Quoi tu es blogueuse ? Ouh la honte !!

Sérieusement, qui a déjà entendu ça dans sa vie de blogueuse ? Personne, nous sommes bien d’accord et si ça vous ai déjà arrivé, je vous conseille vivement de changer d’entourage …
Mais pourtant, en tant que blogueuses, je crois qu’on a toutes connu les sourires en coin à l’annonce de cette passion, l’autre en face n’ayant en tête que le souvenir des blogs d’antan ou de celui des blogueuses mode dont certaines ne voient pas plus loin que le bout de leur Susanna – quoi, tu ne sais pas ce que sont des Susanna ? oh la honte !!
Nous sommes bien d’accord que des cruches, il y en a partout, blogosphère y compris mais que nous valons aussi bien mieux que les étiquettes que certains peuvent nous coller.

Etre gênée d’être blogueuse

Si j’ai pu percevoir parfois une certaine gêne à m’annoncer comme blogueuse, ce n’est plus du tout le cas.
Non seulement, je n’en ai pas honte mais j‘en suis plutôt fière. Je trouve qu’être blogueuse, c’est un sacré challenge !
De manière générale, il me semble que l’image de la blogueuse est en train d’évoluer. En tout cas, dans mon domaine, qui est celui du digital, les sourires ne sont plus et c’est plutôt l’intérêt qui prévaut.
En effet, dans mon entourage professionnel, ma situation de blogueuse est plutôt valorisée puisque associée à des compétences reconnues : création et animation de communauté, relation avec les marques, création de contenu, utilisation des outils techniques … autant de sujets qui « parlent » aux professionnels du digital.
Je peux même dire que cela m’ouvre des portes assez inattendues … et ce n’est pas pour me déplaire.

Babillages a évoqué ce sujet il y a peu avec un titre choc « ne m’appelez plus blogueuse » et il est possible que dans le secteur de la beauté dans lequel elle évolue, les images de la blogueuse qui ne pense qu’à son maquillage du jour perdurent malheureusement. Eléonore Bridge dans son billet « je ne suis pas blogueuse » aussi a évoqué « cette presque honte »  …

Reconnaissons-le, l’attitude de certaines, qui ne sont pas très sincères vis-à-vis de leurs partenariats parfois déguisés, les blogs vident de contenu, tout comme les règlements de compte entre blogueuses/youtubeuses à laquelle nous assistons parfois n’arrangent pas nos affaires …
Et je trouve très dommage que certaines soient gênées par l’appellation de blogueuse.

The Blog Connection pour mettre en valeur

C’est en partie pour cette raison d’ailleurs que nous avons créé The Blog Connection ! nous assumons d’être blogueuses mais aussi rédactrices web, communicantes, spécialistes de l’évènementiel …
Nous voulons dépoussiérer la blogosphère, mettre en avant les talents des blogueuses et inciter les marques à les considérer avec respect mais aussi justesse.
Nous trouvons que vraiment certaines marques abusent sur les conditions de partenariat – j’en ferai bientôt un billet d’ailleurs, j’ai un petit coup de gueule qui me démange 😉

Et si le souci était le mot tout simplement ?

Et si finalement le terme de blogueuse n’était plus le bon pour décrire ce que nous sommes vraiment ? Trop réducteur, trop décrié ?
Comme les blogs subissent un lifting et qu’ils sont amenés à évoluer, le mot lui-même devra être revu.

Je parlais récemment avec un journaliste presse qui trouvait que le mot blog avait vécu et n’était plus aussi représentatif des espaces qui se trouvaient derrière. Pareil pour le mot blogueur/blogueuse donc.

Bientôt, peut-être serons-nous toutes des créatrices de contenu, des éditrices de site, des content manager … ? Bref, toujours autant de mots qui seront encore une fois réducteurs …

Etre fière de bloguer

Finalement, si on s’en fichait de cette histoire ? Un mot plutôt qu’un autre ? oui bof …
L’essentiel est d’être bien dans ses baskets non ?
C’est la mission que je me suis donnée lorsque j’ai fêté mes 40 ans avec celle d’être toujours plus moi …

Donc, oui, je suis blogueuse et c’est vachement bien !

18 commentaires sur “Quoi tu es blogueuse ? Ouh la honte !!

  • Répondre Julie / hors du temps sur

    Ton article me fait beaucoup écho, car j’assume très mal de tenir un blog. Dans mon entourage amical, ça va. Mais dans mon entourage professionnel, où n’importe quelle distraction/loisirs qui ne fait pas « bien » (opéra, expositions triées sur le volet, théâtre, cinéma d’art et d’essai, etc.) (imagine les pauses café : l’horreur absolue) est très mal perçue … je n’imagine même pas l’étiquette des blogueuses 😉
    Mais ton article m’a redonné le sourire : il existe des gens (dans la vraie vie) qui considèrent les gens qui tiennent un blog !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Les blogs ne sont plus aujourd’hui ce qu’ils étaient à leur début, ils sont devenus bien plus beaux et plus pros donc aucune raison d’en avoir honte 🙂

  • Répondre Lucie CW sur

    Des étiquettes, on nous en colle à longueur de temps : femme, entrepreneuse, blogueuse, etc. et honnêtement, je pense qu’il faut en être consciente et composer avec – l’important c’est d’être bien dans ses baskets !
    On n’est pas responsable de l’image que les autres perçoivent de nous, seulement du message que l’on donne, non ?

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      mais l’image que les autres perçoivent de nous découle directement de l’image que l’on donne non ?
      Vous avez 2 heures 🙂

  • Répondre Tribulations d'une quinqua sur

    Pour le moment, je n’ai jamais eu de retour ironique mais il faut dire que je ne parle pas de mon activité à beaucoup de monde tout simplement parce que j’ai peur que l’on ne comprenne pas pourquoi j’ai ce besoin d’écrire, de me raconter, de me montrer. J’ai peur que l’on trouve cela juste narcissique et que l’on ne recherche pas plus loin.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Je te comprends … parfois pour expliquer ma ligne éditoriale, je dis que je parle de ma vie sur mon blog et certains me regardent avec des yeux tout ronds 🙂

  • Répondre Serena sur

    Hello, un article très intéressant ! Je suis blogueuse et j’assume presque tout le temps !^^ En fait, ce qui est dommage, c’est le jugement hâtif de certains du genre blogueuse = cruche. Faudrait que chacun réalise qu’écrire un article c’est du boulot, les photos, la rédaction, le partage sur les réseaux sociaux, etc. mais beaucoup pensent que « c’est vite fait »
    Faudrait que cette image change 🙂 Bisous à toi !

  • Répondre Janachète sur

    Ce que tu évoques est très vrai, il n’y a pas très longtemps que je « blogue » et au début quand je parlais de mon blog, je sentais des légers sourires au coin des lèvres, et je me demandais si ce que je faisais était bien sérieux !?!
    Aujourd’hui, j’ai croisé sur ma route beaucoup d’autres blogueuses, je connais un peu mieux ce milieu et à quelques exceptions près, j’ai découvert un monde sympathique et enrichissant. Alors ce qu’en pensent les autres , déjà je m’en fiche et du coup je m’aperçois que l’on me voit autrement , dans mon « rôle » de blogueuse. Le mot ne me dérange pas plus que ça, et si mon blog est léger et parle de futilités telles que la mode et la beauté, il sert au moins à s’évader de temps en temps de la dure réalité de la vie! Je ne pense pas que les gens viennent nous lire pour trouver encore , tous les malheurs où les catastrophes de ce monde !
    Alors à même titre que les chroniqueurs comiques, les humoristes qui détendent l’atmosphère à leur manière, celle ci est la nôtre et je la revendique !
    Oh, je crois que je suis aussi bavarde que toi !
    bref, je te rejoins sur toute la ligne!
    Bonne soirée,
    bisous.
    A bientôt

  • Répondre Jessica sur

    J’ai récemment passé un entretien (et j’espère décroché le poste) et j’ai parlé de mon blog. Dans le milieu du numérique, je dirais même que c’est parfois la clé magique qui ouvre les portes.
    On oublie trop souvent que parfois, blog = beaucoup de compétences.
    Personnellement, je ne me décris pas comme blogueuse, je me dis que  » je tiens un blog  » ah ah. C’est surtout que je n’en parle pas, de peur que l’on souhaite voir mes écrits. Alors que mon blog est public. C’est plutôt le fait d’être mal à l’aise avec l’idée que quelqu’un me lise moi et mes pensées. C’est complètement stupide, je sais 🙂 .

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Nous avons toutes nos petites craintes 🙂 Et je n’en menait pas large lorsqu’il y a quelques mois, mes anciens collègues ont découvert mon blog !

  • Répondre Laura Cuspote sur

    Chiotte ! J’adore les Susanna !!! (#VeryVeryTrueStory)
    Bien analysé en effet Olivia. J’ai l’impression que dans « notre » secteur, le digital, les stéréotypes ont moins la dent dure…
    Pour ma part je blogue comme je suis et je l’assume complètement. Pourtant (et j’ai conscience que c’est en contradiction), je ne le dis pas forcément à tout le monde. Je me souviens du jour où j’ai voulu partager ma page Facebook avec tous mes « amis », j’ai fait une « petite » sélection au préalable (ce qui traduit bien le malaise).

    Mais je constate que depuis que j’ai rejoint un webzine, j’assume encore mieux ma démarche…

    Bref…
    Vivent les blogs !
    Vivent les blogueuses !

    #VuventNousQuoi 😀

  • Répondre Mademoiselle E sur

    J’aime beaucoup ta manière d’écrire et c’est vrai que dans l’univers de la mode et de la beauté les blogueuses sont souvent associées à des jolies cruches qui se soucis uniquement de quelles fringues elles vont porter ou quel maquillage elles vont faire. Ça c’est ce que certains croient avant de comprendre qu’avoir un blog c’est un sacré défi, beaucoup d’implication. Il faut aussi savoir être multiples tâches. Et rien que pour ça je suis fière de dire que je suis blogueuse car j’arrive en plus de mon boulot à plein temps à tenir le rythme de publication que je me suis imposé. Les commentaires de nos abonnés sont notre plus belle récompense 😘

  • Répondre Nadège dzideesdenana sur

    J’assume complètement! ! Par contre c est vrai que blogueur c’est pas terrible mais bon.
    On va pas s’arrêter pour les autres ou pour un nom un peu vieillot.

  • Répondre Virginie B sur

    j’assume complétement sans honte, mais je comprends ce que tu évoques !

  • Répondre ma Cigale sur

    c’est vrai que le nom est moyen mais tu as raison on s’en fiche et je n’ai pas honte
    je suis blogueuse et fière de l’être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *