Le bilan d’une année de transition

Quand l’anticonformiste que je suis cède au billet/bilan de fin d’année, cela cache forcément quelque chose !

Je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais moi qui déteste les bilans de fin d’année, j’éprouve le besoin de faire le point sur ce qu’il s’est passé dans ma vie tout au long de ces derniers mois. Le fait certainement de finir 2018 d’une très triste façon et d’avoir accompagné mon chéri dans un double deuil en quelques jours. Comme si cette année plus qu’une autre, il était important de tirer un trait et de recommencer sur une page blanche.

Je tenais d'ailleurs à vous remercier pour votre soutien et vos petits mots sur les réseaux sociaux. 
Cela m'a fait un bien fou. Yoan aussi a été très touché par vos pensées à son attention. 
Merci beaucoup.

Je ne sais jamais dire si une année a été bonne ou non … 12 mois c’est court et long à la fois, suffisamment en tout cas pour que les mauvais jours succèdent aux jolies journées ensoleillées et vice-versa.
Ce dont je suis certaine, c’est que cette année 2018 a été une année de transition, notamment sur le plan professionnel, et j’aborderai aussi sur Encre-Virtuelle le bilan de ces 12 mois d’activité en freelance à 100%.

Je ne suis pas fan des rétrospectives mais je voulais revenir avec vous sur certains moments qui ont marqué mon année. Vous verrez que nous sommes loin de la vie rêvée des réseaux sociaux … j’ai une vie comme vous tous.tes, avec ses hauts et ses bas, ses coups durs, ses moments de douceur alors pourquoi le cacher comme nous y sommes incités par les vitrines numériques ?
Je n’ai plus tellement envie de ces galeries trop lisses et même s’il est plus glamour et politiquement correct de partager uniquement le joli, celui-ci est parfois tellement fake qu’il en devient lassant non ?

Les dépaysements de 2018

L’année 2018 a été riche de séjours en France et si j’aime bouger plus loin que mes frontières locales, j’ai adoré prendre le temps de découvrir de chouettes coins à quelques centaines de kilomètres à peine de la  maison comme la Lozère (à venir bientôt sur le blog), le Lot (à venir aussi), le Tarn, la Camargue (à venir encore), l’Aveyron

visiter le tarn

J'ai eu la confirmation cette année, s'il en était besoin, que décidément, le flacon importe peu et que l'ivresse ne dépend vraiment pas du nombre de kilomètres parcouru. Cliquez pour tweeter

Ma plus belle expérience : le Krusenstern

Je savais que j’aimais être en mer, 2018 a confirmé le bonheur incroyable que je ressens dès que je pose un pied sur un bateau. La traversée de Barcelone à Sète sur le Krusenstern, deuxième plus grand voilier du monde, reste l’une des plus belles expériences de ma vie.
Pourtant, j’y ai fait peu de choses sur ce voilier … mais vivre 3 jours au rythme de la mer m’a procuré une joie incommensurable.

voile Krusenstern
Depuis, je rêve de recommencer mais aussi de voyages en cargo, de cabotage d’iles grecques en iles grecques et d’apprendre les rudiments de la navigation, pourquoi pas avec les Glénants.

traversée Krusenstern

En 2019, vous verrez à nouveau le Krusenstern par ici, je ne vous ai pas tout montré de mon séjour sur ce bateau-école russe. Un billet comme je n’ai pas l’habitude d’en faire et qui donnera peut-être lieu encore à un autre exercice, celui de l’exposition photo. C’est à vous que reviendra la tâche de m’encourager ou non dans ce projet, je vous en reparle très bientôt.

La mer a pris toute sa place sur le blog cette année et je me suis sentie follement bien les pieds dans l’eau sur l’ile d’Oléron et à Sète, ville chère à mon cœur sur laquelle il me reste tant à écrire et à vous montrer.
En 2019, elle aura encore toute sa place sur ce blog.

La Sardaigne encore et encore …

sardaigne plage

Lors de l’été 2017, je découvrais la Sardaigne pour la première fois en famille.
Été 2018, nous y retournions tant nous avions aimé cette ile merveilleuse.
Loin de nous lasser, le charme a agit encore un peu plus.
Je ne sais pas si nous y retournerons en 2019 mais vous verrez la Sardaigne très souvent ici dans les prochaines semaines, j’ai maintenant de quoi vous présenter tous les charmes de l’ile et vous guider pour vos prochaines vacances méditerranéennes.

La montagne enfin apprivoisée

Des années à la fuir, à avoir peur d’elle. Si 2017 fut l’année de la réconciliation, 2018 est clairement celle de l’adoption.
De Vars à Montgenèvre en faisant un petit détour par la vallée d’Aoste en Italie, les Alpes m’ont apportée ma dose d’air pur.
Le souci, j’en veux toujours plus maintenant !

vue vars

Donc si tout va bien, mon feed Instagram sera encore bien blanc et poudreux cette année.

2018, l’année où j’ai touché du doigt mes limites et mes envies profondes

Cette dernière année a été riche de voyages … un peu trop riche même et j’ai carrément dépassé mes limites entre mars et mai, enchainant les déplacements pro et perso. Fatigue, culpabilité de laisser ma famille, difficulté à récupérer le retard accumulé pour mes clients … une sale période qui m’a fait comprendre que je ne pouvais pas vivre comme si j’étais jeune et … célibataire sans enfant.

Une drôle de période, un peu compliquée mais qui m’a aidée à trouver mon équilibre entre famille, boulot et voyage. Un passage inconfortable mais salvateur.
Depuis, je choisis avec la plus grande attention mes déplacements, je n’accepte plus toutes les propositions qui s’offrent à moi.
2019 sera plus calme côté voyage, un choix assumé.

Moins mais mieux est devenu mon leitmotiv

2018, l’année de la prise de conscience

Je n’ai pas attendu cette année pour m’intéresser à l’environnement et au climat mais je n’avais jamais été aussi loin dans mes réflexions.
S’en sont suivis les « billets réflexions » qui vous avez beaucoup apprécié sur limpact des blogueurs voyage sur le tourisme et sur le tourisme solidaire. La série n’est d’ailleurs pas finie et 2019 suivra la voie ouverte sur ces réflexions qui vous touchent également puisque vous avez été très nombreux et nombreuses à commenter ici ou sur les réseaux sociaux, partager, discuter … Je ne peux que vous remercier de votre générosité et de votre fidélité. Merci infiniment.

le tourisme solidaire vu par les blogueurs

Le « debatdumardi » est revenu en force grâce à vous cette année et chacun de vos commentaires, m’encourage un peu plus à vous proposer de nouveaux billets dans cette catégorie que vous ne cessez de suivre depuis son lancement. Je compte bien continuer en 2019, d’autant plus que mes réflexions sont loin d’être terminées.
J’aime par dessus tout échanger avec vous, confronter nos  points de vue … et à l’heure où les commentaires se déportent des blogs vers les réseaux sociaux, je suis très fière de vous capturer un instant, vous conserver le temps de vos mots et ce temps que vous m’accordez me fait penser que ce blog n’est pas vain.

Les thèmes du climat, de l’effondrement, de l’environnement, de notre impact sur la planète reviendront régulièrement cette année … croyez bien que ce n’est pas une posture mais bien une prise de conscience qui s’accompagne de changements dans ma vie de tous les jours, même si je suis loin d’être irréprochable.
Peut-être vous parlerai-je aussi du projet d’habitat partagé que je porte avec des amis. Nos premiers pas pourront servir ceux et celles d’entre vous curieux.ses et intéressés.ées.

2018, l’année d’Itinér’aires

Une soudaine envie, une folle envie, de nombreuses heures de boulot, d’arrachage de cheveux, de cris de douleur et de fatigue mais j’y suis parvenue, j’ai réussi à créer un nouveau support, un podcast.

Itinér'aires le podcast de changement de vie et des territoires
C’est pour moi une grande fierté d’avoir mené ce projet à bout et encore une fois, je vous remercie pour l’accueil chaleureux que vous avez réservé à ce nouveau rendez-vous … irrégulier.
Je savais que je ne pourrais produire des épisodes toutes les semaines mais j’avais bon espoir d’un épisode par mois. Malheureusement, le temps, le découragement et une fin d’année bousculée ont joué contre ma bonne volonté.
J’ai deux interviews géniales dans mon enregistreur qui n’attendent que moi pour prendre vie. Je pensais les traiter durant cette fin d’année, c’était sans compter la vie et ses coups du sort.
En 2019, promis, vous aurez de nouveaux sons à vous mettre entre les oreilles 🙂
Et j’ai tellement de belles personnes à rencontrer que ce manque de temps me met en rogne à chaque fois que j’y pense.

Itinér’aires, ce sont des rencontres incroyables et une volonté toujours plus grande d’aller vers les autres. J’aime donner à voir d’autres parcours, d’autres solutions pour une vie plus juste.

2018 : création d’un nouveau groupe Facebook

Déçue par le manque d’interactions sur ma page Facebook, j’ai eu envie de tordre le cou au vilain algorithme américain et de créer un groupe sur lequel, les échanges ne seraient pas limités aux volontés de FB.
Ainsi est né Voyage en France & en Europe pour lequel je n’avais d’autre ambition que de créer un espace sympa d’échange et de partage.
Créé le 28 février 2018, il compte aujourd’hui plus de 930 membres qui se refilent leurs bonnes adresses, leurs bons plans, leurs circuits voyage…
Presque un an après sa création, je suis toujours aussi contente d’en tenir la barre et d’y insuffler un peu de dynamisme. J’aime par dessus-tout mettre les uns et les unes en contact. Ce petit côté entremetteuse me plait particulièrement 🙂

Alors si vous cherchez un groupe sympa, sans prise de tête, pour partager vos coups de cœur et/ou chercher des renseignements pour vos prochains séjours, ça se passe ici : Voyage en France & en Europe.

voyage en France & en EuropeMa seule résolution pour 2019 : plus de blog, moins de temps perdu sur les réseaux sociaux

Je partage cette volonté avec de nombreux créateurs de contenu. Je vous inviterai ces prochains jours à aborder le sujet sur Encre-Virtuelle mais je peux d’ores et déjà vous prédire que 2019 sera l’année de la renaissance des blogs !
Nous sommes nombreux.ses à être conscients du temps perdu sur les réseaux sociaux, qui dépendent d’algorithmes versatiles et lunatiques. Autant de temps que nous ne passons pas sur nos propres supports.
A force d’une demi-heure par-ci par-là sur Instagram ou Facebook, c’est autant de billets non partagés avec vous, d’épisodes d’Itinér’aires encore dans la boite, de projets laissés sur le côté …

Je ne prône pas une déconnexion totale – j’en suis bien incapable et j’en ai assez peu envie d’ailleurs – mais je dois me concentrer absolument sur une meilleure gestion de mon temps. Ceci est ma plus grande résolution, mon plus grand défi pour 2019. J’avoue que celui-là me fait vraiment flipper mais il est indispensable si je veux continuer à mener plusieurs projets de fronts sans y laisser des plumes.

Je crois sincèrement que se détacher des réseaux sociaux ne mène pas à un éloignement avec sa communauté … bien au contraire. Le temps gagné va me permettre de vous apporter du contenu que vous appréciez et non du contenu vite consommé, vite oublié. Enfin je l’espère. A vous de me dire si je fais fausse route.
Si vous aussi, vous sentez que cette année sera celle d’un retour aux blogs, ou si au contraire vous n’êtes absolument pas d’accord, les commentaires vous sont largement ouverts.

Comme un retour aux blogs, il y aura aussi je pense, un retour vers plus de sincérité sur les réseaux sociaux, vers le partage d’une vie plus réelle et moins rêvée.
Sans rien dévoiler toutefois de ce que je veux garder pour ma famille, je partagerai sans doute avec vous un peu plus des aspérités de ma vie. Je crois vraiment que les réseaux sociaux peuvent créer de sacrés frustrations et je n’ai pas envie de participer à ce mouvement du « tout est beau, ma vie est parfaite ».

Et si cette année, nous cessions de camoufler nos failles, nos intérieurs en bordel, nos gosses mal élevés, nos gâteaux ratés et nos kilos en trop ?

Cela nous rendra plus légers, j’en suis persuadée.

2019, l’année de mon rêve africain ?

Il y a près de 30 ans, je partais au Sénégal avec mes parents, dans un coin plutôt perdu et encore assez méconnu le Sine Saloum. Le plus beau voyage de ma vie. Depuis, je rêve d’y retourner mais sans avoir jamais provoqué les occasions, d’autant plus que la destination n’est pas celle qui fait rêver Yoan.
J’ai donc mis mon rêve dans ma poche de nombreuses années. Sans frustration aucune mais avec la grande impatience de pouvoir le ressortir du fond de sa cachette.

Crédit photo @lagirafequivole

Peut-être en mai prochain, je m’envolerai vers Dakar en compagnie de Marlène, La girafe qui vole et Christophe, Fantastic Africa.
Il y a 10 places et depuis début décembre, j’attends impatiemment de savoir si elles sont toutes confirmées pour pouvoir sauter au plafond et me réjouir …

Aussi je n’ose trop en parler, la superstitieuse en moi repointe le bout de son grigri.
Si toutefois le voyage était confirmé, comptez sur moi pour vous saouler avec le programme, mes souvenirs, la préparation … #jecroiselesdoigtsettoutleresteaussi

Il faudra aussi que je mette un peu de sous de côté, une bonne motivation pour appliquer mes envies de minimalisme et booster mon activité pro.

Quant aux autres voyages familiaux de 2019, comme d’habitude, rien n’est prévu à l’avance, nous irons où le vent nous portera. Très certainement en Méditerranée à nouveau. Sicile, Sardaigne, Toscane … peu importe finalement, tant que nous sommes tous les trois réunis. Et même si je dois me contenter de la plage des Aresquiers à côté de la maison, ce sera bien aussi tant je suis avec eux.

Si 2018 m'a appris quelque chose, c'est que les voyages, s'ils font mon bonheur, ne lui suffisent pas. Cliquez pour tweeter

Voilà pour ce billet/bilan que je vous livre en toute transparence et sincérité. Et qui finalement, se révèle un exercice parfait pour débuter 2019 le pas un peu plus léger.

————————————————————————————————
————————————————————————————————

Et de votre côté, dites-moi, comment fut votre année 2018 ?

 

bilan voyage

30 commentaires sur “Le bilan d’une année de transition

  • Répondre Géraldine sur

    Je me retrouve dans beaucoup de potins que tu abordes Olivia ! L’année 2018 est passée à une telle vitesse, c’était stupéfiant ! J’ai fait le choix de ne partir qu’entourée de ma famille et de refuser les voyages de presse en partant seule, et finalement je ne regrette pas . Comme tu dis, on a voyagé moins, mais mieux !
    Je te souhaite le meilleur pour cette année et encore bravo pour tous tes beaux projets !

  • Répondre Alexandra @itineramagica sur

    Tu as entrepris beaucoup de belles choses avec courage et originalité. Tu traces un chemin qui t’appartient et j’admire ce que tu fais, notamment ton podcast. Je t’embrasse affectueusement

  • Répondre Bianca sur

    « Si 2018 m’a appris quelque chose, c’est que les voyages, s’ils font mon bonheur, ne lui suffisent pas »

    « Et si cette année, nous cessions de camoufler nos failles, nos intérieurs en bordel, nos gosses mal élevés, nos gâteaux ratés et nos kilos en trop ? »

    Je me retrouve tellement dans cette première citation… Et j’ai l’espoir que la deuxième soit plus largement adoptée. <3

    Ici, 2018 a été une année bizarre, tant sur le plan émotionnel que professionnel, familial, des voyages, personnel, amical et j'en passe! Une année, pas de transition, car je crois que je suis née en transition et que je mourrai en transition, mais une année flottante, entre deux mondes, arrêt sur mouvement, difficile à décrire.

    En 2019, je souhaite aussi réorganiser mon temps pour poursuivre dans le « moins mais mieux » et diminuer ma consommation de réseaux sociaux (que j'aime, mais qui deviennent vite chronophages quand on ne s'y attarde pas).

    Même si tu dis ne pas aimer particulièrement faire des bilans, je trouve le tiens très pertinent (mais bon, j'aime ça lire les bilans quand ils sont honnêtes et humains!).

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Merci Bianca. En discutant autour de moi, je constate que cette année a été très particulièrement pour beaucoup, ni très bonne, ni très mauvaise … une sorte d’entre deux comme tu le dis si bien, une année inconfortable. J’espère que 2019 sera plus facile à vivre 🙂

  • Répondre Lucie A. sur

    Bienvenue du côté obscur de la force, de ceux qui font des bilans et de ceux qui avouent que c’était pas toujours la joie! J’aime beaucoup ton article.
    D’ailleurs, la mer, moi aussi elle m’appelle, elle m’apaise, elle me manque…
    Bon vent à toi, bon courage en cette période de deuil et surtout garde le cap.
    PS: je n’ai jamais été une grande adepte des réseaux, mais je prends encore plus de la distance et ça fait un bien fou. Si tu veux tester, l’application Moment, c’est hyper flippant, même pour les utilisateurs raisonnés…

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      oh j’ai bien testé une appli de temps passé sur les RS et c’est terrible ce temps perdu !! Autant les RS sont de formidables moteurs d’apprentissage, autant nous y passons un temps qui n’est pas justifié et il est difficile de s’en défaire.
      Et oui, cette année, j’ai envie, pas forcément de me montrer plus, mais de me montrer plus vraie. J’ai du mal à faire comme si tout allais bien autour de moi alors que la société ne vit pas ses meilleures heures. Sans pour autant devenir plombante et chiante 🙂
      Un véritable exercice d’équilibriste !

  • Répondre Maguelonne sur

    Bonne année, et en 2019 vigie le Sénégal. Merci pour ce billet dense, chargé de vérité et d’honnêteté.

  • Répondre Vai en vadrouille sur

    Coucou Olivia!
    C’est un vrai plaisir de te lire 🙂 Comme toi, j’aimerais pour 2019 revenir plus souvent lire et commenter sur les blogs, pour entretenir la relation privilégiée qu’ils permettent d’avoir.
    Je me suis déjà posé la question comme toi à propos du « beau » sur les réseaux. J’ai choisi de ne poster que des photos que je trouve jolies, parce qu’à la base c’est pour cela que j’ai créé mon blog et les comptes qui vont avec. Cependant, je parle de tout sur Twitter, en stories ou dans les légendes des photos. Ca crée parfois du décalage avec les photos, certes, mais tant pis 🙂
    Haha moi aussi je suis comme toi, un peu superstitieuse avec le fait de parler de ses projets un peu trop en avance ^^ Je croise les doigts pour le Sénégal, ça promet d’être un superbe voyage en plus !!
    A bientôt, par ici ou ailleurs,
    Vaikehu.

  • Répondre Pintade à Montpellier sur

    Olivia, je te souhaite pour cette nouvelle année de réaliser tous tes rêves… comme tu dis « moins mais mieux » !

    J’espère tout comme toi que cette année soit plus tournée sur le « blogging » avec de vrais contenus… pour moi elle le sera car le blog quoiqu’on en dise, même si c’est du partage, c’est avant tout un exutoire égoïste… qui nous fait d’abord du bien à nous. Mais dans lequel nous sommes heureux de partager ces aventures et voir au travers des commentaires que nous sommes souvent plusieurs à vivre les mêmes choses.

    Une très belle année à toi et tes proches <3

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      oh oui, si bloguer ne nous satisfaisait pas un peu, nous aurions arrêté … à moins d’être maso 🙂 Je te souhaite aussi une très très belle année à venir !

  • Répondre Lucie sur

    Un plaisir de lire ton bilan, je partage ta résolution : plus de blogs et moins de RS ! Je trouve ça très usant. Il y a un côté dépendance et frustration, plaisir et agacement qui est un peu malsain dans mon rapport aux RS, il faut que j’y remédie…
    Je te souhaite beaucoup de belles choses pour 2019, que ce soit vers l’Afrique, sur un bateau, au sommet d’une montagne ou dans ton salon !
    Bises 😉

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Cette résolution sera certainement difficile à tenir c’est certain mais je pense qu’elle sera salutaire.
      Quand on pense au temps passé sur les RS, cela fait trembler … dans une vie courte, cela fait beaucoup de temps et d’énergie gaspillée n’est-ce-pas ?

  • Répondre Annabelle sur

    Je te souhaite bien fort que ce voyage africain se réalise. Je te suivrai avec beaucoup d’intérêt!

  • Répondre Alexandra sur

    Merci pour ce beau bilan sincère et touchant. Je te lis toujours avec plaisir. Je te souhaite une année douce et sereine. Je t’embrasse affectueusement

  • Répondre Marion sur

    Coucou!
    J’aime beaucoup les bilans moi (les lire et les écrire) 😊
    Mon année fut riche en émotions, bonnes (surtout) comme mauvaises. Une maison, un bébé… que de grands changements !
    Je partage ton envie de revenir aux blogs et (d’essayer) de perdre moins de temps sur les réseaux sociaux. Et de mieux organiser son temps (Primordial pour moi si je veux continuer à bloguer). J’ai envie aussi d’écrire davantage des billets d’humeur/plus persos.

    Je suis en pleine réflexion par rapport au côté « montrer uniquement le beau et pas la réalité ». Je suis mitigée pour le moment car je trouve que le moche, la bêtise et la méchanceté sont déjà très présents un peu partout et prennent souvent le dessus sur le beau et le rêve. La tristesse me paraît plus forte. Alors pour le moment, je crois que j’aime me « réfugier » dans des bulles cosy, de positif et de beau (serait-ce l’effet « post-partum » ? Je ne sais pas).
    En tout cas, j’aime toujours autant tes articles, tes réflexions et tes photos.
    Belle année à toi ! Qu’elle te permette de retrouver ton Sénégal chéri !
    Grosses bises !
    Bref,

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Je comprends ton point de vue mais plus de vrai, ne veut pas dire forcément montrer la tristesse ou le moche 🙂
      Simplement, je trouve qu’Instagram a tellement lissé les vies, qu’elles en deviennent vraiment lassantes … on peut aimer le beau et être parfois débordée, fatiguée et le dire sans honte.
      Je te souhaite également une très belle année 2019 et peut-être enfin nous irons déjeuner à Arles avec notre cigale préférée !

  • Répondre corinne sur

    Bonjour Olivia, un joli bilan sincère et qui te ressemble. Je te rejoins totalement sur la vacuité des images vite digérées sur les reseaux sociaux, tu en parles très bien. Je crois aux blogs, à l’écriture au travail.
    Ton année 2018 fut riche en expériences et tes photos que je suis régulièrement le prouvent. Nous avons tous et toutes nos failles et nos peines mais nous ne montrons que le positif. Un sujet à aborder en 2019, comment appréhender les réseaux et l’image que nous voulons donner ! vaste débat. Je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle année , comme tu dis, il faut ouvrir une page blanche . J’espère que ton projet africain se réalisera. Et surtout que tu continueras à nous régaler de tes billets. Belle journée

  • Répondre Nomadic Bernique sur

    J’aime beaucoup ton bilan, fait de hauts et de bas, comme la vraie vie. Je prêche aussi pour du vrai sur mon blog et mes réseaux sociaux. Ce n’est pas si facile. Tout est si rose, sur Insta notamment, que j’ai parfois l’impression que montrer le négatif donne l’image de quelqu’un qui se plaint beaucoup et ça ne me correspond pas. Mais je vais essayer de tenir bon la barre, comme toi !

  • Répondre Marlène sur

    Quel bilan. J’aime toujours autant te lire…Et que vois-je? A la fin, un petit clin d’oeil sur le Sénégal. Je croise fort fort les doigts pour que ce beau voyage se réalise…Christophe et moi allons donner un coup de boost à nouveau, à travers en autre un Insta Live très très bientôt ! A vite Olivia, Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *