Les 10 activités incontournables à faire sur l’ile d’Oleron #2

Voici la suite tant attendue de mon premier billet sur les immanquables de l’ile d’Oléron !

Je sais que j’ai charmé beaucoup d’entre vous avec mon billet précédent sur lile d’Oléron et rassurez-vous, j’ai bien conscience que cet état de grâce provient surtout de cette destination enchanteresse et que mes quelques talents d’écriture – si tant est qu’ils existent – ne sont rien à côté de l’emballement que suscite cette ile, la Lumineuse 🙂

Je vous ai fait attendre plusieurs semaines, vous êtes maintenant bien à point pour savourer la suite de mes aventures en terres charentaises. Surtout que j’ai réservé tout le côté gastronomique à ce billet …

Allez, on est reparti !

[novo-map id=1]

6 – Déguster des huitres à Fort Royer

Quel endroit merveilleux que Fort Royer !!
C’est sur une dégustation d’huitres accompagné d’un petit verre de blanc dans le tout petit village d’ostréiculteurs de Fort Royer que j’ai terminé mon séjour avant de repartir vers Nantes … de quoi quitter l’ile avec des étoiles dans les yeux. Et une furieuse envie de revenir.

Cet endroit, c’est un paradis sur terre, un écrin de verdure, savamment protégé puisqu’il est au cœur de la réserve naturelle Moëze-Oléron, constitué de 14 km de côtes classées.
On trouve ici, dans les vasières et anciens marais salants des dizaines de milliers d’oiseaux nicheurs ou en migration. De quoi satisfaire les amoureux d’une nature sauvage et généreuse.

fort royer visite

fort royer visite

fort royer visite

Fort Royer n’est pas un simple village d’ostréiculteurs, c’est un défi quotidien, repris par quelques fous, qui se sont mis en tête de reprendre la folie des anciens.
Ici, en 1920, il n’y avait rien ou presque. De la boue, de la vase, des oiseaux … bref, pas les conditions idéales pour s’installer. Et pourtant, c’est ici et pas ailleurs que les pêcheurs ont décidé de s’installer. A grands coups de pioches et de pelles, ils ont crée à mains nues les conditions pour faire vivre l’ostréiculture et c’est ainsi qu’une quarantaine de cabanes en bois se sont élevées, enduites de goudron, pour les protéger des de l’eau, de la pluie, du vent, de marées …

Abandonné plusieurs années, le site a été repris par des amoureux du lieu – et croyez moi, on les comprends, c’est sublime – et depuis, les cabanes revivent. Le site n’est pas seulement touristique mais il est un lieu de travail et d’exploitation de parcs à huitres.

fort royer visite

fort royer visite

Géré sous forme d’association dynamique, Fort Royer réserve de nombreuses surprises à ses visiteurs grâce à toutes les activités proposées : dégustation sur le site, visite sous forme de randonnées des parcs à huitres, jeu de piste, découverte des plantes de la dune et des côtes rocheuses, visite d’une ancienne cabane et de tous ses outils d’époque, nombreux ateliers pour les enfants …

Ici, on apprend la nature, l’ostréiculture et la patience … Un lieu hors du temps, qui offre une parenthèse enchantée, mené par Evelyne Morgat, petite-fille d’ostréiculteur et femme de marin-pêcheur mais aussi auteure. Une véritable passionnée avec laquelle j’aurai aimé échangé davantage.
Fort Royer est une excellente raison de retourner sur l’ile d’Oléron !

7 – Goûter au charme passé de Saint Trojan les Bains

Ah Saint Trojan les Bains ! Là encore, quel charme !
L’office du tourisme m’avait prévu une balade à vélo et c’est vrai que le village s’y prête magnifiquement – il est blotti au pied de la plus grande étendue forestière de l’ile – mais c’est à pied que j’ai préféré découvrir cette petite ville au charme désuet.

Station balnéaire de caractère, jadis très huppée, elle offre le délice des villes balnéaires où la discrétion et le chic sont de mises.
Les demeures belle époque du bord de mer sont superbes et j’ai adoré me promener sur ce front de mer, admirant le pont de l’ile à marée basse.

st trojan les bains

promenade st trojan les bains

promenade st trojan les bains

Une visite incontournable sur Oléron et je m’imagine très bien revenir vêtue d’une robe imprimée aux genoux, cintrée à la taille, de petites baskets blanches et un bandeau dans les cheveux, façon p’tite pépée des années 60 !

Si Saint Trojan apporte sa touche de glamour à l’ile, jamais Oléron ne se transforme en destination pour mondains en mal d’air marin. Oléron est une ile familiale, tournée vers le slow-tourisme et qui s’accorde parfaitement à ceux et celles qui aiment les grands espaces, la simplicité et l’authenticité.

Là encore, on n’oublie jamais l’ostréiculture et on trouve à l’entrée de la ville, ces cabanes colorées, signature d’Oléron, tour à tour ateliers de création de bijoux, lieux d’exploitation des huitres, bars … J’aime quand se mélangent ceux et celles qui font vivre le territoire !

promenade st trojan les bains

8 – Découvrir l’éco-musée du Port des Salines

L’ile d’Oléron est le paradis du slow-tourisme mais aussi de l’éco-tourisme, normal me direz-vous lorsque l’on possède un patrimoine naturel aussi important.

Avec le Port de Salines, on quitte quelques instants l’ostréiculture pour se tourner vers la production de sel. On parle de saliculture.
On produisait dans les années 1930 entre 2 500 et 5 000 tonnes de sel sur l’ile mais au fil des années, la saliculture a décliné pour devenir presque inexistante en 2000 où l’on ne comptait plus que 4 sauniers.

port des salines que voir

sel ile d'oleron

port des salines

visiter port des salines

Depuis quelques années, l’activité repart de plus belle et les initiatives réussies autour de cette activité se multiplient.

Le Port des Salines fait partie de celles-ci. Situé sur un ancien marais abandonné, il n’est pas seulement musée mais également lieu de culture du sel. On trouve sur place un grenier à sel, des quais, un port, des cabanes, un sentier d’observation … permettent d’animer le site.

port des salines musee

Évidemment les enfants sont les bienvenus et le musée est formidable, parfaitement adapté au jeune public.

port des salines musee

port des salines musee
Rassurez-vous, les adultes ne seront pas en reste avec promenade en barque, visite dégustation, visite commentée du marais salant… Il y en a pour tous les âges.
Et pour terminer, vous pouvez finir par un apéro les pieds dans l’eau ou presque, dans l’une des cabanes réhabilitées du port.

9 – Marcher sur les pas de Pierre Loti

J’avais entendu parler de l’écrivain Pierre Loti quelquefois, sans nul doute au lycée ou plus tard, à travers quelques revues littéraires. C’était là ma seule connaissance de cet écrivain et officier de marine, pourtant entré à l’Académie Française en 1891 et ayant eu l’honneur de funérailles nationales en 1923.

pierre loti ile d'Oleron

Tous les auteurs n’ont pas été traités ainsi, marquant son importance dans la littérature française. D’ailleurs, si tout comme moi vous n’avez pas lu Loti, son roman Pêcheurs d’Islande doit résonner en vous … Il est comme ça des titres d’ouvrages faisant partie de d’un patrimoine collectif alors même qu’ils n’ont pas été ouverts.

Pierre Loti est inhumé à Saint Pierre d’Oléron dans la « Maison des aïeules » où vivaient ses tantes et qu’il a racheté en 1899, il était très attaché à cette ile sur laquelle il passait toutes ses vacances d’été auprès de ses tantes. Elle fut pour lui une grande source d’inspiration.

L’impression d’être “dans l’île” me saisit, avec un rappel soudain des plus lointaines mélancolies de mon enfance. Impression d’être un peu séparé du monde, malgré le peu de mer que nous venons de traverser, impression d’être entré dans une région plus tranquille, moins changée depuis le vieux temps…

Et malgré ses très nombreux voyages forts lointains et son goût pour l’aventure et l’exotisme, Loti revenait toujours aux Charentes puisque son point d’ancrage était à Rochefort, non loin d’Oléron.

La maison de Pierre Loti à Rochefort fait partie des monuments en périls qui font partie du fameux loto du patrimoine, porté par Stéphane Bern.
Maison fermée au public depuis 5 ans, son état demandant de lourdes rénovations, la maison menace de s'effondrer.
Maison construite au XVII, elle regorge de souvenirs de voyage et plus encore, ses pièces sont des représentations fidèles des différentes cultures croisées par Loti. Ainsi, on y trouve une mosquée, un salon turque, une chambre arabe ... 
Ce choix d'ailleurs de la mission "patrimoine en péril" a soulevé une polémique, Loti tenant dans certains de ses ouvrages, quelques propos qui ressemblent forts à de l'antisémitisme ... Certaines associations anti-raciste s'en sont à juste titre émues ... Difficile de juger sans connaître vraiment le personnage. Je vous laisse fouiller si le sujet vous intéresse.

pierre loti maison

Pour découvrir un peu plus qui était ce personnage complexe, à la fois fantasque et doté d’une forte rigueur militaire, grand voyageur et homme de lettres, des visites guidées intitulées St Pierre Loti d’Oléron sont proposées durant les vacances d’hiver, de Pâques, de Toussaint et de Noël.

Si vous aimez les histoires extraordinaires, le voyage, la fantaisie et les beaux mots, je vous conseille la visite. On en sort rempli de curiosité pour ce personnage étonnant et avec une furieuse envie de lire ses plus célèbres romans.

pierre_loti écrivain

Visite guidée Saint-Pierre-Loti d'Oléron
Les mercredis des vacances à 10h30, rendez-vous devant l’office de tourisme de St-Pierre d’Oléron.
Chacun donne ce qu'il veut à la fin de la visite.
Prochaines dates : 
* Ouvert le 24/10/2018
* Ouvert le 31/10/2018
* Ouvert le 26/12/2018

Crédit photo Pierre Loti :
Voyages Michelin/France Inter/Maisondepierreloti.fr

10 – Manger …

Alors manger sur l’ile d’Oléron est une expérience en soi et je vous conseille vivement de vous garder un petit budget dégustation si vous séjournez sur l’ile, ce serait vraiment dommage de vous passer de ses adresses gourmandes.
Bien entendu, le poisson, les crustacés et les huitres ont la part belle sur l’ile et j’y ai même découvert des poissons qui m’étaient complétement inconnus comme le céteau, petit poisson plat qui adorent les eaux d’Oléron, que vous pouvez acheter à la pêcherie de la Cotinière.

spécialité ile d'oleron

La salicorne, une spécialité d’Oléron !

pecherie cotiniere

Au-delà des belles adresses que je vais vous proposer, j'ai été particulièrement touchée par la volonté de l'ile d'Oléron de privilégier les circuits courts et l'agriculture raisonnée, bien avant que ces sujets soient d'actualité.

Comme pour la préservation de l'environnement, l'ile d'Oléron a un sacré temps d'avance sur le continent dans la mise en place de labels de qualité. Ainsi, le label MOPS, créé en 2003 par l'association « Marennes Oléron Produits Saveurs » qui regroupe les principales productions du Pays Marennes-Oléron : maraîchers, éleveurs de viande bovine, pêcheurs, viticulteurs, ostréiculteurs, mytiliculteurs, sauniers et héliciculteurs.
Les adhérents MOPS s'engagent sur la qualité, l'origine, la tradition et l'authenticité des produits.

Autre association, Assiette Saveurs Ile d'Oleron-Marennes à laquelle appartiennent des restaurateurs qui ont tous la volonté de promouvoir les produits locaux du territoire.

Vous le voyez, à Oléron, bien manger est une véritable volonté collective.

Mes adresses pour manger sur l’ile d’Oléron, testées et approuvées !

Manger sur la plage – Marennes-Plage

Juste avant de passer le pont, une petite pause à Marennes s’impose pour aller manger sur la plage.
Une nouvelle adresse en front de mer, qui m’a accueillie sous une pluie battante, avec un sacré retard sur l’heure prévue … le sourire était là malgré tout avec un menu tout poisson absolument délicieux au prix imbattable en semaine, le midi de 15 € pour la formule entrée, plat, café.
4 chambres vue mer complètent l’établissement.

manger sur la plage oleron

manger sur la plage

manger sur la plage oleron

marennes manger sur la plage

Manger sur la plage: une pause avant de passer le pont

Les jardins d’Aliénor – Le Château d’Oléron

Voici un restaurant gastronomique de haute volée que j’ai adoré, non seulement pour la qualité des plats, la beauté du lieu mais également pour l’accueil particulièrement chaleureux de Lætitia, maitresse des lieux et épouse de Marc, en cuisine. Assurément un sacré duo !
Les jardins d’Aliénor sont un établissement gastronomique oui mais ici, pas de chichi, pas de bling-bling, l’ambiance est simple et conviviale, en toute sincérité. Le charme et le goût avant tout !

restaurant les jardins d'aliénor

J’ai eu l’occasion de visiter les 8 chambres qui sont toutes magnifiquement décorées. Look moderne ou très romantique, vous avez le choix, sans aucune fausse note.

les jardins d'aliénor hôtel

Quant aux assiettes, elles sont généreuses, originales et très fraîches. De l’entrée au dessert, c’est un véritable plaisir des sens ! Les prix vont de 19 € (formule bistrot pour le déjeuner) à 69 € (menu dégustation), ce qui est très raisonnable pour la qualité de la cuisine.

les jardins d'alienor restaurant

les jardins d'alienor restaurant

bien manger oleron

Les Jardins d'Aliénor : une belle adresse de charme.

Le grain de sable – Domino

On ne peut pas faire plus près de la mer ! A deux pas de l’une des plus jolies plages de l’ile, encore très préservée et sauvage, la petite plage de Domino, ce restaurant – qui propose aussi quelques chambres – a tout pour plaire !

que faire sur l'ile d'Oleron ?

plage ile d'oleron
Des produits frais et pour beaucoup issus de l’agriculture biologique, l’application de la charte Assiette Saveurs Ile d’Oléron Marennes,  des menus entre 25 et 30 €, un accueil adorable et le bruit du vent qui souffle sur l’océan … un vrai bonheur !

restaurant oleron

Le grain de sable et la petite plage, pour les amoureux du grand air !

Mes adresses pour se loger sur l’ile d’Oléron

Les tranquilles – Chambres d’hôtes

Tout près du célèbre port de pêche de la Cotinière, une maison d’hôtes tenue par une fille du pays.
Une belle maison typique d’Oléron, dans laquelle sont aménagées trois chambres et un gîte. Un lieu charmant dans lequel j’ai passé une excellente nuit et pris un très bon petit-déjeuner.

les tranquilles oleron

ou dormir ile d'oleron

Les tranquilles d'Oléron pour un accueil familial et charmant, conseillé par le Routard

Hôtel le Square

Hôtel de charme 2* situé à Saint Pierre d’Oléron, j’ai craqué pour la piscine centrale et son buffet petit-déjeuner avec des produits frais et locaux. Une super petite adresse de charme.
A noter aussi les prix hyper raisonnables. En haute saison, la chambre double est à 88 €, les deux chambres communicantes à 134 € !

hotel le square oleron

Photo prise sur le site de l’hôtel, les miennes ayant disparu de mes fichiers :/

Hôtel le Square pour des prix tout doux

———————————————————————————————— ————————————————————————————————

Voilà, je crois vous avoir tout livré ou presque de mes quelques jours sur l’ile. Et encore, je ne vous ai pas parlé de la production des huitres, de la gentillesse des oléronais.ses, des si jolies maisons blanches, des petits villages typiques en pierre …
Inutile de vous répéter que j’ai adoré Oléron n’est-ce-pas ?

J’espère que ces 2 billets pourront vous guider pour votre prochain séjour sur l’ile d’Oléron et que comme moi, vous reviendrez de la Lumineuse, enchantés et encore un peu plus amoureux de cette belle nature sauvage qu’il nous reste encore en France.

———————————————————————————————— ————————————————————————————————

Pour bien préparer votre séjour sur l’Ile d’Oléron :

De Montpellier, des vols vous emmène à Nantes en 1 heure à peine. 
De là, compter un peu moins de 3 heures de voiture pour arriver à Oléron par une route qui passe en Vendée. 
J'en ai profité pour ramener de la gâche vendéenne à la maison :)

marée basse ile d'oléron

plage oleron

hotel les jardins d'aliénor

fort royer visiter

fort royer huitres

salins ile d'oleron

 

Tu peux m’épingler !

les incontournables ile d'oleron

Et un grand merci à Marie-Françoise et Cécile, mes accompagnatrices, sans qui ce séjour n’aurait pas eu la même saveur 🙂

2 commentaires sur “Les 10 activités incontournables à faire sur l’ile d’Oleron #2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *