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      FB est très bien, si on reste à sa famille et amis, si on s’en éloigne, on prend le risque de tomber sur des comptes chelous !

  • Répondre lesdoucesparoles sur

    Je n’ai jamais vraiment aimé Facebook. J’y suis juste pour suivre les personnes que j’aime et que j’admire et puis basta. Je trouve que c’est un réseau social qui peut venir devenir assez pervers, dans le sens où “j’espionne les autres pour voir si ils ont une meilleur vie que moi” Ralalala.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Instagram est pas mal aussi dans ce sens là alors, voir de belles photos bien mises en scène là où la vie n’est pas aussi douce …

  • Répondre France sur

    Je suis tout à fait d’accord , FB , c’est tout et n’importe quoi .
    Je remarque aussi combien certaines personnes cachent et même maquillent leur vie réelle. J’essaie aussi de prendre du recul (sur Insta aussi) . Et surtout j’applique systématiquement le truc n° 1 . Et je masque la publication et ce n’est pas de la lâcheté. Et les livres , bien sûr , mais j’ai toujours aimé lire ….

  • Répondre vivelaroseetlelilas sur

    Tu vises encore juste… Personnellement, j’ai opté pour un gestion assez stricte de mon fil (perso) Fb avec listes de personnes qui peuvent plus ou moins avoir accès à mon profil et mes posts, ceux qui ne font que relayer les photos de leur progéniture sans arrêt, je ne les suis plus, ça évite largement ces collusions improbables dont tu parles, et je me suis également désabonnée de certains comptes de journaux qui rendaient ma TL trop sinistre… et surtout, surtout, régulièrement, je vérifie que les gens avec qui je suis “amie”, je me souviens d’eux… dans la vraie vie !

  • Répondre matchingpoints sur

    Nous sommes des geeks aussi, mais comme sur FB nous sommes les mêmes que sur le blog, donc anonymes, on nous laisse tranquilles. Nous avons un cercle limité d’amis, quelques-uns nous connaissent en “vrai”, mais pour le reste, nous avons gardé du recul et “likons” très peu…

  • Répondre corinne sur

    Quand je deviens trop addict aux réseaux sociaux je programme une soirée ou une après midi shopping/thé/blabla avec mes copines et je trouve cela tellement plus agréable !

  • Répondre Véronique sur

    J’ai l’année dernière sur un coup de tête totalement supprimé, l’ensemble de mes amis Facebook, parce que ce réseau social me saoulé pour en partie les mêmes raisons que toi. A cela s’ajoute le fait que pour beaucoup FB devient le moyen de communication ultime avec ses proches, ses potes et les vagues connaissances. Du coup, plus personne ne prend la peine de téléphoner, envoyer un mail ou proposer d’aller boire un verre pour refaire le monde. Perso, je ne suis pas fan du tout virtuel, car j’en bouffe déjà toute la journée pour le travail. Je n’ai pas envie d’avoir uniquement des contacts avec mes amis, par écrans interposés … du coup, ciao Facebook et bonjour le téléphone, les mails et même les lettres. 🙂

    Je préfère grandement Twitter qui brasse plus de contenus de qualité et varié. C’est d’ailleurs le seul réseau social que je garde avec Pinterest. Le reste, ce n’est que pour le travail et pour mes clients.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      J’avoue un faible pour instagram … clair, net, rapide même si l’abus de rose bonbon peut faire mal aux yeux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.