Tattoo tabou

Je suis une fille sage : pas de piercing, deux trous sur chaque lobe d’oreilles dont un seul utilisé et pas de tattoo. Et je n’en ai jamais eu envie. Sauf que …Sauf qu’il y a quelques semaines, lorsque je me suis réveillée un beau matin de printemps, j’ai vu sur mon bras nus, deux tatouages.
Non non, ne partez pas, je ne suis pas folle vous savez.

Et il ne s’agissait pas non plus d’un rêve érotico-pervers dans lequel je me faisais tatouer la nuit dans un bar glauque pour les beaux yeux – vous m’avez comprise – d’un mec hyper bien gaulé et sexy comme jamais.
Oubliez aussi la vision mystico-postbeuverie, la saison des mojitos n’avait pas encore commencé !

Voilà donc que je me réveille un matin, en voyant dans l’intérieur de mon bras deux tatouages. Et j’ai trouvé ça drôlement chouette.
Mais comme l’envie n’a jamais été là, je n’ai pas jugé nécessaire d’appeler ma psy tout de suite, j’ai pensé que cette image de tatoo trop choupi allait me passer vite fait bien fait

Oui mais non.

Un tattoo à 40 ans

J’ai bien tentée de me résonner :

  • « Olivia, tu viens de passer les 40 ans, tu n’as vraiment plus l’âge de succomber aux délires de jeunes filles en fleur  » : ça n’a pas fonctionné
  • « Un tatouage à 40 ans ? mais ma pauvre fille ! t’es ridicule ! Un tattoo ça se fait à 18, pas à 40 !! » : n’a pas marché non plus
  • « Et tu tu allais acheter un tatouage éphémère ? ça te passera l’envie ! » : là encore échec
  • « ça doit faire mal » : alors là j’avoue, ma conviction a été légèrement ébranlée … C’est vrai ça, quelle idée de vouloir s’infliger une douleur quelconque pour un truc dont je n’ai jamais eu envie auparavant ?

Si mon envie fut ébranlée, elle n’en était pas moins tenace …

C’est à ce moment là que j’ai commencé à interroger mon entourage … pour me rendre compte que nombreux étaient ceux et celles qui portaient un tatouage. Impressionnant !! tout le monde ou presque a son tatoo !!
J’ai pas mal lu aussi et regardé des vidéos pour me renseigner sur la douleur, sur la démarche du tatouage, sur comment trouver son tatoueur …

Tout cela devait logiquement m’éloigner de cette vision matinale et au final, cela ne fait que renforcer mon envie. Merde alors !!
Alors j’ai pris les grands moyens : quelle meilleure façon de me détourner de mon envie de tatouage que d’en parler à ma belle-mère qui déteste ça ??
Là, je me suis dit  » Olivia, avec tout ce que tu vas entendre, ton compte est bon, tu seras dégoûtée à vie du tatouage, tu seras enfin tranquille et pourra passer à autre chose ! »

Un tattoo à la table  familiale

L’idée était bonne : aussitôt ai-je prononcé le mot « tatouage » à table un dimanche midi que tout le monde m’est tombée dessus.
Bon, c’était pas forcément facile, les remarques fusaient de toute part, mais je me suis dit que c’était le prix à payer pour me débarrasser de cette idée saugrenue.
Et puis je vous avoue apprécier lâcher quelques bombes lors des repas dominicaux, la provocation fait partie de mon ADN 🙂

Dans le désordre :

  • « ça fait vulgaire »
  • « tu deviens végétarienne, tu veux te faire tatouer … c’est la crise de la 40ène ? »
  • « c’est un effet de mode »
  • « faire enlever un tatouage dans l’intérieur du bras au laser, ça fait vachement mal »
  • « un joli papillon, ça peut-être joli quand même »
  • « dans 10 ans ta peau sera fripée et ton tatouage avec … beurkk !! »
  • « et ton mec, tu lui as demandé ce qu’il en pense ? il en dit quoi ? Parce que s’il aime pas ça, tu fais quoi ? »
    – « ben, c’est mon corps, je fais ce que je veux »
    – « alors là, c’est vraiment n’importe quoi ! T’as pêté un plomb !! »

Si tout ce tintamarre m’a plutôt fait rire, j’ai eu plus de mal avec le dernier argument.
Sérieusement, depuis quand je ne serai pas libre de faire ce que je veux de mon corps ? D’autant plus que l’intéressé, se fiche un peu de tout ce débat autour de mon futur – ou pas – tatouage.
Il est justement trop soucieux de ma liberté pour intervenir dans un sens quelconque – je vous ai dit que je vis avec le plus merveilleux des hommes ?

A la fin du repas, après la tarte aux pommes avalée, normalement, deux réactions possibles :

  • soit je me rangeais à leur avis
  • soit par pure provocation, je me ruais chez le 1er tatoueur venu

Avouez que de ces deux réactions, aucune n’est satisfaisante … Mais je pensais en tirer tout de même un petit enseignement et pouvoir répondre à cette fameuse question  » Alors, ce tatouage, je le fais ou non ?? »

Comme je ne vois poindre aucune réponse certaine à l’horizon, je continue ma petite réflexion personnelle … je regarde, je pose des questions, je m’intéresse … je me suis donnée jusqu’à janvier pour interroger mon envie.

Peut-être aura-t-elle disparue d’ici là ?

Bref, cette histoire est loin d’être terminée 🙂

Je serais curieuse de connaître vos avis à propos de cette idée de se faire tatouer à 40 ans passés ?
Quelle est votre regard sur le tatouage ?
A vos claviers !!

 

 

 

65 commentaires sur “Tattoo tabou

  • Répondre Marion sur

    Et bien voilà…même histoire A 40 ans j ai arrêté net la cigarette et je me suis promis de me faire tatouer ce qui compte vraiment pour moi. Après 1 ans de réflexion et de recherche du bon tatoueur…dans 4 jours mon tattoo sera devenu réalité. Mes 4 loustics et mon homme me laissent vivre ça. Quand à la famille et bien on verra…je vois pas pourquoi je devrais les consulter…

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Bientôt 44 ans et 2 nouveaux tatouages sont arrivés il y a quelques semaines 🙂
      Que représentent les tiens ?

  • Répondre Cindy's Travel Diaries sur

    Tu as bien fait de t’écouter et de le faire ! En plus, il fallait bien que tu donnes un second sens au nom de ton blog 😉

  • Répondre Ornella sur

    Je viens de lire, que ça y est, c’est fait, alors félicitations ! J’irais checker ton compte instagram pour voir le premier !

  • Répondre Ornella sur

    Il faut laisser parler son coeur. Que tu dis 40 ou 80 ans, ton âme est éternelle et il n’y a que son envie à elle qui compte et si elle te susurre que ça lui ferait du bien, que des choses ressortiraient de cet acte symbolique alors fais-le ! Qu’importe ce que pensent les uns, les autres, ils te feront des remarques pendant deux semaines et puis après, ils auront oubliés comme tu étais sans ton tatouage. Je parle d’expérience. 🙂

  • Répondre Marion sur

    J’ai fais mon premier tatouage à 32 ans et j’en suis si contente ! Je ne pense pas non plus qu’il y ait d’âge ou quoique ce soit. Il ne faut pas hésiter à faire ce qui est important pour soi sinon on risque de le regretter plus tard. Mon conseil : seul ton avis compte, le reste n’a pas d’importance ! Bonne continuation à toi 😉

  • Répondre La Petite Culotte sur

    Hello !
    bon, j’arrive après la guerre… Ma mère s’est fait tatouer à 41 ans, son tout premier tattoo. Je pense que nous voir ma soeur & moi nous faire tatouer, ça lui a un peu donné envie et elle a enfin osé sauter le pas. Elle a même pas fait un truc discret : un énoooorme colibri sur l’épaule et une partie du bras, ac des couleurs et tout. Franchement c’est canon, et qu’est ce qu’on s’en fous de l’âge, fais ce que tu as envie. N’écoutes pas les autres, c’est ton corps, tes envies. Ma mère ne le regrette pas en tout cas et moi je la trouve encore plus belle avec son tattoo !
    Bisous

  • Répondre Ernoux sur

    Les filles sages portent aussi des tatouages… parfois pas très sages d’ailleurs ! Moi à 42 ans, j’ai décidé de donner un coup d’encre sur mon tatouage (une plume sur le haut de l’épaule) réalise en 1999. Et tant qu’à faire, je lui ai ajouté une autre plume et un rond comme sur les coiffes d’indiens, parce qu’on est plus sûre de soi à 42 ans, parce qu’avec un tatouage de plus d’une quinzaine d’années on a eu le temps de se blinder à toutes les réactions (toi tu as un tattoo!! J’aurais jamais cru!).
    Se faire tatouer (ou en ajouter) c’est un acte qui engage. Marquer la peau à vie. Et dites-moi ce qui engage encore à vie, de nos jours? Ah oui on peut l’enlever au laser mais bon…
    Alors félicitations pour votre tattoo! Affirmez-vous!

  • Répondre Charlene sur

    Les dernier commantaire date de septembre mais pour moi c’est d’actualité. J’ai rdv pour mon quatrième tatouage dans la semaine, le soucis c’est que chéri n’est pas d’accord du tout il ne veut même pas voir le motif que je veux faire, ni en entendre parler. Pour lui si je le fais contre son avis il ne va plus me regarder comme avant et que c’est simplement un caprice …
    Je ne sais vraiment pas quoi faire, il me dit que je fais ce que je veux mais si je le fais je peux déménager …. help

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Alors là Charlène, tu me poses un vrai cas de conscience ! De base, je te dirais que tu fais ce que tu veux de ton corps et que ton ami n’a rien à dire là-dessus. Sauf qu’au quotidien, lorsque l’on partage la vie de quelqu’un, ce n’est pas aussi simple :/
      As-tu essayé de comprendre pourquoi il refusait ton prochain tatouage ? Qu’est-ce-qui l’embête ?
      Je pense que tu devrais creuser un peu de ce côté là, pour comprendre et peut-être lui faire accepter que c’est ton choix et qu’il doit le respecter.
      Et puis, penses-tu vraiment qu’il ira te quitter ? l’amour ne s’arrête pas à un dessin gravé dans la peau et je suis certaine que son amour pour toi est bien plus fort que ça …
      A mon avis, l’histoire du tatouage est une fausse histoire … il doit y avoir autre chose.
      Bon courage et merci de ta confiance !

  • Répondre D'encre et de sel sur

    Tes proches ont eu des mots plutôt durs je trouve… Je me suis posée la même question que toi il y a un an. Bon, j’avais 29 ans mais mes réflexions étaient les mêmes. Je me disais : « un tatoo à mon age? mais pourquoi?? Fallait le faire avant… » Les gens autour de moi ont eu des réactions pas franchement agréables du genre : « un tatoo quand tu vieillis c’est moche (mon argument préféré. Si on attend d’avoir 90 balais pour vivre, on ne fait plus rien) Mais t’auras trop peur de le faire…t’es une fille trop sage… et blablabla »
    Du coup j’ai dit fuck à tout le monde et j’ai fait mon tatoo. C’est une des plus belle preuve de courage que j’ai eu, je ne le regrette absolument pas. Et tu sais quoi? Je suis en train de dessiner le second 🙂

    Je n’ai aucun conseil à te donner, ton corps t’appartient, mais j’ai quand même envie de te dire de te boucher les oreilles et de faire ce qui te fait vraiment plaisir. Dans la vie, certains moments exigent que l’on soit égoïste. Et quand, à 90 balais tu seras toute fripée et un peu tatouée, tu seras contente d’avoir vécu ce que tu devais vivre à ce moment là.

    Bonne chance 😉
    Bises.

  • Répondre corinne Dohin sur

    L’important est de faire ce qu’il te plait et comme il te plait !
    Encre, fille de l’encre et encre de tatouage tu serais raccord 😉
    perso pas fan et trop peur d’avoir mal mais j’y ai pensé mais pas continué la reflexion.

  • Répondre Pimprenelle sur

    Moi j’aime etre différente pas comme tout le monde ! Alors lé tatouage il y a 10 ans oui ! Mais aujourd’hui, c’est trop commun, cela ne me plait plus ! Quand je vois des photos de mode avec des filles recouvertes de tatouages, je trouve qu’on ne vois plus les Vetements ni les accessoires ! Êt quand tu vois un corps sans rien, Tú trouves cela beau ! 😉 Apres je suis comme toutes les autres, Tú fais comme tu veux êt quelque soit ton age !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Je pense que si le tatouage prends le pas sur les accessoires et les vêtements, c’est qu’il y a un souci non ? normalement, un tatouage est vraiment partie intégrante de la personnalité et donc n’est pas appelé à éclipser le reste.
      Enfin, c’est mon avis de femme non-tatouée 🙂

  • Répondre Lula Wolves sur

    Il n’y a pas d’âge pour se faire tatouer, l’important est de faire ce que l’on a envie, après tout la vie est trop courte pour risquer de regretter de ne pas avoir sauté le pas plus tard. L’avis des autres, on s’en fiche ! Il faut vivre pour soi et surtout, ne pas se priver. J’ai offert un tatouage à ma maman pour ses 50 ans (qui s’appelle Olivia aussi d’ailleurs) et elle était ravie. Et puis tu verras, les tatouages, c’est génial ! Parole d’une tatouée 🙂

  • Répondre CAMILLE LEYMARIE sur

    Je pars du principe qu’il n’y a pas d’âge pour faire ce que l’on désire. Le problème c’est que si tu écoute les gens autour de toi tu ne fera jamais le premier pas car tu aura toujours un avis négatif des « anti-tatouage » et des « ouais trop génial » des pro tatouage… Ma famille était très réticente mais ils si s’on fait c’est mon choix, mon corps, ma vie !!!! Si je peux t’en conseiller un bon tatoueur sur Montpellier c’est Narciss’ink qui se trouve près du Polygone. Réfléchi bien sûr le dessin et l’endroit ne t’arrête pas au « là ça fait trop mal !!! » la douleur est vraiment différentes selon les personnes et l’endroit tatoué.

  • Répondre Sandrine - 40andsowhat sur

    Ce qui est top à 40 ans, c’est justement que tu peux tout te permettre. j’avais fais un billet sur les tatouages à 40 ans justement. Seul petit conseil je crois c’est de le faire pour soi et uniquement pour soi. J’avais pris rdv avec un tatoueur il y a une quinzaine d’années, je voulais un petit tatoo caché sur le bas du dos et celui-ci a annulé le rdv le matin car il était malade. C’est drôle, moi qui voulais ce tatouage depuis des mois, ça a été comme un signe, et je n’ai finalement pas repris de rdv. Finalement je n’ai aucun tatouage et aujourd’hui je le vis comme une forme de liberté.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Tu crois vraiment que l’on peut tout se permettre à 40 ans ? J’ai un doute sur la mini au ras des fesses 🙂

    • Répondre Maceri Mireille sur

      Je suis d’accord avec l’âge on pense plus à soi.jai fait le tout 1er à 17 ans mon frère futur tatoueur voulais s’exercer 😁aujourd’hui ce petit tatouage me parle de mon passe et pour rien au monde je le recouvrerais 😘à 52 ans 8 autres sont venus coloriés ma peau😉et je vais prendre rv pour un autre. Tous mes tatouages raconte mon histoire et j’en suis fière je ne les étale pas ,pour moi c pas « ma » mode mais C mon histoire .Voilà c ça ma liberté de ne pas demander aux membres de la famille si c bien ou pas.😊😏

  • Répondre Anne-Charlotte G. sur

    J’ai 25 ans et j’ai franchi le cap du tatouage il y a 2 mois (crise du quart de siècle ?) et… Je ne regrette pas ! J’ai passé des années à débattre entre moi et moi-même et je me suis posée les mêmes questions que toi. Finalement, j’ai franchi le seuil d’un tatoueur et je lui ai montré l’intérieur de mon avant-bras où il a laissé un très jolie dessin 🙂
    Je pense qu’il n’y a pas d’âge précis pour avoir un premier tatouage. Certains vont le faire à 16 ans, d’autres à 50… Si tu as vraiment envie de le faire alors fonce !

  • Répondre Bloody Lucy sur

    Je vais laisser un commentaire très court mais parfaitement précis : si tu veux te faire tatouer, qu’importe ton âge et l’avis des autres (ton corps, ton choix), fais-le. Point.

  • Répondre gliza sur

    Il est de mon devoir de dire la chose suivante YOLO ! Non plus sérieusement,le tatouage est un engagement avec soi-même pour la vie, en théorie car ce n’est plus le cas aujourd’hui il existe des tatouages qui restent un an et ensuite cela permet de savoir si oui ou non l’on souhaite le faire « pour la vie ». Concernant la question de l’age pour moi cela n’a aucune importance la vie ne se résume pas à un chiffre !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      L’idée du tatouage éphémère ne me séduit pas vraiment … j’aime bien l’idée du « pour la vie » 🙂

  • Répondre Amélie - La fille du ciel sur

    Carpe Diem… Je sais c’est bateau, mais fais ce que tu as envie de ta vie et peu importe ce que pensent les autres. La vie est courte, tout peut basculer du jour au lendemain, alors tâchons de ne rien regretter. Si tu as envie de faire ce tatouage, fais-le, on s’en tape que tu est 40 ans ou 70 ans (de tout façon, l’âge c’est dans la tête).
    Et puis c’est ton corps, tu en fais ce que tu en veux. Trop de femmes se sont battues pour que nous puissions disposer de notre corps à notre guise.
    Et sinon, sur la tatouage en lui-même, je n’ai pas grand chose à dire, à part qu’il faut arrêter de dire que c’est vulgaire, ça n’est pas le tatouage qui est vulgaire, c’est la personne qui le porte qui peut être vulgaire, tout est question d’attitude !

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Tu as raison de te soulever contre cet argument de la vulgarité ! J’ai plein de copines avec plein de tatouages et elles sont loin d’être vulgaires !

      • Répondre Amelie sur

        C’est comme la mini jupe, chez certaines c’est vulgaire, chez d’autres c’est classe… Tout est question d’attitude ma chérrrrrrie 😉

  • Répondre Myrtilla sur

    Coucou ! Moi j’ai envie de te dire : t’as qu’une vie, autant faire ce que tu veux sans te soucier de quoi pensent les autres non ? Surtout qu’il y aura toujours quelqu’un pour critiquer, quoi que tu fasses.
    Après il faut juste penser qu’un tatouage à 40 ans n’est pas forcément aussi joli qu’un tatouage sur une peau de 20 ans. L’idéal serait de passer chez un tatoueur une fois et discuter avec, voir ce qu’il en pense et ce qu’il te conseille.
    Et concernant la peau tatouée à 60 ans, quelqu’un trouve que la peau d’une personne de 60 ans est belle même sans tatouage ? Qu’on soit d’accord, tatouage ou pas tatouage, la peau vieillit et c’est pas joli. Un tatouage en plus ou en moins… ça change quoi ? Après tu peux toujours choisir un endroit qui se voit pas avec les vêtements, si tu veux éviter des remarques 🙂
    En plus le nom de ton blog est très inspirant pour un futur tatouage 😉 Bref, je me réjouis de voir ce que tu feras 🙂 Bisous !!

  • Répondre Kantutita - Birds and Bicycles sur

    Pourquoi y’aurait-il un âge pour se faire un tatoo ou un piercing?
    Olivia, dépasse ces barrières et fais ce qu’il te plaît! 🙂
    Attends quelques semaines, mois et regarde si ton envie est toujours là!
    … même si à ta place j’aurais envie de le faire tout de suite juste pour faire suer la belle famille haha vu leurs réactions 😛
    Des bises à toi, et merci d’avoir partagé cette tranche de vie!
    PS. Moi je suis aussi sage comme toi et je regrette de ne jamais avoir fait de trucs fou quand j’étais ado (par exemple me teindre les cheveux ou me faire un piercing) Et je me dis que je suis trop vieille maintenant haha. Comme quoi… on se met toutes des barrières!

  • Répondre Anne-Claire sur

    Tatouée depuis que j’ai 21 ans, une première fois dans le dos pour ne pas me lasser du dessin ni gêner ma carrière de comptable… C’était juste avant la mode des tatouages, on commençait à voir les tribaux sur les cuisses et les biceps. C’est une mode qui se répète, avec ses codes selon les générations.
    L’objectif d’un tatouage est d’être un symbole précis pour celui qui le porte, derrière chaque tatouage se cache une histoire plus ou moins profonde, une chose ou une personne qu’on aime, un souvenir, un coup de coeur…
    Je viens d’avoir 35 ans, j’ai 4 tatouages actuellement, et j’attends d’avoir le budget pour faire le 5e qui prendra tout mon bras pour relier 2 autres tatouages déjà fait. Aucun regret, aucun remord, que du positif.
    Du côté du chéri, à la base il n’aime pas les tatouages. Mon seul souhait est de voir si ce que je choisis ne le refroidis pas, parce que même si c’est mon corps, que je fais ce que je veux, c’est lui aussi qui le voit. Son avis est purement consultatif et je fais ce que je veux quand même mais il me semble important d’en parler avec lui avant.
    Bref, fais ce que tu veux et comme bon te semble. Sois sûre de toi, de ce que tu veux réellement faire (ou ne pas faire), réfléchis bien.
    Et demande toi le pourquoi de cette envie : Un motif particulier, une raison particulière ?

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Pas mal de personne dans mon entourage ont des tatouages uniquement esthétiques … je ne suis pas certaine qu’il faille y voir systématiquement un signe ou une symbolique.
      Et c’est ça le hic, c’est que je n’arrive pas à analyser mon envie :/

  • Répondre Les Envies de Georgette sur

    C’est énorme car faire un tatouage fait parti de ces trucs que je veux me faire en 2016 (dans ma liste de chose à faire tous les ans haha !).
    Et pareil que toi, j’ai pas de piercing, ni de tatoo, ni de cheveux de toutes les couleurs, alors autant te dire que quand j’en ai parlé un peu en disant que je cherchais pour de bon un tatoueur… j’ai eu exactement les mêmes retours que toi haha !
    « mais ma pauv’ fille, t’as peau ne va pas rester ainsi toute ta vie, après ça va faire moche », la je tape « vieille » et « tatoo » dans google et moi je trouve ça plutôt rock que craignos, donc je montre les photos et tous les gens me font un « buuuurk ».
    Bref ! J’ai pas 40 piges mais je pense que c’est pas une question d’âge mais bien de tempérament ou de personnalité. Jamais ma mère et ta belle mère ne seront d’accord avec nos idées de tatoo (et je paris que cette même personne te parle aussi que ne pas manger de viande va forcément de provoquer des carences ? :p ) et imagine que là je viens de couper 30 cm de cheveux, de m’inscrire au gospel et de rejoindre un groupe de rock, alors autant te dire que ça passe dans la case « crise postwedding » qui selon mon entourage ne va pas durer plus longtemps que ta « crise de la 40aine » qui a justement de fun qu’on a qu’une seule vie et que c’est la NOTRE ! N’est-ce pas ? 😀 Alors en fait, crise ou pas crise post machin ou de telle ou telle décennie (oui moi on peut aussi le mettre sur le dos du fameux « 30 ans »), après tout on s’en fout complétement, je pense qu’on a un âge où le regard des autres il nous passe un peu au dessus, et qu’on fait les choses POUR NOUS !
    Du coup, on y va ensemble le faire ce p**** de tatoo ? 😀 xD !!!

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      La crise postwedding me fait mourir de rire !!!
      On va faire la tournée des tatoueurs de Montpellier quand tu veux 🙂

  • Répondre Le poisson Marcel sur

    Moi je dis « et pourquoi pas ?! ». Il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir ! Et la vie est trop courte pour se prendre la tête pour ça ! 🙂 Si tu en as envie, pourquoi ne pas le faire ?
    (Même si je ne suis pas fan des tatouages en général)

  • Répondre Ophélie G. sur

    Je ne pense pas qu’il y ait d’âge pour se faire tatouer. Les remarques des gens concernant les modifications corporelles peuvent être tellement moyenâgeuse ! Je n’en reviens pas qu’on t’ait demandé l’avis de ton compagnon.. Enfin bref, je pense que si l’idée te tente, ça se réfléchit ! Que tu décides ou non de te faire tatouer, ce sera ton choix et personne n’a rien à redire sur le sujet. 🙂 xx

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      c’est dingue hein de penser que nos compagnons seraient susceptibles de moins nous aimer car nous porterions un tatouage …

  • Répondre Laura sur

    Rah je suis ballottée depuis mes 18 ans… Et plus j’en vois sur les autres, des petits, des fins, des délicats ou des très gros telles des fresques racontant une vie… et plus l’envie d’en avoir rejoint celle de ne pas faire comme les autres. Ah tu vois, je n’arrive pas non plus à me décider ! 😀
    Pour exemple : ma mère en un fait un le jour de ses 60 ans #CommeQuoi #PasDAgePourFaireDesChoix

  • Répondre Skulls & Polish sur

    Hello!

    Bon alors… J’avoue que je ne connaissais pas ton blog, et tu ne dois pas connaître le mien, mais je peux pas m’empêcher de venir mettre mon grain de sel. J’ai deux tatouages, et le premier je l’ai fait à 28 ans (le deuxième à 30, l’année dernière). On peut pas dire que ce soit super jeune non plus, comme tu dis par rapport à quelqu’un qui ferait ça à 18 ans. M’enfin la première fois que je suis allée voir un tatoueur, j’avais 20 ans. Autant dire que j’ai toujours eu envie d’en avoir, tendance ou pas.
    Mon conseil: si tu es sure de toi, fonce, si tu doutes, attends encore un peu ^^. Faut pas oublier que ça part pas ces petites choses là (comme on aime si bien nous le rappeler).
    Mais pour moi ça ne doit pas être une question d’âge. Y’a pas d’âge pour ça. C’est plutôt une question de caractère tout ça.
    Cette semaine j’ai fait un nouveau piercing à l’oreille, j’ai envoyé une photo à ma famille, et ma mère ça la fait marrer, ma sœur c’était plutôt du genre « ouh ça doit faire mal »… Mais je sais que c’est pas son truc c’est tout (pour mes tattoos, sa réaction c’était « ah c’est gros quand même »). Chacun son point de vue. Mais non, ça ne fait pas vulgaire, pour la simple et bonne raison que vulgaire c’est une question de point de vue. De nos jours c’est plus vulgaire de se faire tatouer, c’est une chose qui s’est quand même bien démocratisée.
    Pour ce qui est de la douleur… ça dépend de tellement de choses que tu pourras pas savoir avant d’y passer. Je dirais surtout que ça dépend où tu fais tes tatouages, dans les avant-bras ça doit piquer quand même ^^
    Mon premier est sur la hanche, et il a pris plus de trois heures… j’ai vraiment eu mal. Le deuxième sur la cuisse ça a été du gâteau en comparaison!
    Et sinon mon dernier conseil: le plus important est le choix du tatoueur. Je te conseille de bien choisir, de prendre ton temps pour regarder ce qu’il a déjà fait avant etc etc.

    • Répondre Skulls & Polish sur

      Ah et sinon une petite réflexion que je me fais là toute seule: tu commences ton article en disant « je suis une fille sage ». C’est quoi une fille sage?
      J’ai fait mon dixième trou de piercing cette semaine, et j’ai deux tatouages. Est-ce que ça fait de moi une fille pas sage? J’habite avec mon mec avec qui je suis depuis 8 ans, et nos deux chats. J’ai un doctorat et quand je sors danser, c’est la valse et la polka. Je ne fume pas, et je ne bois pas une goutte d’alcool. Est-ce que je ne suis pas quelqu’un de sage? Est-ce que mes piercings et mes tatouages seraient comme une sorte de talisman inversé et me mettraient automatiquement dans la case « pas sage »?
      Et l’argument de la peau fripée, ça me fait rire, parce qu’une peau fripée, avec ou sans tatouages, c’est pas plus joli….

      Alors fuck les préjugés des gens, et si tu veux faire des dessins sur ton corps, fais toi plaisir!

      • Répondre La Fille de l'Encre sur

        alors oui, tu as tout à fait raison, mon début de phrase est tout à fait mal choisi !!
        Il n’y a aucun rapport entre une soit-disant « tenue correcte » dans la vie et le fait de porter ou non des tatouages ! Et ce qu’on mets derrière la sagesse est tellement subjectif en plus …

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Et oui, je connaissais ton blog 😉
      Merci de ton passage ici et j’espère que tu reviendras mettre ton grain de sel plus souvent, il est bien ce petit grain 🙂

  • Répondre Tribulations d'une quinqua sur

    A 53 ans, il m’arrive d’y penser aussi. Pour me « calmer », je me dis deux choses: ça sert à quoi, juste pour faire comme les autres? et puis: Toi qui change tout le temps d’avis, comment supporteras-tu un truc permanent, à vie?
    Là ça a tendance à me calmer :).
    Puis l’envie revient, puis j’hésite encore, c’est ainsi depuis 2/3 ans à peu près :).
    Et toi, quelle serait ta raison profonde de le faire?

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      je ne sais pas justement … c’est difficile d’analyser une envie … alors je prends mon temps 🙂

  • Répondre Illyria sur

    Je vois vraiment pas en quoi le fait d’avoir 40 ans est un argument contre se faire un tatouage… Un tatouage ce n’est pas une envie de jeunes de 20 ans, c’est bien plus profond que ça….
    Si tu as envie de le faire, tu le fais en t’assurant que tu le fais pour toi, et pas pour d’autres raisons, et point final.
    Et non, la douleur n’est pas un argument contre un tatouage. Si on a envie de se faire tatouer, on le fait, peu importe la douleur.

  • Répondre Les Petits Bavardages de Magalie sur

    J’ai fais mon premier à environ 23 / 24 ans et mon second l’année dernière à 31 ans. Et franchement je n’ai pas attendu l’avis de quelqu’un pour me décider, surtout pour le second qui est visible car sur mon avant-bras. En revanche je connais pas mal de monde de 40 voire 50 ans qui franchissent le cap, dans ma famille (homme, comme femme) et au boulot. Donc fais ce que tu ressens toi et n’écoute pas les autres car les commentaires négatifs sont surtout des a priori absolument pas valables de nos jours, car je te garantis que je ne suis pas une « mauvaise fille » malgré mes 2 tatouages lol. Tout ce que je peux te conseiller par contre, c’est de bien penser au motif et à l’endroit. Bonne journée 😉

  • Répondre ellea40ans - Stephanie sur

    Le seul argument valable c’est que ça fait mal. Il faut que tu fasses ce que tu as envie. Justement 40 ans c’est le bon âge pour s’affirmer et penser à soi

  • Répondre Marie-Pierre sur

    J’ai fait mon premier tatouage à 41 ans, dans la nuque, petit, que presque personne ne voit (ni moi non plus d’ailleurs)… puis mon second trois ans plus tard sur l’épaule, là on le voit en été, et moi aussi je le vois 🙂 Tout ça pour dire que primo, il n’y a pas d’âge pour faire un ou des tatouages. Secundo, si tu te poses autant de questions c’est peut-être que tu n’en as pas si envie que ça. Tertio, que t’importe l’avis des autres, ton corps t’appartient et l’image que tu renvoies de ton corps t’appartient également. Aujourd’hui, on pourrait presque dire que tout est permis. Quatro (c’est comme ça qu’on dit ? je ne suis pas sûre !), le rapport à la douleur est différent pour chacun d’entre nous, je me suis endormie pour mes deux tatouages, quant à mon frère, il s’est évanoui pour deux des siens (et il a une grande partie de son corps tatoué). Pour finir, arrête de te poser des questions existentielles, si tu en as vraiment envie, fais-le 🙂 Une dernière chose, choisis un endroit où tu pourras le voir, sinon tu seras frustrée ; pas besoin de l’exposer non plus car tu ne le fais pas pour les autres ; et enfin, choisis un dessin qui a une signification pour toi et pas besoin que les autres en comprenne le sens. A toi de jouer !

  • Répondre Ecuries de M. Untel sur

    Ben moi, j’ai une question toute bête : ça sert à quoi ???????? Si ce n’est de faire comme tout le monde……
    Et je rejoins belle-maman : c’est vulgaire !!

  • Répondre Mithrowen sur

    Je me retrouve dans ta réflexion, sauf que j’ai 27 ans. Je n’ai aussi ni percing (je suis quasiment tombée dans les pommes lors de mon deuxième trou aux oreilles, alors les percings non…), ni tatouage. Mais les tatouages me font bien envie, mais c’est une bataille d’argument à l’intérieur de ma tête. Les pour: c’est une façon d’habiller le corps, de l’accepter et d’en prendre possession, j’ai trouvé un salon de tatouage qui a un style bien à lui, pas du tout mainstream, plusieurs personnes imaginent que je ne ferais jamais ça et j’adorerais leur donner tort. Les contres: alors que j’aime bien l’anticonformisme, aujourd’hui tout le monde a un tatouage, et enfin, je suis atrocement douillette. Comme toi, j’ai un chéri qui pense que je fais ce que je veux de mon corps et que c’est à moi de décider…Bref la réflexion continue….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *