A quoi sert la photographie ?

La rue du Jeu-des-Enfants, la rue la plus loufoque de Strasbourg !

A la faveur de quelques jours à Strasbourg, je suis partie à la découverte du street-art alsacien.

Strasbourg est une superbe ville que je prends plaisir à visiter chaque fois que je rends visite à ma chère amie Céline. Vous avez d’ailleurs déjà eu l’occasion de la voir ici même il y a quelques mois lors d’un précédent séjour en Alsace qui m’avait mené à la fois à Strasbourg, à Sélestat et dans le Climont.
Je commence à bien connaitre Strasbourg et j’avais très envie de partager avec vous une autre facette de la ville, un peu plus loufoque.
Et quelle surprise de tomber sur la rue du Jeu-des-Enfants, la rue la plus étonnante de Strasbourg !


Loufoque #EnFranceAussi
Vous connaissez le RDV interblogueurs initié par Sylvie lecoindesvoyageurs, je vous en ai déjà parlé ici même. 
Particularité de ce mois-ci, c'est moi qui ai déterminé le thème du mois, loufoque.
Mais quelle drôle idée ai-je eu ? je ne sais pas du tout comment ce mot m'est venu en tête et pour quelle raison étrange j'ai eu envie de soumettre mes petits camarades de jeu à un thème aussi tordu.
Vous le verrez en bas de cet article - j'y reprends tous les billets des participants du mois - ils s'en sont très bien sorti mais je sais que certains.es m'en veulent encore :)
Moi même, j'ai été à 2 doigts de laisser tomber mais le sujet venant de moi, ça la foutait mal tout de même. 
Heureusement que Strasbourg est pleine de surprises, elle m'a sauvée la mise de justesse, ce billet ayant été rédigé cette nuit et les photos prises hier en fin de journée ...
Bref, c'était chaud les marrons !

La rue du Jeu-des-Enfants à Strasbourg

Il était une fois une rue de Strasbourg sombre et grise. Une rue de passage pour les voitures, un lieu peu propice aux piétons et aux commerces qui faisaient grise mine aux aussi dans cet environnement tristounet, pourtant à deux pas des plus jolies artères de la ville.
Une rue oubliée dans un centre ville, comme il en existe tant d’autres dans toutes les villes de France.
C’était sans compter l’association de la rue qui a cru fort en son potentiel et s’est battue pour en faire un lieu de vie.

Commerçants et riverains se sont tellement bien remontés les manches que la rue est devenue piétonne en 2017 mais aussi le lieu d’une vie sociale et culturelle très forte.

« Rendre l’espace urbain aux citoyens »

L’idée n’était pas d’obtenir des pouvoirs publics le réaménagement de l’espace mais bien une réappropriation de celui-ci par les habitants.
Le changement de visage de la rue du Jeu-des-Enfants s’est fait tout d’abord par un aménagement urbain comme l’agrandissement des terrasses mais également par la volonté commune de créer un espace singulier et artistique.
Aussi, lassociation Akpé, « laboratoire d’architecture alternatif » ont colorisé la chaussée et ont fait appel à des créatifs en tout genre pour transformer l’espace.


Dessins de street-art et collages, aires de jeux pour les enfants dessinés à même le sol, carrés végétaux communs, bibliothèques libre, terrasse citoyenne auto-gérée … l’ensemble de la rue a été pensé par des bénévoles, des enfants, des associations et des artistes pour créer la rue idéale dans laquelle tout le monde se retrouve, échange, se parle.

J’ai adoré l’endroit ! La rue est gaie, astucieuse, pleine de bonnes idées et de bonnes ondes, on s’y sent bien !
Non seulement je trouve l’idée de réappropriation de l’espace urbain par les habitants absolument géniale mais la réalisation est particulièrement réussie. C’est joyeux, beau, doux, tendre … les réalisations de street-art y sont magnifiques et les aménagements communs sont à la fois amusants et hyper pratiques.

La rue du Jeu-des-Enfants n’est pas devenue une rue vitrine, elle est une rue de vie

Street-art à Strasbourg

On trouve dans cette rue les réalisations de plusieurs artistes. J’ai beaucoup aimé les animaux et les formes toutes douces de Céline Clément qui invitent au voyage.

street-art strasbourg
street-art strasbourg

Très belle, la fresque de Sherley Freudenreich, la Main, qu’elle a réalisé avec des enfants, qu’elle a invité à dessiner des feuilles d’arbre.

street-art strasbourg

street-art strasbourg

Géniaux sont les sols de la rue, colorisés et notamment le Kaleidofloor réalisé Jaek El Diablo qui donne la pêche immédiatement.

street-art strasbourg

 

J’ai adoré aussi les boitiers urbains qui délaissent leur couleur grisâtre pour un peu plus de gaieté. Le premier est réalisé par le Studiographe et le second par Black & White Zulus.

street-art strasbourg

street-art strasbourg

Ici, une belle fresque de Pisco Logik.

street-art strasbourg

On retrouve aussi les chats trop craquants de Supacat  et plein de petites oreilles dont je ne connais pas le nom du ou de la créatrice.

street-art strasbourg

street-art strasbourg

J’ai aussi beaucoup aimé le travail des Francs-Colleurs et leurs affiches affiches en forme de gouttes japonaises qui s’animent en réalité augmentée. Il suffit de télécharger l’application et de passer son téléphone devant le collage. L’image s’anime alors sur l’écran.

street-art strasbourg

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Si vous passez par Strasbourg, je vous invite vraiment à vous attarder dans la rue du Jeu-des-Enfants qui vous donnera une autre image de la ville, éloignée des traditionnelles maisons à colombages.

Et pour terminer cet article, je tenais à vous présenter une autre œuvre de street-art, beaucoup moins loufoque celle-ci. Ce n’est pas la plus belle de la ville mais certainement l’une des plus touchantes.
Elle a été réalisée par l’artiste Stork en hommage aux victimes de l’attentat du 11 décembre 2018. Elle s’appelle Stork’s tears.


La vie est parfois moche et cruelle. Et c’est parce qu’elle n’est pas toujours douce, qu’on se doit de mettre un peu de loufoquerie dans nos quotidiens lorsque tout va bien.

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Pour en savoir plus sur le street-art à Strasbourg :

————————————————————————————————
————————————————————————————————

#EnFranceAussi : loufoque.
Voici les participations de mes petits camarades 🙂

* Benoit et le puit d’Enfer dans les Deux-Sèvres
* Ines à Valenciennes
* Annabelle à Marseille
* Pierre en Alsace
* Martine dans le Vaucluse à Carpentras
* Virginie en Savoie à Val Thorens
* Eimelle dans le Loir et Cher à Blois
* Florence à Marseille
* Sandrine dans les Charentes Maritimes
* Ellye à Nantes
* Tania à Montpellier
* Sylvie et son bêtiser animalier
* Chris en Ardèche
* Anne au Festival des Lanternes de Gaillac
* Sylvie à Toulouse avec le superbe Minotaure
* Martine au Palais idéal du Facteur Cheval que je rêve de visiter
* Edith dans la Nièvre
* Amandine en Haute-Savoie
* Alain à Antibes
* Malicia en Normandie
* Estelle en Isère
* Sabrina à Paris

Et la super carte de Pauline pour suivre les participations sur la carte de France !

————————————————————————————————
————————————————————————————————

 

31 Responses

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *