Bonne ou mauvaise blogueuse ?

On voit fleurir sur la toile en ce moment un certain nombre de questionnements sur ce qu’est – ou non – une bonne blogueuse.
Se mêlent à cela les notions de blogueuses professionnelles, de partenariats gagnants-gagnants, de concurrence, de marques pas forcément très respectueuses …

Je n’avais pas très envie de me mêler de ce débat, mais c’est plus fort que moi, il faut que l’ouvre, je ne sais pas me taire.

Bonne ou mauvaise blogueuse ?

 De ce que j’en ai vu, ces débats ont commencé avec certaines nanas se plaignant – à juste titre – que les marques leur imposaient des conditions de partenariat limites-limites sous prétexte de la renommée de leur produit et du nombre de blogueuses sur le net.
Le fait est que nous sommes nombreuses, très nombreuses et que nous apprécions – ne nous cachons pas de le dire – d’être convoitées. Que cela soit pour des tests de produits ou des billets plus rémunérateurs, une blogueuse qui passe du temps derrière son écran, va être toute joie si machin-chose lui envoie un mail pour lui dire ô combien son blog est génial.
Je suis la première à me réjouir de ces contacts et je ne boude pas mon plaisir lorsque la marque correspond à mon univers et que le partenariat me permet de rencontrer de jolies personnes, de mettre en avant un produit qui m’a séduite, d’aller visiter un lieu hautement désirable ou de vous offrir un cadeau … J’estime que je consacre suffisamment de temps à mon blog pour ne pas avoir à rougir de ces quelques sollicitations. Et puis je ne vole personne, mon site même s’il n’est pas un espace publicitaire, est une vitrine pour les marques et je vous assure que je leur coûte bien moins cher qu’une page de pub dans la presse classique. Bon ok, je n’ai pas la même visibilité mais vous avez compris l’idée 🙂
Voilà donc que le débat de blogueuse professionnelle s’est invité sur la Toile … On le sait, une petite poignée d’entre nous qui bloguons, vivent de leur espace et c’est très bien ainsi, si elles ont du talent, rien à redire. Pour celles qui en ont moins, finalement, rien à redire non plus, on voit tous les jours autour de nous dans les entreprises que nous fréquentons, de mauvais salariés à des hauts postes et avec d’excellentes rémunérations. Pourquoi la blogosphère échapperait à cette règle, énervante je le conçois, qu’il y a toujours des mauvais qui passent à travers les gouttes ?
Zappons ces demoiselles. Le débat ne porte pas sur elles.
Mais on peut être professionnelle sans vivre de son blog. Et oui.
Je ne gagne pas ma vie avec mon blog, les quelques billets sponso que je fais de façon très sporadique, les quelques tests de produits et quelques invitations que je reçois ne paient pas mes factures. Merde !!
Pour autant, je me considère comme une professionnelle. J’accorde de l’importance à mon blog, j’essaie d’en faire un espace agréable, je bosse mon référencement – un peu -, je bosse mes textes et mes photos, je passe du temps sur mes réseaux sociaux – j’aime ça, ça aide – et surtout je considère mes partenaires comme je le ferai avec des clients. Je ne joue pas les capricieuses, je m’adapte à leur demande – si elle est légitime et correspond à mon lectorat – je tâche d’être réactive, je soigne mes mails de réponse, je souhaite même les vœux de fin d’année 🙂
Cela ne me contraint pas, il est normal pour moi d’être sérieuse, je ne conçois pas mes partenariats autrement.
Mais il semblerait que certaines demoiselles ne soient pas très rigoureuses et que des marques s’en soient émues. Non non, pas de noms !
Virginie B, qui est une vraie professionnelle de la blogo, a émis l’idée d’une charte de bonne conduite – sans la nommer ainsi, elle en est juste au stade de la réflexion – qui pourrait définir quelques règles du côté des blogueuses et des partenaires. A priori, l’idée est plutôt bonne, même si je n’aime pas trop les règles – passé de juriste oblige – mais je crains quelques dérives, aussi bien côté blogueuses que côté marques.
Trop facile pour une blogueuse d’affirmer qu’elle est parfaite alors même qu’elle traitera avec légèreté ses partenaires. Et les marques choisiront-elles encore des blogueuses n’ayant pas apposé cette charte sur leur home, juste parce qu’elles n’apprécient pas le principe ?
Refuser la charte reviendra-t-elle à dire que nous sommes de mauvaises blogueuses ?
La blogosphère doit-elle devenir un lieu normé et charté alors même que c’est l’un des derniers espaces de liberté ?
Vous avez l’été pour y penser, interrogation écrite à la rentrée 🙂
Vous pouvez toujours laisser un petit mot si vous avez une idée sur la question !

36 commentaires sur “Bonne ou mauvaise blogueuse ?

  • Répondre Rédiger une charte pour son blog ? sur

    […] propos d’une charte des blogueurs, liens pour poursuivre la réflexion ….– Bonne ou mauvaise blogueuse ? par La Fille de l’Encre– Vers une charte pour les blogueurs par DeeDee From […]

  • Répondre Jenychooz sur

    Blogueuse (malgré ce que certains peuvent penser) est un véritable travail, je passe à peu près 2h par jour à m’occuper de mon bébé 🙂 C’est une implication constante et j’adore ça !
    Ca m’horripile de voir certaines blogueuses qui commencent à “écrire” pour recevoir des cadeaux et autres… L’écriture et le partage c’est nos passions non ?
    Biz Jeny

  • Répondre The speculoos mum is a doula sur

    J’arrive 3 ans après tout le monde mais je trouve ton billet très interessant. Ce nouveau monde “virtuel” m’interpelle…

  • Répondre Allye sur

    Blogueuse et professionnelle ça n’existe pas… J’explique. Au début des blogs (je vous parle d’un temps… la la la) cela n’existait pas et qu’est ce que c’était bien… Y avait du bon, du très bon et du très nul mais c’était sympa… Depuis 5 ans badaboum ! Des nanas qui n’ont aucune légitimité (moi par exemple) car qui sommes-nous pour donner un avis sur tel ou tel produit (???) ont été contactées par les Marques avec un grand M (ou un M tout petit) ou alors les blogueuses les ont contactées (de la poule ou de l’oeuf je ne sais… et je m’en cogne…) et voilà que nous avons les stars de la blogo et les autres… Boudu C*** que ça me saoule !!! Ou est le plaisir d’écrire ??? La relation à l’autre ??? rien, nada. Ayant fait partie d’un collectif toulousain ou je devais faire des billets en contrepartie de tel ou tel “avantage” en nature, j’ai arrêté car vraiment ce n’est pas pour moi, j’ai l’impression de vendre mon âme (oui je sais, je suis d’une prétention des fois)… et n’étant ni blogueuse mode beauté et fanfreluches il est certain que je ne suis pas sollicitée… En fait je sais où est mon erreur, j’aurai dû faire Blogueuse Voyage, ça, ça m’aurait bien plu !!!!
    Pour ce qui est du temps passé je me demande bien ou est le problème puisqu’il s’agit d’un loisir… pourquoi y aurait-il rétribution ??? on fait du sport pour avoir la santé, j’écris pour être bien avec moi-même et c’est déjà beaucoup…
    Je sais que mon commentaire ne sera pas apprécié de tout le monde mais je m’en fiche, c’est mon avis, il n’engage que moi mais il est sincère et honnête…

  • Répondre sophie Pipelette sur

    Comme je le dis souvent mon blog c’est ma bulle c’est l’endroit où je partage tout, je pense que c’est important de pouvoir rester libre…

  • Répondre 4000 km en juillet ! Du Morbihan à Toulon ! sur

    […] j’aime trop la diversité et la liberté des blogueurs pour que nous nous imposions ça ! Bonne ou mauvaise blogueuse ? Pour ce qui est de la transparence, je pense l’être parfaitement donc pas de soucis de ce […]

  • Répondre Nina sur

    Bel article ! Avoir un blog pour moi est avant tout un plaisir, le plaisir d’écrire , d’échanger , de partager…
    A bientôt, en passant votre blog est très agréable

  • Répondre 40andsowhat sur

    Je suis ni bonne blogueuse, ni mauvaise blogueuse … je suis moi 😉 … je ne cherche pas non plus à vivre de mon blog, c’est un lieu à moi, rien qu’à moi où je fais ce que je veux quand je veux. Après, des partenariats j’en ai, je les traite avec le plus grand sérieux possible et si je les accepte, c’est parce que cela me fait plaisir et que les demandes me ressemblent et me correspondent. Je suis blogueuse, mais je suis aussi community manager (dans la vraie vie !) pour plusieurs marques, je suis donc aussi de l’autre côté ! Alors, quand je contacte une blogueuse au nom d’une marque, je me mets à la place de la blogueuse et j’essaye d’avoir des relations claires, honnêtes et chaleureuses.

  • Répondre Géraldine sur

    tsss, désolée pour les fautes, j’ai tapé trop vite…

  • Répondre Géraldine sur

    C’est marrant, je me suis plainte il y a quelques jours de partenaires qui ne jouaient pas le jeu. J’ai organisé un concours et la gagnante attend son lot depuis plus d’un mois, et la personne ne répond pas à mes mails; Autant quand c’est pour moi, je m’en fiche un peu plus, mais quand c’est pour une lectrice, ça me gène car la marque me fais aussi passer pour quelqu’un de pas fiable…donc un charte, why not, encore que je trouve qu’on a assez de règles dans la vraie vie pour ne pas s’emboucaner sur la toile, mais alors aussi pour les partenaires! Apèrs, le blog reste pour moi un plaisir, et même si je suis ravie d’être sollicitée de temps en temp par des marques, pas questions de perdre le controle du blog. Par exemple, mes articles en partenariats sont systématiquement indiqués comme tel, et je connais de nombreuses blogueuses et blogueurs qui ne sont pas assez transparents à ce niveau…ce serait déjà un début, non?

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Oh c’est pas cool ça ! Je sais que ça arrive et j’imagine dans quel embarra la situation te place !

  • Répondre Kantu - Birds and Bicycles sur

    Attends… Le débat de “bonne ou mauvaise blogueuse” c’est selon leur sérieux avec les partenariats?!!
    Je trouve cela gonflé – parce que comme toi j’accepte des partenariats au compte goutte quand la marque m’intéresse vraiment, mais je reçois aussi un tas de sollicitations de “partenaires potentiels” qui essaient d’exploiter les blogueuses avec des conditions débiles ou qui insistent lourdement pour un placement produit après l’envoi d’un cadeau à 10 balles! Il faudrait aussi faire une charte des “bons partenaires” dans ce cas!! Et peut-être que les partenaires vont blacklister des blogueuses qui n’ont pas aimé leur produit et refusent du coup d’en parler ou d’en dire du bien! Alors qeu c’esst légitime quand même!!!
    Je trouve que les partenaires sont en train de vouloir faire la loi sur la blogo et j’ai peur pour la liberté et l’authenticité de ces médias en ligne que j’adore lire… et animer!
    Tu vois, moi aussi ça me fait réagir. Bonne journée à toi!

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      J’avoue que j’ai été très peu confrontée à des partenaires qui abusent de leur position … ou alors, je ne m’en suis pas rendu compte 🙂

  • Répondre avecunksvp sur

    Penser aussi à formaliser une charte pour les marques qui envoient des demandes de partenariat truffées de fautes d’orthographe et de syntaxe….je trouve ça finalement assez déprimant.

  • Répondre celine sur

    Merci pour ce billet qui me correspond plutôt bien. Je n avais pas vu les crêpages de chignons 😉

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Non, pas de crêpage de chignon mais des partenariats trop tôt dévoilés sur le net ou des blogueuses déçues ayant déversées leur déception sur la toile …

  • Répondre Milie sur

    Je déteste l’idée d’une charte de la bonne blogueuse, j’aime trop la liberté de la blogo et de chacun.
    Pour moi, la seule “mauvaise blogueuse” est la blogueuse malhonnête avec ses lecteurs.

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Cela peut-être aussi une définition de la mauvaise blogueuse, si l’on devait un trouver une.
      Finalement, chacun a sa propre perception et c’est bien ça l’intérêt de la blogo

  • Répondre Tribulations d'une quinqua sur

    N’étant ni professionnelle, ni convoitée par les marques, je ne me sens pas vraiment concernée par une quelconque “charte”. Ce système de charte me ferait plutôt reculer : des règles à respecter sur le net, nous en avons déjà beaucoup dans la vie à respecter et je crois qu’il s’agit plus d’une histoire de sincérité, respect des autres que nous devons avoir dans la vie quotidienne et non pas seulement sur le net.
    Je ne cours pas après les marques, elles ne me courent pas après, mais j’aime ce que je fais. Bien entendu, lorsque cela m’arrive ce n’est que du bonheur (puisqu’en plus c’est un évènement rare lol).
    Je ne me considère pas comme bonne ou mauvaise blogueuse.
    Et je ne considère pas une telle ou une autre comme bonne ou mauvaise blogueuse, je vais juste où le vent me porte sur la toile et j’accroche mes amarres ou je ne les accroche pas.

  • Répondre Lili sur

    Il me semble difficile de faire une charte complète et qui s’adapte à toutes les blogueuses. Comme toi, bloguer est pour moi un loisir/une passion que je fais de façon aussi pro que possible mais je n’ai pas de statut et ne peux en avoir. Rien que ça, ça complique les choses pour établir des règles générales. Il y a tant à dire sur le blogo ! 😉

  • Répondre Bernieshoot sur

    un sujet très intéressant avec en toile de fond “éthique et blogosphère” un vaste sujet. la charte peut poser des bases pour assainir des pratiques parfois limites. je crois aussi que la crédibilité tombe très vite si l’éthique et la qualité ne sont pas au rendez-vous

  • Répondre Tata tricot sur

    Je n’ai pas ce souci, je ne suis pas contacté par les marques (sauf une mais qui est trop sympa avec moi car je ne suis pas top top dans mes délais!) Voila ce qui fait de moi une “mauvaise blogueuse” 😉

  • Répondre PLK de Noétique sur

    je suis une blogueuse de papier de soie et j’aime ça ! je n’en vis pas du tout, j’ai quelques envois de marques et le plus souvent je ne donne pas suite car cela ne correspond pas à mon éthique, je n’en ai pas besoin. Je veux rester libre, me faire plaisir , faire plaisir, partager aussi, et faire ce qu’il me plait ! j’aime beaucoup ce qu’a écrit Alexandra.Lorsque je vois des articles sur des essais d’aspirateurs ou.. je fuis. Tous ces pseudo questionnements virent au nombrilisme ? Je pense que les lecteurs et lectrices savent bien faire le tri en le bon grain et l’ivraie. L’idée d’une charte me laisse pensive aussi. Belle semaine

  • Répondre Alexandra sur

    Dubitative aussi quant à la charte. Il y a un côté “rentrez dans le moule” que je n’apprécie pas des masses. Après c’est difficile de définir ce qu’est une bonne blogueuse : une personne sérieuse ? une personne qui réseaute bien ? une blogueuse influente ? une blogueuse créative ? J’imagine qu’il y a plusieurs réponses possibles. Nous-mêmes, qu’est-ce qu’on aime chez les autres ?
    Je ne lis plus trop les magazines féminins car il y a trop de pubs. De la même manière je me suis désabonnée d’un blog car 90% de ses billets me semblaient sponsorisés et pas sincères. Je suis ravie pour cette personne qu’elle ait toutes ces belles occasions, mais pour moi ses billets avaient perdu de leur fraîcheur. Evidemment ceci est un point de vue perso, et cela n’engage que moi. La seule règle que je m’impose en cas de partenariat c’est “en aurais-je parlé de mon plein gré ou pas ?” Si c’est oui, alors banco. Je suppose qu’il y a un ratio moral qu’on devrait s’imposer, genre le célèbre 20/80. 😉

  • Répondre Virginie B sur

    merci pour ton billet/débat/avis et reprise de ma réflexion
    loin de moi l’idée de bonne ou mauvaise blogueuse, ce n’est pas aussi catégorique après oui tu as peut être raison le raccourci se fait vite ! a suivre

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      Disons que j’ai élargi ton débat pour partir sur un titre un tantinet provocateur parce que justement les raccourcis sont rapides et souvent bien dangereux.
      A suivre, tu as raison, c’est un sujet qui reviendra. On en reparle en septembre ?

  • Répondre Pazzapa sur

    Pareil que Nadège, je ne sais pas trop quoi penser d’une charte des blogueuses…D’un premier abord, juste comme ça sans trop réfléchir, j’ai l’impression que ça pourrait enlever justement le charme d’un blog. Je ne sais pas, ça demande sûrement plus de réflexion. Pour le reste, je suis d’accord avec toi, on peut être “professionnelle” sans vivre du blog. …

  • Répondre Nadège dzidéesdenana sur

    Pur reflet de ce que je pense !! L’investissement consacré à la rédaction et à la publication régulière est important et je considère presque ça comme un 2eme boulot aussi.
    Pour cette histoire de charte je reste dubitative 😉

    • Répondre La Fille de l'Encre sur

      C’est ca ! un deuxième boulot puisqu’on le fait avec intégrité, passion et que parfois, le blog nous porte bien plus que notre boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *